Réponses céées sur le Forum

Affichage des publications 1 - 10 de 350
  • 5abb69fc07587 bpthumb

    winterhascome

    Membre
    1 juin 2021 à 19 h 44 min

    Oui peut-être, car j’en n’ai pas pris plusieurs jours d’affilée. Je pourrais essayer, mais j’ai l’impression que ça à sur moi moins d’effets que les bzd


    Contenus connexes :

    Aucun contenu similaire pour le moment

  • 5abb69fc07587 bpthumb

    winterhascome

    Membre
    1 juin 2021 à 14 h 52 min

    Bonjour,

    J’ai essayé, acheté de l’huile moyennement dosée et pris des quantités importantes (10 gouttes mini). Aucun effet remarquable sur les acs pour moi.

  • 5abb69fc07587 bpthumb

    winterhascome

    Membre
    7 décembre 2020 à 14 h 16 min

    Salut,

    Très intéressant cette info sur Lim. Peut-être qu’en poussant un peu, un Lenire et des casques EEG en do it yourself et via des imprimantes 3D, il y a moyen de reproduire cette procédure de contrôle. Mais il faut un minimum de moyens et de compétences. Et en plus aller chercher un Lenire…

  • 5abb69fc07587 bpthumb

    winterhascome

    Membre
    5 décembre 2020 à 10 h 36 min

    Il y a une masse de retours sur TT, j’en ai d’ailleurs fait une premier recension sur le forum ici même. En outre, ça y est ils ont publié une étude. Je ne sais pas si c’est 100% ou de la magie mais par rapport à ce qui est dispo, ça semble largement le plus solide et efficace. A vrai dire je veux bien y voir une révolution dans l’approche, et j’espère que les nouvelles de l’efficacité vont continuer à aller dans le sens indiqué par l’étude. Et qu’ainsi les cliniques vont pousser aussi en France.

    L’autre piste c’est les médicaments de Tzounopoulos. Apparemment, c’est toujours actif, ils devaient passer bientôt en phase 1. Là aussi j’ai publié ici le lien de son interview à TT.

  • 5abb69fc07587 bpthumb

    winterhascome

    Membre
    5 décembre 2020 à 10 h 31 min

    Bonjour,

    Visiblement, personne n’est en mesure de répondre.

    Il va falloir y aller au hasard, et “sentir” ce que comprend le psychiatre : à mon avis ne pas aller chercher un analyste qui voudra voir un symptôme psychosomatique, ou un signe de conflits psy (de type une lésion des enveloppes psychiques à la Anzieu ou que sais-je). Mieux vaut trouver un psychiatre versé dans la neuro, notamment pour l’approche médicamenteuse. Donc aussi peut-être un ORL de Coopacou serait même mieux indiqué pour ce versant chimique.

    Sinon pour la psychothérapie, là c’est open, à votre fils de voir.

  • 5abb69fc07587 bpthumb

    winterhascome

    Membre
    9 novembre 2020 à 10 h 21 min
  • 5abb69fc07587 bpthumb

    winterhascome

    Membre
    1 novembre 2020 à 14 h 31 min

    Non, pourquoi idiot?

    Impossible à prévoir un ballon, comme une cuvette de toilettes. C’est difficile pour nous d’évaluer le niveau de protection à prendre.

  • 5abb69fc07587 bpthumb

    winterhascome

    Membre
    1 novembre 2020 à 11 h 55 min

    J’ai vu qu’un ballon pouvait passer les 110 dB !

    Le solupred était sans doute la meilleure chose à faire.

    Un accident est par définition toujours possible, moins l’environnement est contrôlé et plus il est probable. Sortir avec des bouchons, certainement. Mais ici on avait publié un article où un physicien avait eu une crise suite à la chute de sa lunette des toilettes, et il avait calculer l’énergie de l’onde acoustique générée (elle dépassait les 110 si je me souviens bien)!

    Le Forum est calme en ce moment, oui. Peut-être l’effet covid. Pourtant on a eu récemment la plus grande avancée depuis fort longtemps : Lenire. Après c’est encore en Irlande et en Allemagne…

  • 5abb69fc07587 bpthumb

    winterhascome

    Membre
    26 octobre 2020 à 9 h 03 min

    Salut,

    Les témoignages TT, déjà encourageants, sont des retours individuels : quelques dizaines sur les centaines qui ont utilisés Lenire.

    Il y a eu une publication scientifique https://stm.sciencemag.org/content/12/564/eabb2830 (pour l’instant payante et que je ne parviens pas à obtenir autrement). L’efficacité du dispositif semble donc de plus en plus solidement établie. A voir dans le détail pour la puissance des effets. Mais voici l’abstract :

    L’acouphène est une perception auditive fantôme codée dans le cerveau qui peut être gênante ou débilitante, touchant 10 à 15% de la population. À l’heure actuelle, il n’existe aucun médicament ou traitement médical recommandé pour ce problème de santé majeur. La recherche animale a révélé que le son associé à une stimulation somatosensorielle électrique peut entraîner une plasticité importante dans le cerveau pour le traitement des acouphènes. Pour étudier cette approche de neuromodulation bimodale chez l’homme, nous avons évalué un appareil non invasif qui délivre des sons aux oreilles et une stimulation électrique de la langue dans une étude exploratoire randomisée en double aveugle qui a recruté 326 adultes atteints d’acouphènes subjectifs chroniques. Les participants ont été randomisés dans trois bras parallèles avec différents paramètres de stimulation. Les résultats cliniques ont été évalués sur une période de traitement de 12 semaines et une phase post-traitement de 12 mois. Pour les critères d’évaluation principaux, les participants ont obtenu une réduction statistiquement significative de la gravité des symptômes d’acouphènes à la fin du traitement sur la base de deux mesures de résultats couramment utilisées, Tinnitus Handicap Inventory (taille d’effet de Cohen d: −0,87 à −0,92 dans tous les bras; P <0,001) et Indice fonctionnel des acouphènes (−0,77 à −0,87; P <0,001). Les améliorations thérapeutiques se sont poursuivies pendant 12 mois après le traitement pour des paramètres de stimulation bimodale spécifiques, ce qui n’avait pas été démontré auparavant dans une grande cohorte pour une intervention contre les acouphènes. Le traitement a également atteint des taux élevés d’observance et de satisfaction sans événement indésirable grave lié au traitement. Ces résultats thérapeutiques positifs et à long terme motivent d’autres essais cliniques vers l’établissement de la neuromodulation bimodale comme un dispositif de traitement cliniquement recommandé pour les acouphènes

    Et un article plus détaillé https://www.businesswire.com/news/home/20201007005889/fr/

  • 5abb69fc07587 bpthumb

    winterhascome

    Membre
    22 septembre 2020 à 14 h 38 min

    Bonjour,

    Je ne connais pas le détartrage manuel, c’est comment, marteau et burin?^^

    Ce doit être long et douloureux! Après il est vrai que ne pas aller chez le dentiste c’est risqué, car il semblerait que le tartre soit un nid à bactéries qui augmentent la probabilité d’Alzheimer…

    Pour les acs c’est un problème, bien que théoriquement, les ultrasons sont sur des fréquences qui ne font pas vibrer les cellules ciliées ? Je ne sais pas trop, ou alors cela dépend de la puissance de l’onde.

    Quoiqu’il en soit je ne vois pas pourquoi les bouchons piègeraient l’onde transmise par conduction osseuse, En fait la conduction c’est dire qu’au lieu que ce soit l’air qui vibre, puis s’amplifie par le tympan qui va au bout faire vibrer le liquide et les cellules ciliées, là c’est directement les tissus internes qui vibrent. et qui excitent le liquide. Mais la dissipation de l’onde se fait aussi dans les tissus, je ne pense pas qu’elle se retransmette à l’air contenu entre le tympan et le bouchon puis résonne en boucle dans ce petit espace avant de dissiper son énergie dans les tissus de l’oreille externe.

    A mon avis, mais je ne suis pas sûr, c’est les partie du spectre non ultra et par vibration de l’air qui peuvent être dommageables, et pour cela les bouchons sont peut-être protecteurs. Il faudrait demander à un acousticien ou un ORL…

Affichage des publications 1 - 10 de 350