L’AFM (Téléthon) répond à Pierre Bergé

“PolĂ©mique BergĂ© : ras-le-bol !”

L’AFM vient tout juste de faire parvenir une newsletter TĂ©lĂ©thon en rĂ©ponse Ă  la nouvelle intervention de Pierre BergĂ© ce matin. Ils appellent le public Ă  “exprimer son indignation” (cf visuel ci-dessus).

J’ai dĂ©jĂ  fait part dans un autre billet de mon avis sur le don au TĂ©lĂ©thon, mais lĂ  Pierre BergĂ© va beaucoup plus loin : sa prise de position sur l’Etat qui, je cite, “doit prendre ses responsabilitĂ©s” me semble ĂŞtre… acrobatique, en l’Ă©tat.

Car c’est bien chez le donateur qu’il faut, je pense, faire Ă©voluer les mentalitĂ©s, en le menant Ă  diversifier ses dons et Ă  mettre fin au “je donne tous les ans au TĂ©lĂ©thon et uniquement Ă  eux parce que ça me donne bonne conscience et en plus c’est juste avant NoĂ«l”.

Impliquer l’Etat français dans cette histoire serait en fait totalement absurde si le TĂ©lĂ©thon n’Ă©tait pas… Ă©troitement liĂ© Ă  France TĂ©lĂ©vision. Au service public. Donc Ă  l’Etat.

Cherchez l’erreur.

A lire aussi :  J’ai cru voir un gros minet

Articles liés

La nausée : le mal du concert

“Je voulais rĂ©agir Ă  votre article sur les concerts qui ne font plus recette (TĂ©lĂ©rama n° 3140) […] Et quand on voit que les organisateurs distribuent des boules de protection auditive Ă  l’entrĂ©e de leurs concerts, oĂą on a la nausĂ©e Ă  cause du volume et des basses… Non, vraiment, la crise ne doit pas tout expliquer.”

RĂ©ponses

  1. Bonjour,

    je retiens deux choses dans ton texte : “faire Ă©voluer les mentalitĂ©s” et “diversifier”.

    Je pense qu’avec ça, tout est dit : la diversitĂ© dans les dons (et partout, d’ailleurs, tout le temps) est la clef du problème. Je pense qu’il faudrait par ailleurs peut-ĂŞtre enfin lever un tabou en parlant des quotas dans les dons (x% obligatoires Ă  telle association, etc.).

    L’important derrière tout cela est le rĂ©veil des consciences, l’Ă©volution des mentalitĂ©s, pour que ca ne se reproduise plus. Plus jamais.