Conférence nationale sur le handicap : tous solidaires ?

Aujourd’hui a eu lieu la première Conférence nationale du handicap à Paris.

L’occasion pour l’Express de rappeler à notre bon souvenir leur engagement pour la cause des handicapés, via un e-mailing bien senti et un appel à l’action… enfin, disons un appel au clic :

8167d3b696a05ae3f59929ae526a969d

Les personnes handicapées ne se cachent plus. Au mois de mars à Paris, 35 000 d’entre elles ont défilé en fauteuil roulant ou à pied pour exiger une vie décente.

En France, quelques 4 millions d’individus refusent désormais d’être considérés comme des citoyens de seconde zone.

Emploi, niveau de vie, éducation, déplacement, accueil et même sexualité, ils réclament simplement la même vie que tout le monde : ni meilleure, ni pire.

Dans la tradition d’engagement chère aux fondateurs du journal, Jean-Jacques Servan-Schreiber et Françoise Giroud, L’Express a décidé de se battre à leurs côtés, en rédigeant et diffusant un
manifeste qu’il a d’abord soumis aux associations d’aide aux handicapés et à une soixantaine de personnalités.

Parce que la société doit encore changer et tordre le cou aux préjugés, rejoignez-les et déclarez-vous “solidaire avec les personnes handicapées” sur LEXPRESS.fr :

Pour en savoir plus :
– Notre dossier : ce qui doit changer
– L’Express a partagé pendant deux jours le quotidien de Baptiste Leclerc, 17 ans. Notre reportage en photos

Astucieuse communication de la part de l’Express. Très beau marketing contextuel.

Mais revenons à nos handicapés : alors, cette première Conférence nationale du handicap à Paris, quel résultat ?
Et bien pourquoi ne pas consulter le site de l’Express, tiens !
C’est par ici.

A lire aussi :  Les Français doutent de leur médecine

En résumé, pour reprendre une phrase du secrétaire général de la FNATH (accidentés de la vie) Arnaud de Broca, ce discours marque une volonté politique, mais on reste sur notre faim en terme de mesures concrètes.

Un coup d’épée dans l’eau ? L’avenir le dira mais j’espère que l’Express n’attendra pas longtemps pour s’exprimer suite aux annonces de Nicolas Sarkozy, autrement qu’en se contentant de rapporter les propos des différentes associations.

Articles liés

Réponses