La preuve par l’absurde

On ne peut pas expliquer par des paroles ce que l’on chante dans son coeur.

Saint Augustin

Sacré lui.

S’il avait eu des acouphènes (déjà qu’il entendait des voix, hihi), il aurait pu ajouter que l’on ne peut pas plus expliquer par des paroles ce que l’on siffle dans ses oreilles.

Pourtant, c’est pas faute d’essayer – et je ne suis pas le premier à m’y atteler !
Peu importe : je poursuis la lutte 🙂

A lire aussi :  Beethoven : sourd, acouphénique et malheureux

Articles liés

Réponses