Passé sous silence – Alice Ferney

Acouphène et digestion difficile

La restitution en miroir des voix intérieures et du cheminement psychologique des deux personnages paraît ainsi bien empesée, amidonnée par un ton de fanfare militaire et lyrique. Assourdie, aplatie, parfois au bord de l’acouphène, la narration bat trop souvent en retraite, laissant le champ libre à une accumulation difficile à digérer de considérations définitives.

“Passé sous silence”, d’Alice Ferney : une fanfare bien empesée

Très belle description littéraire de l’acouphène de la part de Nils C. Ahl pour Le Monde.

A lire aussi :  « Je suis sourde, désolée. »

Related Articles

Caroline Franc a des acouphènes

La célèbre journaliste et blogueuse Caroline Franc, également connue sous la signature Caroline Desages, souffre d’acouphènes depuis quelques mois. C’est ce que l’on apprend sur son blog “Pensées by Caro”, dans un billet daté du 15 décembre 2015. Elle y raconte très clairement à quel point elle éprouve des difficultés à penser à cause de ses acouphènes.

Réponses