Chantal Sébire veut mourir

Reportage FRANCE 3 : Anne-Gaëlle Matoksy et Romain Liboz

A lire aussi :  Le bruit au travail, nuisance méconnue

Related Articles

Réponses

  1. Cette famille est unie, on voit à quel point les enfants aiment leur maman, c’est très touchant. C’est un acte d’amour d’accepter que la maman veuille partir, qu’elle ne veut pas s’infliger de souffrir un enfer encore plus terrible que celui qu’elle vit. Elle veut s’épargner cette humiliation, cette torture tout comme elle veut l’épargner à ses enfants. Voir ses parents souffrir un enfer et de savoir qu’ils sont de toute façons voués à la mort, c’est très difficile pour un fils ou une fille. Je ne remercierai jamais assez les personnes qui m’ont permis de faire un sort à ce que mon père puisse partir. C’était en Suisse, ils sont plus terre à terre, la souffrance n’apporte rien à partir d’un certain moment il faut arrêter les frais. Quand je vois les conneries que disent Dati et Fillon j’ai envie de hurler. La loi est la loi, d’accord, mais quand une loi est inadapté, on la change, point!