Acouphènes et cigarette électronique

  • 62b074ef52ae1 bpthumb

    orion

    Membre
    27 décembre 2018 à 10 h 36 min

    @admin
    le PG, c’est le propylène glycol, substance qui a été évaluée comme potentiellement ototoxique (on en parle plus haut). C’est un des trois composants de base de la e-cig.
    Un des trois autres composants, c’est la nicotine :), elle est considérée comme ototoxique aussi.

    Donc, il n’est pas exclu que le vapotage déclenche des acouphènes ou une surdité pour certaines personnes, en fonction d’un profil (oreille fragilisée).
    (Comme je l’écrivais plus haut, mes acouphènes ont débuté deux mois et demi après le début du vapotage).

    En revanche, il n’y a qu’une manière de savoir si c’est le cas individuellement : c’est d’arrêter.
    (Mais c’est pas faciiiile… !)

    Mais ce que tu écris est vrai. On peut difficilement savoir pour la poule et l’œuf (autrement, ce serait un jeu d’enfant de calmer les acs).
    Le passage à la retraite est un fort changement dans une vie, effectivement.

    On peut par exemple imaginer un autre scénario : souvent, quand une personne débute le vapotage, elle arrête la cigarette. Et qu’est-ce qu’il y a-t-il dans une cigarette ?
    En moyenne : 6 substances très addictives (parmi 4000 substances…).
    Ça ne me paraitrait pas étonnant qu’en arrêtant la cigarette, on provoque une forme de syndrome de sevrage à ces substances addictives.
    Si l’arrêt est brutal, les addictifs ne stimulent plus les neurotransmetteurs du cerveau (plaisir), le cerveau change de fonctionnement, paf ! déséquilibre. L’acouphène se révèle.

    Je fais cette hypothèse car j’ai remarqué qu’à chaque fois que ce sont déclenché mes hyperacousie et acouphènes, c’était suite à l’arrêt ou la baisse trop rapide de substances psycho-actives (1- antidépresseur, 2- cigarette, 3- alcool).
    Syndromes de sevrage possible.
    (En général, j’étais tellement contente d’arrêter ces m… que j’étais euphorique et ne me rendait pas compte des effets secondaires (sauf pour la cigarette, j’avais les gencives douloureuses).)

    @20tut
    j’espère que tu vas nous donner le résultat de ton test. Ça pourrait être une information pour certains d’entre nous. 🙂

    Question : combien d’entre-nous ici ont débuté la vapote en arrêtant la cigarette ?
    Moi, oui, c’était le cas.

  • 62b074ef52ae1 bpthumb

    orion

    Membre
    27 décembre 2018 à 10 h 50 min

    Pour étayer ce que j’écris concernant le potentiel syndrome de sevrage :
    j’avais parlé avec ma psychiatre du lien que j’avais remarqué entre l’arrivée d’un acouphène (hyper sonore), cinq jours après la forte baisse de ma consommation d’alcool.

    Elle avait confirmé ce potentiel lien. Et bon, c’était un ancienne psychiatre, c’est à dire psychiatre neurologue.

    Le lien est de deux ordres : syndrome de sevrage (physique) et effet psychologique (j’avais en quelque sorte puni mon corps de son addiction en lui imposant un sevrage trop rapide).

    (Voilà, je précise car parfois certains peuvent se dire que j’écris des trucs improbables. ;))

  • 62b074ef52ae1 bpthumb

    orion

    Membre
    27 décembre 2018 à 12 h 28 min

    Je reviens (on dirait Columbo). Je viens de me souvenir d’une chose que j’avais souhaité écrire dans ce fil.

    J’ai débuté le vapotage en 2012 (c’était la préhistoire de la e-cig :-D). Donc, deux mois et demi plus tard, j’ai acouphènes et hyperacousie.
    Sauf que : 7 mois après le début de mes symptômes, ils s’en vont (salut !).

    Or, je n’ai jamais baissé ou arrêté mon vapotage depuis 2012 (avec PG et nicotine).

    Donc, logiquement, si le PG ou la nicotine étaient en cause :
    1- il y aurait été pratiquement impossible que les acs et l’hyper s’en aillent en 2013.
    2- j’aurais des pertes auditives remarquables. Or, j’ai eu un audiogramme en 2013 et en 2017. Il n’y a pas de différence notable, les audiogrammes sont à peu-près similaires.

    Par conséquent, je dirais que dans mon cas, la e-cig n’est pas en cause.

    Voualà !

  • 62b079cc5a7ff bpthumb

    admin

    Organisateur
    27 décembre 2018 à 14 h 10 min

    Bon, la source est pas de top qualité mais pour info :

    Une nouvelle maladie a vue le jour chez les utilisateurs de cigarettes électroniques

  • 62b074ef52ae1 bpthumb

    orion

    Membre
    27 décembre 2018 à 18 h 44 min

    Oui, on peut dire que la source n’est pas de top qualité. 🙂

    Il n’y a pas de diacétyle dans les e-cigs en France. C’est interdit.
    L’étude était aux États-Unis.

    Cela fait des années que la dangerosité de l’e-cig fait débat, à grands coups de titres-choc médiatiques. Avec des enjeux de concurrence énormes. Il est difficile de trier les infos fiables.

    Pour ma part, je pars de l’idée que ce n’est sans doute pas bon pour la santé.

  • 62b074ef52ae1 bpthumb

    troem

    Membre
    27 décembre 2018 à 19 h 19 min

    Bonsoir à tous
    Merci pour vos infos, je vais en parler à mon toubib, et je vous tiens au courant.
    Pour l’instant je vais diminuer petit à petit la ecigarette.

    A bientot

  • 62b074ef52ae1 bpthumb

    lulu68

    Membre
    1 janvier 2019 à 22 h 36 min

    @admin
    Pg pour propylene glycol.

Page 2 of 2