Aéroports : on demande le silence

Matthieu Verrier a sorti sa plus belle plume pour consacrer un papier dans le Journal du Dimanche au plan de lutte contre les nuisances sonores que vient de présenter le gouvernement.

Extraits :

Le gouvernement a annoncé mardi son plan de lutte contre les nuisances sonores aux abords des aéroports franciliens. Nathalie Kosciusko-Morizet, la secrétaire d’Etat à l’Environnement, a insisté sur la révision à la hausse -de 300 mètres- des paliers à l’atterrissage. Les associations de riverains restent cependant sceptiques sur la réalisation de ces mesures.

4fee0a0954297978419b0844cb564cce

[…] L’altitude d’arrivée à Orly est actuellement fixée à 900 mètres. Les riverains perçoivent un bruit d’environ 70 décibels, l’équivalent d’un aspirateur. La hauteur sera donc porté à 1200 mètres d’ici 2009. Il faudra attendre un à deux ans supplémentaires pour que le seuil soit élevé à Roissy-Charles de Gaulle, entre 1 200 et 1 500 mètres -contre 900 et 1200 aujourd’hui- selon les lignes. […]

Le gouvernement espère ainsi réduire le bruit pour moitié dans un rayon de 20 kilomètres.

[…]

Par ailleurs, le gouvernement prévoit le doublement de la taxe sur les nuisances sonores aéroportuaires (TNSA), payée par les compagnies, à Orly. Ce dispositif permet de récolter des fonds destinés à l’isolation sonore des particuliers habitant la zone. Avec 23 millions d’euros, l’Etat espère pouvoir insonoriser d’ici deux ans les 1 500 logements en attente. L’augmentation de la taxe touchera particulièrement les avions circulant entre 18h et 22h.

Ces mesures destinées aux riverains ne font pourtant pas le bonheur des associations. Le plan ne vole pas bien haut, estiment certaines d’entre elles. “Le gouvernement peut aller plus loin” a revendiqué le Comité des victimes du bruit et de la pollution, qui réclame “une généralisation à tous les aéroports de France” et “des propositions pour tous les aéronefs“, comme les hélicoptères. Plutôt qu’une hausse de la taxe pour les vols nocturnes, “il faut tout simplement interdire les vols de nuit, comme c’est le cas en principe à Orly“, réclame le Comité.

A lire aussi :  Un jeune sur cinq menacé de surdité en raison du bruit

(photo Reuters)

Articles liés

Plan National Antibruit

Les transports vont être mis en sourdine. « Deux Français sur trois se disent gênés par le bruit à leur domicile, selon un sondage TNS-Sofres présenté hier par Chantal Jouanno, secrétaire d’Etat à l’Ecologie. La pollution sonore des transports terrestres ou aériens est considérée comme la principale cause de ces nuisances.

Enfant = nuisance sonore

Allemagne : au revoir les enfants ! Excédés par les jeux trop bruyants des enfants, des riverains font fermer des crèches. Les Allemands tolèrent de moins en moins les nuisances sonores accompagnant les jeux d’enfants dans une société vieillissante au taux de natalité en berne.

Réponses