Lever le voile sur la dépression

Article de Matin Plus du 10 octobre :

Lever le voile sur la dépression

La dépression touche plus de 3 millions de personnes de 15 à 75 ans en France. Cette véritable maladie reste pourtant méconnue.

Alertés sur les carences des Français en terme de prise en charge et de connaissances, le ministère de la Santé et l’Institut national de prévention et d’éducation pour la santé (Inpes) ont lancé hier un vaste dispositif national d’information sur la dépression chez l’adulte. Partant du constat préoccupant que près de 8 millions d’individus ont été ou seront concernés au cours de leur vie et que les hommes (33,7%), les jeunes (25,7%) et les personnes âgées (26,4%) sont ceux qui ont le moins recours aux soins, le dispositif se veut très informatif.c817779d2dce3bda4006211a39372545

Un guide sur la maladie sera distribué à plus de 100 000 exemplaires via les professionnels de santé afin d’améliorer le dialogue entre patients et médecins, avec un site internet (www.info-depression.fr) permettant de mieux identifier les symptômes. La dépression, souvent taboue, a pourtant ses solutions, bien qu’elles restent encore peu connues. Selon les chiffres du gouvernement, 50% des Français déclarent ne pas connaître d’autres lieux que l’hôpital psychiatrique pour la soigner. A destination du grand public, cette campagne intervient dans le cadre du plan Psychiatrie et santé mentale, grand chantier de l’Etat, qui devrait bénéficier d’une enveloppe d’un milliard d’euros d’aides sur cinq ans.

Pour 50% de l’ensemble des Français, dépression et hôpital psychiatrique (asile, donc – soyons fous) vont de paire. Si l’on considère uniquement les Français qui n’ont jamais été directement concernés par la dépression, les chiffres doivent logiquement être très supérieurs.

A lire aussi :  Salle de concert : « laissez nous faucher et moissonner tranquille ! »

Effrayant.

On comprend mieux alors pourquoi la dépression reste une maladie taboue. Y a du boulot, comme dirait l’autre…

Pour l’heure, je vous invite à lever les voiles et à naviguer sur le site www.info-depression.fr, sur lequel j’aurai certainement l’occasion de revenir.

(dépressif ou déprimé ?, se demande Olivier Tallec, illustrateur pour www.info-depression.fr)

Articles liés

Fatigue ou dépression ?

Fatigué ? Dépressif ? Déprimé ? Même si la fatigue fait partie des symptômes de la dépression, elle a ses propres caractéristiques et spécificités. Souvent liée à la charge de travail, la fatigue touche davantage les jeunes adultes actifs. Elle se manifeste par des signes physiques, psychiques et intellectuels, souvent différents de ceux de la dépression.

Dépression : réagir

Savoir et guérir. Repérez les 7 signes annonciateurs de la dépression, et réagissez ! La dépression est une véritable maladie qui altère fortement la qualité de vie. La question est de savoir s’il existe des signes avant-coureurs de la dépression que l’on peut repérer afin de mettre en place des mesures préventives.

Réponses