La preuve par le son

Avant… Après… Comme dans les émissions de télé-achat.
Sauf que reprendre du poids est assez aisé. A l’inverse, retrouver une audition (à peu près) normale est une gageure…

Alors, pour ceux qui ne se sont pas encore fait baiser comme j’ai pu l’être en avril 2003, n’oubliez pas : protégez-vous !

A lire aussi :  Journée Nationale de l’Audition 2009

Articles liés

Cinema : traumatisme sonore

Traumatisme auditif au cinéma. Témoignage de Julie (mars 2010) : Mon histoire a commencé le mardi 19 janvier 2010 à 16h30 au cinéma Gaumont Opéra à Paris. Je vais voir le film Avatar. Pendant la séance, des cris sridents me font très mal à l’oeille. Le son en général était très fort.

Réponses