Et au coron, l’canard…

Comment dit-on “acouphènes” en chti ?

Euh… “acouphènes”, pourquoi ?

Merde. C’est pas drôle.

Bon mais le chti c’est super fendard paraît-il et en tout cas très tendance, donc hop, en cliquant sur ce lien vous pourrez lire mon modeste blog traduit dans la langue de Dany Boon (et de plein de gens en fait).

Allez, je vais voir ce que ça donne. Qui sait, ça m’arrachera peut-être un sourire 🙂

Acouphène
Concert, traumatisme auditif, acouphènes… oreilles bouchées, hyperacousie, douleurs chroniques… dépression… chômage… et au coron, l’canard…


A lire aussi :  Hyperblog, ça décape et c’est déjà pas mal

Articles liés

Réponses

  1. La sagesse nous enseigne que la condition du bonheur repose dans le silence des organes, autrement dit que la meilleure chose à en attendre est qu’ils remplissent leur fonction sans trop faire parler d’eux. N’avons-nous en effet pas plus important à faire que de nous préoccuper sans cesse de la salle des machines ? Nous voulons que nos reins fonctionnent, voilà tout. Qu’importe donc qu’ils soient

    le ch’ti comme langue officielle !

    L’carette nous enseigne que l’carette deul’ canard repose dans l’tchiot biloute ed’ organes, autrement dit que l’mine ed’ charbon chose à en attendre est qu’ils remplissent leur fonction chans trop faire parler d’eux. N’avons-nous en effet pas plus important à faire que ed’ nous préoccuper chans cesse deul’ cayelle ed’ machines ? Nous voulons que nos reins fonctionnent, voilà tout. Qu’importe donc qu’ils choient particulièrement performants ou cheulement normaux ? Qui pourrait chérieusement che prévaloir ed’ braire un quinquin à “double capacité ed’ filtration” ?