L’anesthĂ©sie, outil thĂ©rapeutique ?

La plasticité cérébrale, une piste pour guérir ?

« Les personnes dont le bras a Ă©tĂ© endormi ont une activitĂ© cĂ©rĂ©brale et une perception de leur propres corps, altĂ©rĂ©es. Dans l’avenir, l’anesthĂ©sie pourrait aider Ă  comprendre comment les circuits neuronaux se rĂ©organisent après un traumatisme et Ă  les reconfigurer correctement. En modulant la plasticitĂ© post-lĂ©sionnelle, la rĂ©cupĂ©ration des patients cĂ©rĂ©brolĂ©sĂ©s se verrait ainsi amĂ©liorĂ©e. »

Un papier sur de rĂ©cents travaux de l’INSERM unitĂ© « imagerie cĂ©rĂ©brale et handicap neurologique », Ă  lire ici :

L’anesthĂ©sie, outil thĂ©rapeutique ? [lien supprimĂ© car le contenu n’est plus disponible]

A lire aussi :  La dĂ©pression, maladie du dĂ©sespoir

Related Articles

Lien entre surdité et acouphènes

Sourd aux oreilles qui sifflent…

Est-ce que toute hypoacousie est synonyme d’acouphènes ? Quel est le pourcentage de patients acouphéniques sans hypoacousie ? Et l’inverse ? Quelle est l’étiologie la plus fréquemment rencontrée pour une hypoacousie et/ou des acouphènes ? Résultats de cette étude menée auprès de 1 500 patients.

RĂ©ponses