acouphènes augmentent

  • 62b074ef52ae1 bpthumb

    claude73

    Membre
    4 août 2018 à 10 h 00 min

    C est cela, et de mémoire il faut qu après ce soit eux votre ORL.
    Il faut trouver un médecin qui accepte de perdre son patient.
    Je vais appeler, ça a peut-être changé.

  • 62b074ef52ae1 bpthumb

    orion

    Membre
    4 août 2018 à 20 h 22 min

    J’espère ! [emoticone : croise les doigts]

  • 62b074ef52ae1 bpthumb

    orion

    Membre
    4 août 2018 à 20 h 36 min

    C’est encore moi.

    Vu ton parcours, je me demande si tu ne devrais pas prendre un rdv avec l’assistante sociale de chez toi.

    Dans mon parcours, à un moment la Sécu m’a envoyée chez l’assistante sociale.
    L’assistante sociale m’a dit qu’elle avait vu beaucoup de personnes avec hyperacousie douloureuse et acouphènes invalidants. J’en conclue que c’est le genre de personne qui est sensibilisée à nos parcours difficiles.
    Ses conseils se sont limités, dans mon cas, à m’orienter vers un service spécialisé AFREPA pour améliorer mon état le plus rapidement possible.
    Mais je pense que si ma situation s’était aggravée (elle s’est améliorée), je serais retournée la voir.

    Voilà, c’est une piste.

    (Je ne te cache pas que le refus d’invalidité, suivi de la perte d’emploi dans ton cas me met en colère…)

  • 62b074ef52ae1 bpthumb

    claude73

    Membre
    6 août 2018 à 11 h 02 min

    Bonjour

    Pendant mon arrêt de travail j’ai vu un assistant social de la sécu qui n’avais jamais vu ce genre de pathologie.

    Je souffre en plus d’une rupture massive de la coiffe des rotateurs de l’épaule gauche suite à une infection contractée pendant l intervention chirurgicale de cette épaule.
    ré intervention impossible…..l’infection a trop abîmée les tendons, et risque de retour infectieux.

    L’oflocet (antibio) donné en grande quantité pour combattre ce genre d’ infection, attaque les tendons…

    Rupture partielle d’un tendon de l’autre épaule avec perte de sensibilité et fourmillement dans la main( tendon qui avait été opérée 5 ans plus tôt)
    Douleurs dos accrues, j’ai un disque vertébral écrasé d’un coté avec bascule d’une vertèbre lombaire .

    J’ai continué à travailler, j’ai vécu un enfer de douleurs au volant de mon taxi, un véhicule avec boite auto m’a permis d’aller un peut mieux.

    Et deux ans après, trauma sonore.

    J ai tenu trois ans, et les acouphènes se sont agravés, je n’y arrivais plus.
    Et là ça viens encore de monter encore en intensité, et je souffre toujours des épaules, de la main et du dos.

    Reconnu travailleur handicapé par la MDPH, mais rien par la sécu, trop juste pour l’invalidité…..

    J’ai été opéré 13 fois, et je ne compte pas les crises de colique néphrétiques et les seances de lihtotripsie ( casser les calculs rénaux par onde de choc)

    c’est compliqué pour moi, toute ma vie j’ai du renoncer à des activités à cause de mes problèmes physiques, j’ai même quitter un métier que j’ai exercer pendant 30 ans qui me plaisait, pour un autre ou je gagnais moins bien ma vie…. mais j’avais un travail.

    Mais aujourd’hui, on ne me reconnais pas cette souffrance, et je n’y arrive plus.
    Je n’ai plus de ressources.

    Je sais, je n’ai jamais eu de chance avec ma santé, et encore moins avec le milieu médical.

    Bonne journée, et bon courage à tous.

  • 62b074ef52ae1 bpthumb

    blendman

    Membre
    6 août 2018 à 14 h 36 min

    Bonjour claude.

    oui, quelle galère tu vis. Les douleurs, ca fait partie des choses les plus difficiles à supporter. Avec en plus des acouphènes et de l’hyperacousie, tu n’as vraiment pas de chance.

    Tu as une famille, des enfants, des gens qui t’aident et te soutiennent un peu ?

  • 62b074ef52ae1 bpthumb

    claude73

    Membre
    6 août 2018 à 15 h 40 min

    Oui heureusement, mais ça les impactent aussi, c est difficile pour tout le monde.

  • 62b074ef52ae1 bpthumb

    claude73

    Membre
    7 août 2018 à 9 h 49 min

    Bonjour

    Je rectifie
    je n ai plus de ressources morale pour faire face.
    Je n y arrive plus.

  • 5abb69fc07587 bpthumb

    winterhascome

    Membre
    7 août 2018 à 11 h 06 min

    Bonjour,

    Vu ton état de détresse, il serait peut-être utile de voir un ORL du Coopacou, ou de présenter la démarche à un médecin compréhensif, et commencer à essayer les antiépileptiques. Si ça ne marche pas, ils tenteront l’Alprazolam (Xanax) ou le Clonazepam (Rivotril).

    Ici sur le forum tu trouveras de liens vers une étude Xanax et hyper, et pas mal de témoignages sur le Rivotril.

    Il me semble aussi nécessaire qu’un psychiatre compétent te trouve un antidépresseur qui te convienne.

    Toutes ces pistes sont remboursées, contrairement aux médecines parallèles. Et il te faut baisser le stress et ré équilibrer ton cerveau au plus vite.

    Si jamais tu peux lire le post du forum sur les recherches en cours, peut-être que ça te donnera un peu d’espoir, maintenant je pense que les premiers traitements un petit peu efficaces devraient sortir d’ici quelques années, peut-être 2020. En attendant tu peux sans doute, à plus forte raison si tu es désespéré, tenter des médicaments plus dangereux. Il est toujours plus facile de se sevrer en sachant qu’il y a un traitement contre les acs. Et si le traitement n’arrive jamais, et que les benzos ne gèrent plus, et bien il sera bien temps de décider à ce moment là si ça suffit.

  • 62b074ef52ae1 bpthumb

    orion

    Membre
    7 août 2018 à 12 h 00 min

    Claude,

    je le répète : ton psychiatre a eu une très bonne idée de te proposer d’être pris en charge dans un centre anti-douleurs.
    Ces centres prennent en charge l’aspect psycho-social du patient.
    Ils ont des médecins, psys et assistants sociaux.

    Je pense que c’est très important que tu t’y rendes.

  • 62b074ef52ae1 bpthumb

    claude73

    Membre
    7 août 2018 à 12 h 55 min

    Bonjour

    J ai pris du rivotril l année dernière sans succès.
    Je voie mon médecin demain, ma psy a du le voir pour parler de m envoyer dans un centre antidouleur, ils sont dans le même centre médical.
    Je vous en dirais plus demain.

    En antidépresseurs j ai du brintellix.
    Ça m aide, mais pas complètement.

    Merci à vous tous pour vos réponses.

Page 2 of 3