La douleur sous-estimée

Matin Plus tout frais du midi :

Près de 12 millions de personnes souffriraient de douleurs chroniques en France

Une enquête menée par la Société française d’étude et de traitement de la douleur (SFETD), rendue publique aujourd’hui, tire cette conclusion alarmante. Selon ce sondage réalisé à l’occasion de la 2ème édition de la Journée nationale de prévention de douleur, 31,7% des personnes interrogées se plaignent de douleurs chroniques. Plus inquiétant, 19,9% évaluent l’intensité de ces douleurs de sévères à modérées. “L’espérance de vie augmente” et, avec elle, “les risques d’avoir une pathologie douloureuse”, explique le Dr Alain Serrie, président de la SFETD,qui réclame une meilleure prise en charge des patients, arguant que “les compétences existent, les structures de la douleur existent, mais pas suffisamment”. Pour la 2ème journée nationale, la SFETD insiste en outre sur l’importance de la prévention des douleurs répétitives, notamment auprès des femmes, plus sujettes à la douleur que les hommes.

(Elisabeth Chamontin a mal. Mais ne la sous-estimons pas. 19/10/01)

A lire aussi :  L’Origine du Monde : la douleur (Cioran)

Articles liés

Réponses