Devenez membre !

Prenez votre destin en mains !

Rejoignez la communauté ‘Oreille malade’ et accédez à une multitude de fonctionnalités et de contenus Le tout est entièrement gratuit !

[subscriptionform]

Réponses

  1. Bonjour,
    Il y a déjà plus d’un an que j’aurais écrire ce post. Mais, j’avais tellement peur que ça recommence…
    En septembre 2009, j’ai commencé à souffrir d’hyperacousie, d’acouphènes et des céphalées de tensions terribles. J’ai vu des Orls, neurologues, psycho-neurologues et même le dentiste! On a commencé à me parler du syndrome de SADAM. Tout a commencé avec une otite de l’oreille droite, puis une autre à gauche et ensuite l’hyperacousie et les acouphènes. J’avais même dû mal à parler. Mes proches ne me reconnaissaient plus. Je vivais l’enfer comme tous ceux qui souffrent de ces pathologies. Juste le tintement de ma fourchette sur mon assiette me faisait un mal de chien. J’ai vu aussi un psychothérapeute que je consulte toujours. J’ai eu des traitements pour les céphalées, les otites, les mycoses dûes au traitement contre les otites (les antibiotiques), du xanax, du lysanxia…Ce calvaire a duré 4 mois! Je devrais dire seulement 4 mois!!! Ma dernière migraine date du 11 décembre 2009. Je m’en souviendrais toujours. L’hyperacousie et les acouphènes ont diminué progressivement au fil des semaines. Depuis, j’ai de temps en temps des acouphènes (1 à 2 fois par mois), aucune migraine, jamais d’hyperacousie. mais j’ai ponctuellement des douleurs à l’oreille droite ou gauche, qui restent très supportables par rapport à avant. Je me considère donc guérie. Mais comment, ça reste pour moi un mystère. Il est vrai que la thérapie m’a bien aidé. Que très vite, le psy m’a fait parlé de ma naissance difficile et du fait que j’ai été un bébé qui faisait des otites chroniques, que j’étais un vrai calvaire pour mes parents parce que j’avais toujours des otites. Je ne dis pas que c’est ça qui m’a guéri. Je ne peux pas avoir de preuves scientifiques. Mais, je pense que ça y a beaucoup contribué. Je ne dis pas non plus que c’est le remède magique et que c’est valable pour tout le monde. Je voulais juste vous faire part aujourd’hui de cette expérience et du temps qu’il m’a fallu pour me considérer comme guérie. Si j’ai décidé d’écrire aujourd’hui, c’est parce que j’ai à mon côté ma petite fille de 10 mois qui pousse des cris stridents et qu’aujourd’hui je peux supporter cela comme n’importe quel parent. Bon courage à tous ceux qui souffrent encore.

Les Commentaires sont fermés.