Tue-Loup – « Je n’ai pas soupé »

De ton visage qui s’apaise
Au pas des portes du sommeil
De la blancheur des falaises
Non je n’ai pas soupé
Si hautes à défier le soleil
Qu’à leurs pieds tout est foutaise
De tes mille doigts au réveil
Non je n’ai pas soupé
De la douche de lumière
Qu transperce un ciel de marbre
Et dans tes yeux la rivière
Oh je veux m’y baigner

Du sol vibrant jusqu’en mon ventre
Sous les sabots d’un grand galop
De la caresse de l’eau
Je n’ai pas soupé
Quand elle glisse entre mes jambes
Qui s’enroule autour de tes jambes
De la douceur de ta peau
Je suis affamé
Du silence maître des lieux
Un matin en ton absence
Du héron l’envol majestueux
Je veux me délecter

Tue Loup, Je n’ai pas soupé (2005, in Rachel au Rocher)

A lire aussi :  Sifflement dans l'oreille et silence assourdissant

Related Articles

Pub contextuelle et intelligence artificielle

La pub contextuelle a bon dos. Elle a surtout bon goût.

Pour preuve, ces deux captures d’écrans, toujours issus de mon site.

Après France Toner qui nous suggère d’utiliser ses produits pour mettre fin à nos jours, voici donc une nouvelle occasion de s’interroger : si l’on entend à longueur de temps que la pub vous ment, peut-on imaginer que la pub contextuelle n’en fait pas autant ? 😉

Réponses