Forte variation de mes acouphènes

  • Forte variation de mes acouphènes

    1ccfbb71f6bf54d3398829ed1c0639f5?s=1&r=g&d=https%3A%2F%2Fwww.oreille malade.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2020%2F05%2Favatar micmic mis à jour il y a 4 années, 12 mois 10 Membres · 48 Messages
  • 1ccfbb71f6bf54d3398829ed1c0639f5?s=80&r=g&d=https%3A%2F%2Fwww.oreille malade.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2020%2F05%2Favatar

    micmic

    Membre
    25 juillet 2016 à 12 h 48 min

    bonjour
    comme je le dit pendant des années je n’ai eu qu’un acouphène sur une seule oreille stable en intensité et en fréquence et n’étant pas variable malgré une ambiance bruyante

    actuellement ce n’est plus un acouphène ,mais une multiplicité , d’abord touchant maintenant les 2 oreilles , variable en intensité , en forme sonore ( chuintement , souffle ,grésillement, genre beafteak grillé , meuleuse pour grésillements , ou jet d’air d’un robinet de compresseur pour souffle ) le tout pouvant être assorti d’un grésillement intense sur une oreille et souffle très fort sur l’autre et un autre jour grésillement sur les deux
    de plus traversés par moments, dans la journée par des épisodes d’ environ entre 10 à 20 secondes de sifflements très aigus , ces derniers sont en principe assez bref mais néanmoins sources de stress important car, on à toujours l’impression qu’ils ne vont pas s’évanouir et se rajouter à la panoplie des sons déjà existants.
    le réveil conditionne en principe ce que j’ aurais à subir le jour en question , après s’ajoute l’hyperacousie qui peut modifier la situation suivant le niveau sonore de ce que je vais entendre, durant la journée ( cri des petit enfants , tintement de vaisselle , altercation avec mon épouse qui ne supporte plus mon état ,dont la voix monte dans les aigus et me déchire l’oreille interne et évidemment ma voix qui répond aux invectives et fait sans doute vibrer ma boite cranienne et influe sur l’hyper acs

    si les multiples religions nous promettent la vie éternelle , elles ne prédisent pas, et personne d’ailleurs ne se pose la question de savoir l’état dans lequel ont sera reçu au paradis
    personnellement si c’est dans mon état je ne tiendrais aucunement à vivre éternellement et c’est pour cela que dans le doute , je suis plutôt athée radical

    c’est peut être pour ça aussi qu’un mauvais génie c’est emparé de mon crane et asticote mon système auditif

    mieux vaut en rire, mais , malgré tout , cela n’exclu pas d’en pleurer parfois

    amicalement

  • e48dd7b869c5eeee19e2f1a1eecfc80a?s=80&r=g&d=https%3A%2F%2Fwww.oreille malade.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2020%2F05%2Favatar

    mithrandir

    Membre
    25 juillet 2016 à 16 h 27 min

    @ micmic as-tu essayé le rivotril ?

  • 1ccfbb71f6bf54d3398829ed1c0639f5?s=80&r=g&d=https%3A%2F%2Fwww.oreille malade.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2020%2F05%2Favatar

    micmic

    Membre
    25 juillet 2016 à 17 h 00 min

    re

    le Rivotril , oui j’ai essayé il y a déja longtemps dans les débuts, j’avais fait plusieurs consultations à la clinique j Causse à Bezier spécialisée dans l’oreille , aucun effet

    depuis j’ai tout essayé injections cortisonne , mannitol en chu , qui d’ailleurs à failli me tuer en me provocant une embolie majeur , bref les petits à coté en option
    les Antidepresseurs qui te secouent pas mal aussi et dont je les soupconnes d’avoir fait monter mon hyper acs
    et puis toutes les médecines alternatives et gourous ,

    je pense qu’un organe bien atteins on ne peut pas faire grand chose , si t’a une jambe arraché tu peu faire ce que tu veux elle ne repoussera pas et les cellules auditives détruites par les ondes sonores en excés , ne se régénères pas ,
    tant que l’on aura pas trouver une thérapie peut être gènique ou implantations de culture de céllules scillées , ont à peu de chance d’améliorer ces symptomes

    de plus le système neurobiologique lié à l’audition devient affecté également , puisque , j’avais demander qu l’on m’opère pour couper mes nerfs auditifs , mais dans tous les cas ou ce type d’opération à été effectuée pour cause de neurinome (cancer du nerf auditif ) les patients on garder leur acs ,car d’après le corps médical le cortex cérébral fini par mémoriser ,ces bruits parasites et les intègres en mémoire

    merci quand même A+

  • 931c420d3cece890c4525dcbaf9c4311?s=80&r=g&d=https%3A%2F%2Fwww.oreille malade.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2020%2F05%2Favatar

    cartes82

    Membre
    25 juillet 2016 à 17 h 23 min

    Non effectivement ma recherche sur Youtube n’était pas bonne mais si j’ai l’impression ne pas en être trop loin. Mais c’est tellement difficile d’exprimer le son ressenti. C’est tellement envahissant et profond. Je vous promet que je ne veux impressionner personne mais seulement m’en sortir.
    Existe t’il un site pour le tester. Tout ce que je connaissais de l’acouphène venais de mon ORL c’est a dire … 60 euros

    @carte82
    Très au-delà de 13 khz à 49 ans…je suis impressionné

    Cela voudrait il dire quoi? Qu’avec l’age l’acouphène évolue vers du plus aigu? Devrais je m’en inquiéter?

  • ?s=80&d=https%3A%2F%2Fwww.oreille malade.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2020%2F05%2Favatar

    Anonyme

    Membre
    25 juillet 2016 à 21 h 43 min

    Yo,

    pareil ici, acouphèneS (ouais, plusieurs, arrivés en même temps) variables.

    Et je me retrouve complètement dans les propos de @micmic (on se sent moins seul, même si cela ne fait pas avancer le Schmilblick)
    « […] de plus traversés par moments, dans la journée par des épisodes d’ environ entre 10 à 20 secondes de sifflements très aigus , ces derniers sont en principe assez bref mais néanmoins sources de stress important car, on à toujours l’impression qu’ils ne vont pas s’évanouir et se rajouter à la panoplie des sons déjà existants.
    le réveil conditionne en principe ce que j’ aurais à subir le jour en question […] »

    J’ai ressenti exactement la même chose que toi ce week-end @cartes82: « Hier était une journée calme et du coup je me persuade que je les gère bien. Plus dure est la chute aujourd’hui 🙂  »
    J’ai cherché la raison: anti-inflammatoires? J’en ai pris à haute dose jeudi & vendredi car je devais me faire opérer. Bon, finalement, je ne me suis pas faite opérer mais j’ai eu les médocs et samedi miracle! Je supportais super bien les acouphènes, donc j’ai pété la forme toute la journée. Me suis dit ayet, c’est bon tu t’es « habituée » (je sais que c’est du bull-shit mais j’aimerais teeeeeeeellement y croire). Et dimanche, l’horreur. J’ai fondu en larmes le midi tellement cela me déprimait.

    Courage à tous.

  • 38442b0e0c43606377a2a8cb14e3f6a4?s=80&r=g&d=https%3A%2F%2Fwww.oreille malade.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2020%2F05%2Favatar

    alexf5494

    Membre
    26 juillet 2016 à 9 h 25 min

    Exactement. Le plus dur est la rechute après une « bonne » journée…
    Il y a des jours où mon acouphène est très perçant / fort, et d’autres où il est pratiquement inaudible. Les ORL qui soutiennent mordicus qu’il a toujours le même niveau et que seule la réaction psychologique diffère sont pour moi des guignols…

  • 1ccfbb71f6bf54d3398829ed1c0639f5?s=80&r=g&d=https%3A%2F%2Fwww.oreille malade.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2020%2F05%2Favatar

    micmic

    Membre
    26 juillet 2016 à 10 h 10 min

    saut,

    vu mon expérience , les jours plus calmes ,je n’arrive même plus à les apprécier ,car je sais que le futur à 2 ou 3 jours ,le retour n’en sera effectivement que plus démoralisant

    En ce qui concerne les dires des spécialistes sur la nature des acs et de l’hyper , ont tombe carrément sur n’importe quoi , ont se demande sur quelle statistiques de patients pour établir que 1er) les acs n’évolus pas ,2em) que leur intensité est en rapport avec la perte auditive
    3e) que pour soigner les acs et l’hyper , il faut éviter de trop se protéger et s’exposer un peu aux bruit ( chaque fois que j’ai tenter l’expérience le résultat fut catastrophique , de plus il n’y qu’à parcourir les forums pour voir où à conduit les hyperacousiques en tentant une exposition au bruits blancs
    4e) on peut aussi taxer le patient de phonophobie comme si les acs et l’hyper était une vue de l’esprit , ceux qui subissent ces turpitudes au quotidien aprécieront

    dans beaucoup de cas c’est les traumatismes sonores qui amènent les acs et l’hyper , ce n’est pas le silence qui provoque les traumatismes auditifs , une fois atteins on se rend vite compte que le bruit devient vecteur de troubles dans l’oreille interne

    en fin bref

    pour les acs à 14khz c’est effectivemet trés aigus , maintenant, il faut les associer à leur intensité , mais même à bas niveau la fréquences subit ne peu qu’être hyper génante

    salut a+

  • 931c420d3cece890c4525dcbaf9c4311?s=80&r=g&d=https%3A%2F%2Fwww.oreille malade.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2020%2F05%2Favatar

    cartes82

    Membre
    26 juillet 2016 à 11 h 55 min

    @alexf5494 : Si je pouvais me permettre. Sur une semaine la répartition jours difficiles, jours tranquilles tu l’estimes à combien?

  • 38442b0e0c43606377a2a8cb14e3f6a4?s=80&r=g&d=https%3A%2F%2Fwww.oreille malade.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2020%2F05%2Favatar

    alexf5494

    Membre
    26 juillet 2016 à 12 h 42 min

    @cartes82

    Mon acouphène est apparu sans trauma sonore particulier, sauf à considérer qu’écouter au casque chez soi tous les 2-3 jours avec des pics maxi mesurés à 80 db soit dommageable (mon père s’était un peu flingué l’audition en écoutant trop fort, bénies soient les applis smartphone 😀 ). Pas de boîtes, quasiment pas de soirées sur la piste de danse (je danse comme robocop), maxi une dizaine de concerts dans ma vie, le premier en 1993 fut aussi le dernier sans bouchons, mes oreilles ayant sifflé une semaine (bruit de fond type souffle de bande magnétique). A part ce concert de 1993 et avant ce 22 mai 2016, jamais eu d’acouphène dans ma vie, même temporaire / passager de quelques secondes.

    L’acouphène est aussi apparu en même temps qu’un ensemble de douleurs faisant fortement penser à un SADAM (mâchoire, tempes, intérieur du conduit auditif), et il y a globalement une corrélation entre son niveau et l’intensité / la localisation de la douleur : il a commencé à migrer à droite ponctuellement le premier jour où des douleurs sont apparues à droite !
    Mon dentiste et mon ORL ayant évoqué le SADAM, je vois un stomato maxillo-facial fin août. Sans trop d’espoir, car une fois que les acs sont installés, difficile à faire partir même quand la cause source est identifiée et traitée. Au moins, je vais essayer.

    En gros, les bonnes journées sont rares, car le stress doit jouer aussi et je dois faire du bruxisme, ce qui explique pourquoi mon état au réveil conditionne à ce point le niveau de mon acouphène. 2, 3 jours par semaine maximum, et jamais consécutifs. Enfin presque : 5 jours de vacances à la montagne pour le week-end du 14 juillet, mon ac avait quasiment disparu, à tel point que je pouvais mettre des bouchons d’oreille pour dormir (ça ronflait pas loin 😀 ) et n’entendre qu’un lointain chuintement à peine distinguable du bruit de fond de mon propre corps.

    Lundi 18 au réveil => bam, sifflement strident et profond qui reprend côté gauche. 2 bons jours depuis, mais aucun depuis vendredi, j’ai l’impression de m’être légèrement déboîté la mâchoire à gauche, ça craque, sensation de lourdeur et de « projection » vers l’avant, comme si elle n’était pas bien dans son logement.

  • 931c420d3cece890c4525dcbaf9c4311?s=80&r=g&d=https%3A%2F%2Fwww.oreille malade.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2020%2F05%2Favatar

    cartes82

    Membre
    26 juillet 2016 à 18 h 49 min

    Merci à vous pour ces expériences. Ça aide à prendre conscience qu’il n’y a pas grand chose à faire, qu’on est pas seul et que si certain le gère plus ou moins bien, je devrais y arriver, enfin j’espère réellement.

    Ce qui me questionne c’est qu’au bout de 6 mois j’ai plus de mal qu’au début. Une sorte d’usure, de lassitude.

    Le fait de partager des similitudes avec vous me permet de me dire que mon « mal » n’a rien extraordinaire

    Je pense aussi avoir 2 jours calmes par semaine, 3 ou 4 jours forts, et 1 très fort. Ce jour là le son est agressif et sans répit (Ou considéré comme tel)

    Les jours « forts » j’arrive quand même à les oublier quelques instants brefs au gré de l’occupation du cerveau.

    Certains jours j’ai la 2eme oreille qui siffle moins aigu mais très violent. Cela dure quelques secondes histoire de de démolir le moral du moment. Heureusement cela ne reste pas.

    Mais tout ce constat ressemble étrangement à tout ce qui a été écrit plus haut (sans l’hyperacousie pour ce qui me concerne). Donc voila, une detresse somme toute banale

    Merci pour votre lecture et vos réponses qui me sont bien précieuses 🙂

Affichage des réponses 11 - 20 de 42

Article Original
0 de 0 messages Juin 2018
Maintenant