PassĂ© sous silence – Alice Ferney

Acouphène et digestion difficile

La restitution en miroir des voix intĂ©rieures et du cheminement psychologique des deux personnages paraĂ®t ainsi bien empesĂ©e, amidonnĂ©e par un ton de fanfare militaire et lyrique. Assourdie, aplatie, parfois au bord de l’acouphène, la narration bat trop souvent en retraite, laissant le champ libre Ă  une accumulation difficile Ă  digĂ©rer de considĂ©rations dĂ©finitives.

“PassĂ© sous silence”, d’Alice Ferney : une fanfare bien empesĂ©e

Très belle description littĂ©raire de l’acouphène de la part de Nils C. Ahl pour Le Monde.

A lire aussi :  "J'ai toujours aimĂ© le silence" (Daniel Pennac)
DĂ©jĂ  près de 3000 membres ! ➡ Je m'inscris sur Oreille malade ⬅  

Articles liés

Se lever tôt, c’est facile

Réveil difficile ? Devenez du matin ! « Est-ce donné à tout le monde de se lever tôt ? » se demande Emilie Ogez sur son blog. Et de répondre aussitôt par l’affirmative en indiquant « apprécier le calme et la tranquillité d’une journée qui commence ».

Caroline Franc a des acouphènes

La cĂ©lèbre journaliste et blogueuse Caroline Franc, Ă©galement connue sous la signature Caroline Desages, souffre d’acouphènes depuis quelques mois. C’est ce que l’on apprend sur son blog “PensĂ©es by Caro”, dans un billet datĂ© du 15 dĂ©cembre 2015. Elle y raconte très clairement Ă  quel point elle Ă©prouve des difficultĂ©s Ă  penser Ă  cause de ses acouphènes.

RĂ©ponses