Nous nous présentons à vous!



  • Nous nous présentons à vous!

     Anonymous updated 2 years, 8 months ago 5 Members · 16 Posts
  • Anonymous

    Member
    11 mars 2017 at 18 h 41 min

    Bonsoir, jeunes (ou moins jeunes) gens !

    Il me semblait plutôt normal de me présenter à vous avant d’apparaître telle une fleur sur divers sujets.
    Enfin…. de NOUS présenter.

    Tout d’abord, je m’appelle Margaux!
    Il y a deux semaines (c’est donc tout récent), je lisais , tranquillement , quand je me suis rendue compte que quelque chose clochait. En effet, j’entendais un petit brouhaha dans ma tête. Un espèce de chant de cigales que j’entendrais au loin! Et en écoutant encore plus, un acouphène continu situé plutôt dans un ton grave. Là, j’ai flippé.
    Je suis vite partie de ma chambre pour me réfugier dans le salon et heureusement, le seul bruit du frigo ou du lave-vaisselle arrive à cacher ce bruit.
    Je suis allée voir mon médecin généraliste qui a pensé à un reflux gastrique qui serait monté par la trompe d’Eustache et qui me dérangerait grandement. En fait il a pensé à ça lorsque je lui ai dit que par moment j’entendais des sifflements aigus qui s’arrêtaient lorsque je bougeais la tête.
    C’était une hypothèse plutôt plausible vu qu’en effet j’étais sujette à des reflux plutôt importants .
    Seulement, avoir des reflux jusqu’aux oreilles signifierait EN GROS d’avoir une otite séreuse non ? Ou séro-muqueuse (enfin c’est peut-être la même chose) ?
    Or, je suis allée voir deux ORL qui ont écarté cette maladie.
    Enfin, plutôt qu’un seul ORL, le premier ayant agi comme un espèce de …… hurm hurm. J’ai cru que j’allais me mettre à pleurer devant lui tellement il m’a mal “accueillie”. En gros il n’a strictement rien fait, regardé vite fait mes oreilles pour finalement me dire “tout est ok ! Vous êtes jeune, les acouphènes ce n’est pas maintenant !” (J’ai 19 ans.)
    Le deuxième quant à lui , m’a plutôt bien auscultée , et semble avoir vérifier l’état de mes oreilles de façon plus sérieuse étant donné qu’il m’a dit “on peut écarter l’idée d’une otite” .
    Seulement, quand j’ai dit à ma mère ce qu’il m’avait fait, elle m’a dit qu’il manquait un examen à faire pour pouvoir détecter une éventuelle otite séreuse. Mais bon… (Je précise que mes parents sont dans le milieu médical et paramédical , mon père étant chirurgien urologue et ma mère orthophoniste) .
    J’ai remarqué aussi dès le début que l’oreille qui présente l’acouphène grave (enfin moi je trouve que la tonalité est quand même assez grave) semble …. “bouchée”. Mais pas comme on l’entend. Je veux dire qu’elle semble sous pression… par exemple quand je me mouche ou quand j’expire un peu fort , je sens une sorte de résistance de sa part que l’oreille gauche ne va pas présenter.
    De plus, quand j’avale, mes deux oreilles claquent.
    Je ressens parfois des douleurs dans les oreilles , notamment la droite, celle qui me pose le plus problème .
    Et enfin, je sais pas du tout si tout ça peut être lié mais j’ai l’impression d’avoir un léger écoulement dans la gorge , ainsi que des maux de têtes….
    En gros, c’est le foutoir !

    Psychologiquement je ne me sens pas bien du tout. Pourtant, je sais que par rapport à certains, j’ai la chance de pouvoir me réfugier dans un endroit un minimum bruyant pour oublier ce bruit dans ma tête et dans mon oreille , mais j’y pense tout le temps, toute la journée. J’ai vraiment peur de devoir supporter cela toute ma vie et de plus pouvoir connaître le silence.
    Ma mère est inquiète, elle ne me voit plus sourire , et a même pensé à l’hypnose ou la sophrologie pour me calmer. De mon côté, je pense que si cela persiste en effet, je me tournerais vers ce genre de pratiques mais deux semaines , cela me semble un peu court …. non?
    Je me suis tellement fait peur en regardant sur internet de nombreux témoignages que j’en suis arrivée à me tuer la mâchoire la nuit , entraînant je suppose , un nouvel sifflement que j’entends dans mon oreille gauche mais seulement lorsque je pose celle-ci sur l’oreiller. C’est infernal.
    Je ne peux pas dormir sans mettre un bruit de fond. Sinon je suis extrêmement mal.

    Mon père, ma mère et mon frère (qui est en 6ème année de médecine) me disent que ça va forcément partir , étant donné que ce n’est pas dû à un traumatisme sonore .
    Pourtant, je pense au pire et je sais qu’il est tout à fait possible que ce mal ne guérisse jamais…

    Qu’en pensez-vous ?
    Je vous remercie d’avance de m’avoir lue, et je vous souhaite une bonne soirée.

  • kenshirlo

    Member
    11 mars 2017 at 23 h 34 min

    Hello ^^

    Bienvenue !

    Pas de traumatisme sonore ? Pas de mauvaises habitudes sonores du types : musique forte, télé forte, écouteurs intraoriculaires, boîte de nuit, concert, sports bruyants?

    As tu mal aux oreilles (hyperacousie) quand tu entends les sons suivants: bruits de vaisselle, bruit de sacs plastiques froisés, bruits de papiers froissé (entre autres…)

  • Anonymous

    Member
    12 mars 2017 at 8 h 15 min

    Merci !!

    Alors, musique forte , je ne vais pas mentir, si, ça m’est déjà arrivé, comme tout le monde pratiquement il me semble ! Hahaha . Boîte de nuit plutôt rarement … Concert je n’y suis allée qu’une seule fois dans ma vie je crois bien . ^^
    Le sport je le fais à la maison et la télé je ne la regarde pratiquement jamais !
    Par contre, mon copain n’étant pas dans la même ville que moi, pendant plusieurs mois nous nous sommes appelés le soir , écouteurs dans les oreilles et je m’endormais toujours avec .. par contre, le son était équivalent à une conversation normale qu’on aurait avec quelqu’un en face quoi !

    Et pour finir, non ! Pas d’hyperacousie ! Au contraire , le bruit me fait du bien. Il faut que je sorte toute la journée pour arriver enfin à me détendre un petit peu !
    Mais en général, le matin, tout recommence ! Stress, moral au plus bas, peur que cela ne parte jamais, pire, que cela augmente et je me suis rendue compte que j’avais besoin d’en parler à quelqu’un, quelqu’un qui sache ce que c’est de ne plus pouvoir être dans le silence . Je me suis dit que ça me ferait du bien…. ^^
    Après, en vous lisant , c’est sûr que ce que j’ai semble clairement anodin par rapport à vous mais je suis quand même assez anxieuse à cause de tout ça…

    En tout cas merci à toi de m’avoir répondue !!!

  • pauline580

    Member
    12 mars 2017 at 9 h 05 min

    bonjour, c’est tout à fait normal que ça te rende anxieuse. me concernant, ça a commencé il y a une dizaine d’années, un sifflement pas très fort mais aigu que je n’entendais que dans le silence, ça s’est déclenché une nuit, pas de trauma sonore, rien de particulier mais j’écoutais mon baladeur fort donc peut-être c’est survenu à cause de ça tout de même… je n’ai jamais su, en attendant le sifflement était bien là…. j’ai pris RDV chez un ORL (pas besoin du médecin traitant il est encore plus incompétent, en matière auditive du moins, déjà que les ORL n’y connaissent rien… enfin elle m’a donné des anti inflammatoire et c’est vraiment parti… pour revenir 6 mois après… j’ai du en reprendre je ne sais plus, en tous cas, essaye. essaye aussi le magnésium et le tanakan pendant 1 mois, ça ne te fera pas de mal. les acouphènes se sont développés dans les deux oreilles, pas très fort, parfois ils disparaissaient, donc je n’y faisait plus trop attention… jusqu’au jour où mon enfant m’a crié dans l’oreille, mais trois ans après, ça va bcp mieux, mes acouphènes sont revenus à leur niveau d’avant, plus d’hyper, mais bien sur je fais attention au bruit, et quand il y en a trop je mets des bouchons (type pianissimo). personne n’est à l’abri de trauma sonore, mais quand les oreilles sont déja fragilisées il faut faire attention.. rien est perdu, courage et surtout pas de lectures anxiogènes sur internet!!!

  • Anonymous

    Member
    12 mars 2017 at 10 h 58 min

    Merci à toi, d’avoir répondu! ^^

    L’ORL m’a prescrit du Tanakan et du magnésium pour 10 jours seulement. Je ne vais pas vous mentir , j’ai arrêté le traitement hier , avant les 10 jours. Parce que déjà, il n’y avait aucune amélioration et en plus ça m’a donné un mal de ventre …. cette nuit je me suis pliée en deux à cause d’une crampe horrible.
    Et puis , j’ai l’impression que toutes les personnes qui souffrent d’acouphènes entendent plutôt des sons bien aigus… Enfin je veux dire, je sais que y’a un tas de bruits différents et que peu importe la fréquence , le ton , le “rythme” il s’agit d’un acouphène , mais le mien, enfin… les miens (je suppose) semblent un peu plus particuliers…. Déjà le fait que celui de droite soit vraiment plus grave que la moyenne (j’ai l’impression).
    Et les “cigales” que j’entends me donnent l’impression par moment de vraiment “taper” dans ma tête , comme si ce n’était pas qu’un bruit . Mais pour être honnête, de toute façon j’évite le silence donc ça fait un moment que je n’ai pas retenté l’expérience …. hahaha
    Quand je souffle en me bouchant le nez pour faire “claquer” mes oreilles, l’acouphène dont je parle (le plutôt grave) est bien présent. Par contre, je ne sais pas du tout si j’hallucine ou pas, mais j’ai l’impression que finalement il n’est pas vRaiment continu ! Du style il va s’arrêter 1 seconde même pas. Haha
    Mais si ça se trouve ce n’est vraiment qu’une impression.

    Après pour ce qui est de la fragilité de l’oreille dûe au tramatisme sonore , même si pour ma part je ne pense pas que ce soit ça, je compte en effet m’acheter des bouchons ! Demain sûrement !
    Ça ne pourra qu’être bénéfique. ^^

    Après pour les lectures sur internet , c’est clair que ça m’a complètement affolée, déprimée et je me suis dit “ma vieille, oublis le silence.” .

    J’ai lu également que les acouphènes étant plus dans les graves sont en général dûs à une cause mécanique… style dysfonctionnement de la trompe d’eustache ou problème de vertèbres, etc etc.
    J’ai considéré cette information comme neutre. Ni j’ai été soulagée, ni j’ai été plus apeurée. Je me dis juste que si c’est vrai, imaginons qu’il s’agisse réellement de mes vertèbres ou de mon cou , j’ai vraiment peur d’aller voir un osthéopathe parce que de base j’ai des soucis de dos et de nuque (elle craque quand j’envoie ma tête en arrière) et j’ai lu que malheureusement cela pouvait aggraver la chose . Même si c’est fait avec une radio scrupuleusement observée , je n’aurais pas confiance …..

  • Anonymous

    Member
    12 mars 2017 at 18 h 12 min

    Bonjour,

    Je te conseille d’aller voir un vrai ORL, tu peux t’adresser au site france acouphène pour leur demander les références d’un praticien averti (c’est à dire motivé et compétent pour s’occuper des acouphènes ) dans ta région. Si l’ORL te parait nul, s’il ne te fait pas passer d’audiogramme, s’il ne fait pas un examen de la trompe d’eustache (en introduisant un tube par le nez, la trompe d’eustache étant un conduit reliant les fosses nasales à l’oreille interne), éjecte.
    Il est important de vérifier les causes de l’acouphènes, s’il y a présence de lésions dans l’oreille interne (même minime) et mesurables par un audiogramme (car entrainant en général une perte auditive, parfois imperceptible). Dans ce dernier cas, il me semble que le plus approprié soit un traitement corticoïde et vasodilatateur (le naftidrofuryl serait le plus efficaces sur les acouphènes récents avec perte auditive d’après une étude, je l’ai d’ailleurs pris assez longtemps sans problèmes) initié aussi rapidement que possible.
    Pour le reste, personne ici ne peut te dire si ça va disparaitre très rapidement ou persister indéfiniment. Tout ce que tu peux faire à compter de maintenant c’est faire le maximum pour les traiter en ajoutant si possible et si nécessaire au suivi purement médical, une éventuelle thérapie d’habituation (hypnose, musicothérapie, thérapie comportementale…). L’hypnose pourrait être un choix intéressant. Mais c’est en complément du suivi avec un ORL ou un neurologue en fonction de l’origine du problème. Bref, ce n’est pas de ta faute, tu peux simplement faire de ton mieux et sache qu’angoisser ou déprimer n’est ni productif, ni intelligent étant donné qu’il ne faut jamais désespérer en la matière.

    Bonne chance à toi.

  • Anonymous

    Member
    12 mars 2017 at 18 h 25 min

    Je précise que les thérapies dites “d’habituation” entreprises précocement non seulement sont vraisemblablement plus efficace mais peuvent peut être même faire disparaitre le bruit ou aider à le faire. Mais il est important de rester dans une dynamique de soin pour le moment, cela te laissera plus de chance de voir ton problème disparaitre.
    Je précise pour finir que j’ai des symptômes analogues aux tiens et que je souffre d’une dysperméabilité de la trompe d’eustache (d’où l’utilité de l’examen mentionné précédemment) entrainant une inflammation. Les RGO peuvent apparemment engendrer des acouphènes, disons que j’en ai déjà entendu parler, mais je ne sais pas par quel mécanisme ni si le traitement du RGO suffit. Ceci étant si tu souffres de RGO traite le également.
    Sans avis médical, évite la manœuvre de Valsalva ou toute autre exercice visant à déboucher la trompe d’eustache. Cela pourrait au contraire aggraver une éventuelle inflammation.

  • Anonymous

    Member
    12 mars 2017 at 18 h 57 min

    Merci pour ton message intéressant !

    J’ai rendez-vous mardi chez un autre spécialiste, qui apparemment est plutôt réputé.
    Après bizarrement, je sens que ça ne va pas mener à grand chose (oui, je sais, penser négatif n’est pas une chose à faire).
    Je vais bien lui parler de mes différents symptômes et lui demander si possible de me faire un examen complet.
    Et si ça n’aboutit à rien, je vais lui demander si faire une radio pourrait être intéressant.

    Après , sincèrement, si ça persiste je pense que je peux m’en sortir , parce qu’en journée je n’entends rien.
    Sauf si un jour cela s’aggrave. Disons que là, ça me fait bizarre, quoi. Et peur !
    Mais bon…. je peux au moins les masquer par un peu de musique ou un bruit de fond , chose que certains ne peuvent pas faire …. ! Ce qui est compliqué c’est de ne pas savoir si un jour ça va partir ou pas. Disons que si quelqu’un te dit droit dans les yeux “Ça ne partira pas. Apprends à vivre avec , tu n’as pas le choix.” En effet, tu n’as pas le choix. Tu dois faire avec , et la fermer en quelque sorte. Mais quand l’espoir de te réveiller le matin et de ne plus rien avoir, plus rien entendre, est là, j’ai l’impression que tu es plus susceptible de mal vivre la chose … enfin c’est ma philosophie ! Et en ce moment, je suis plutôt dans cette phase là ! Donc le matin disons que tout retombe comme un soufflé et ça me plombe le moral. Il faudrait que je sorte h24 ou dormir h24 pour me sentir bien en fait . Hahaha

    M’enfin ….. je vous tiens au courant pour le rendez-vous de mardi !

    Vendredi ça fera 3 semaines ! Youhouuuu !
    C’est comme ça qu’on se rend compte que le silence c’est quand même un luxe… hahaha
    Enfin bref ! Ne déprimons pas!

  • randal

    Member
    13 mars 2017 at 11 h 16 min

    @perdue Bienvenue sur Oreille Malade, j’ai à peu près le même train de vie que toi en ce qui concerne le masquage de mes Acouphènes avec l’environnement externe et le soir avec la musique et des sons de nature quand je suis dans le silence chez moi. La seule différence c’est que moi c’est par traumatisme sonore donc incurable à l’heure actuel.

    Hors toi tu n’en a pas subi ce qui est une bonne chose, comme les autres l’ont dit précédemment il faut pratiquer plusieurs examens pour déterminer les origines de tes Acouphènes qui peuvent avoir plusieurs causes multi-factoriels (hors traumatisme sonore). Respire un bon coup, et détente au maximum !

    Je ne suis pas un expert en la matière, mais pour te consoler tu peux te dire que rare sont les personnes qui ont un Acouphène permanent lorsque celui-ci survient sans raison apparente que lorsqu’il apparaît suite à un traumatisme sonore.

    Courage !

  • Anonymous

    Member
    13 mars 2017 at 12 h 01 min

    Coucou à toi randal !

    Tes acouphènes sont-ils perçus plus dans les graves ou les aigus ?
    Il me semble que lors d’un traumatisme sonore ce sont les aigus qui l’emportent , non?
    En tout cas merci beaucoup pour ton message qui me redonne un peu d’espoir … hahaha
    Quant à toi, quand tu es dehors tu n’entends strictement rien ? Ou tu les entends quand même un peu ?

    Je vais essayer de me détendre en effet, de sortir plus que d’habitude (sans pour autant me risquer à un trauma sonore justement) !
    Dans tous les cas je vous tiens au courant bien sûr d’une quelconque évolution !

  • randal

    Member
    14 mars 2017 at 11 h 15 min

    @perdue Mes Acouphènes sont plus dans les médiums/graves. Lors d’un traumatisme sonore ce n’est pas nécessairement les aigus qui l’emportent, tout dépend de la/les fréquence(s) lésée(s).
    Quand je suis dehors je n’entends pas mes Acouphènes, pour l’instant c’est le seul répit qui me reste en dehors le fait de mettre un fond sonore pour les couvrir.

  • Anonymous

    Member
    15 mars 2017 at 12 h 23 min

    Ah oui je vois !
    Bah moi le droite c’est à peu près ça !
    Médium/grave !

    Bon alors je vous tiens au courant du coup : Ce serait une minime surdité brusque (mais ce n’est même pas sûr) qui apparemment aurait pu arriver à cause du stress , du surmenage , etc.

    Le médecin a parlé à ma mère par téléphone et elle (ma mère) a dû insister sur le fait que j’étais mal , anxieuse , déprimée parce qu’elle m’a prescrit du Rivotril .
    En plus de ça, elle m’a donné un corticoïde pour 8 jours.
    Elle pense réellement que ça va passer.

    Pour ma part, je reste sceptique (je n’aime pas espérer pour rien) et m’attends déjà à devoir apprendre (pas trop difficilement il faut quand même l’avouer) à vivre avec ce souci.

    Voilà voilà !
    Je vous souhaite une bonne journée !

  • Anonymous

    Member
    15 mars 2017 at 13 h 22 min

    C’est un neurologue qui t’a prescrit du Rivotril? Est ce que le médecin que tu devais voir t’as examiné la trompe d’eustache comme indiqué ? Il ne faut pas hésiter à insister sur ce dernier point car pour ma part c’est en insistant que j’ai eu le droit à cet examen très simple. Dieu sait pendant combien de temps j’ai trainé ce problème de trompe d’eustache sans qu’aucun médecin ne daigne faire son travail.

  • Anonymous

    Member
    15 mars 2017 at 20 h 20 min

    Non! C’est une ORL !

    Et pour ce qui est de la trompe d’eustache, pas d’examen ! Pourtant j’ai demandé à le faire, mais elle m’a assuré qu’elle était persuadée que ma trompe d’eustache n’était pas inflammée (grâce à un examen ) au niveau de l’oreille….

    Ensuite je me dis que son diagnostic peut tenir la route , dans le sens où l’acouphène se trouve dans l’oreille où il me semblait entendre un peu moins bien au moment des tests d’audition.
    C’était léger , mais c’est vrai que j’ai vraiment eu cette impression .
    Ensuite, j’entends également un espèce de grésillement plus du côté droit (l’oreille affectée donc) et j’ai vraiment insisté sur le fait que ce grésillement chelou semblait augmenter lorsque j’étais dans du bruit et rebaissait petit à petit très rapidement.
    Et quand je dis augmenter , je veux dire par là que dans le bruit, je ne l’entends absolument pas mais que dès que je retrouve un silence presque complet il semble un peu plus …. “agité” pour retrouver son intensité initiale dans les 3-4 minutes qui suivent. Elle a semblé trouver ça totalement normal et m’a expliqué par rapport aux cellules ciliées de l’oreille etc etc etc.

    Elle semblait plutôt confiante quant à ma guérison…..

    Encore une fois, pour ma part, je reste sur mes gardes….

    Elle m’a demandé également si parfois je pouvais ressentir comme un espèce de “voile” au niveau de mon oreille droite , au début j’allais dire non. Et puis en y réfléchissant, c’est vrai que par moment , c’est un peu comme s’il y avait quelque chose devant et que j’entendais moins bien … mais de façon très très légère !

    Donc je vais bien suivre le traitement et je vais bien voir .. de toute façon, je n’ai pas vraiment le choix !

  • Anonymous

    Member
    15 mars 2017 at 21 h 20 min

    Normalement les ORL n’ont plus le droit de prescrire du rivotril, je suis surpris que ton pharmacien ne t’ai pas emmerdé. J’aimerai bien savoir où tu habites^^
    Sérieusement, l’examen en question n’est pas suffisant. Dans mon cas il était totalement normal et ce n’est que lors de l’exploration de la trompe d’eustache que le problème a pu être détecté.


Viewing 1 - 15 of 16 posts

Log in to reply.

Original Post
0 of 0 posts June 2018
Now