Trouble auditif

Association loi 1901 de personnes souffrant d’acouphènes (sifflements et bourdonnements d’oreille), d’hyperacousie (acousie douloureuse, intolérance au bruit), du neurinome de l’acoustique (tumeur bénigne sur le nerf auditif) et du syndrome de Menière. Totalement indépendante, FRANCE ACOUPHÈNES est animée par des bénévoles souffrant eux-mêmes de ces pathologies.
Aider, Conseiller, Informer, Alerter les pouvoirs publics, Encourager la recherche, Prévenir les risques, Améliorer les dispositifs de la prise en charge médicale, Obtenir une reconnaissance du handicap… Pour celà il faut une association forte! Adhérer à l’association, c’est peut-être un des gestes les plus importants que vous ferez pour lutter contre vos acouphènes… A vous d’agir !

Le forum de France-Acouphènes est l’un des plus importants en France sur le sujet.

Un autre forum francophone actif et intéressant.

Le site du Docteur Jacques Grosbois et de Michèle Le Pellec, auteur du livre “Surdités, acouphènes et troubles de l’audition”.

«  Des vis dans les oreilles »

Anne-Juliette (15 ans), Thomas (26 ans) et Michel (60 ans)souffrent d’acouphènes ou d’hyperacousie.

Des bruits dans la tête qui n’arrêtent pas, ou des bruits du dehors qui cisaillent les tympans. Ils nous racontent ces souffrances invisibles et peu connues : une enquête sonore.

Enregistrement: février-avril 06
Mix: Samuel Hirsch
Reportage & réalisation: Matthieu Crocq

Ce site contient le témoignage d’un jeune homme sur un évènement qui a bouleversé sa vie pour toujours.

La publication de ce témoignage vise à ce que :
son histoire soit connue de tous,
le préjudice subi soit reconnu et réparé,
pareille chose n’arrive PLUS JAMAIS à quiconque.

L’AERA a été créée par des professionnels médicaux et paramédicaux désireux de mettre en commun leurs compétences au sein d’une même équipe pour une prise en charge plus efficace des patients acouphéniques et hyperacousiques.

Elle a également pour but de favoriser les échanges entre les différentes spécialités et de participer à la réalisation de travaux de recherche cliniques et scientifiques sur cette symptomatologie.

On y trouve notamment la célèbre ORL, Docteur Martine Ohresser, auteur de publications de référence sur les bourdonnements et sifflements d’oreille.

Le centre AERA est à mon sens incontournable en France, notamment lorsque l’on envisage une TRT (Tinnitus Retraining Therapy, ou thérapie d’habituation aux acouphènes) avec recours aux GBB (Générateurs de Bruits Blancs).

NeurOreille est une Association (loi 1901) qui a pour objectifs :
– d’aider la recherche sur la surdité et les acouphènes,
– de soutenir des actions de valorisation et de communication de cette recherche, en particulier vers le “grand public”.

L’institut IMERTA est le fruit de l’initiative d’un groupe de médecins spécialistes et de la volonté de la direction de l’hôpital privé CLAIRVAL (Marseille), de créer une unité médicale capable d’ affronter le délicat problème des acouphènes et de l’hyperacousie. L’IMERTA est ouvert depuis janvier 2007.

Arrêtons le massacre aux décibels !
* Chaque année, de nombreuses personnes en France sont victimes de traumatismes sonores irréversibles et se retrouvent gravement handicapées. Les concerts de rock, les discothèques, les pétards et le travail industriel en sont les principaux responsables (voir les témoignages).
* Personne ne sait rien de ces risques (voir les ravages du bruit). Personne ne connaît les gestes d’urgence à accomplir pour limiter les dégâts du traumatisme (voir les gestes qui sauvent). Les victimes sont le plus souvent incomprises des médecins, des organismes sociaux et de la justice.
* Ce massacre peut être évité. C’est pourquoi l’APTA :

o alerte des dangers pour l’audition des excès de puissance sonore
o réalise des actions d’information et de prévention
o contribue à la mise en place et au respect d’une législation protégeant l’audition, en particulier dans les activités de loisir et notamment les concerts.
* Les victimes doivent être reconnues et indemnisées. C’est pourquoi l’APTA :

o recherche et aide les victimes de traumatisme auditif
o oeuvre à la reconnaissance et à l’indemnisation des handicaps causés par les traumatismes auditifs.

Réponses