Acouphène

Les acouphènes sont une pathologie extrĂŞmement rĂ©pandue puisque l’on estime qu’environ 15% des personnes ont l’oreille qui siffle ou qui bourdonne en France et ailleurs dans le Monde. Cette proportion semble d’ailleurs Ă  peu près identique dans tous les pays, mĂŞme si peu d’Ă©tudes fiables existent pour confirmer cette intuition.

La science et la mĂ©decine connaissent Ă  ce jour encore relativement peu de choses sur les acouphènes, puisqu’il s’agit d’un phĂ©nomène complexe auquel elles n’ont commencĂ© Ă  vĂ©ritablement s’intĂ©resser qu’il y a une vingtaine d’annĂ©es. Ces deux facteurs expliquent certainement pourquoi il n’existe Ă  ce jour aucun vĂ©ritable traitement des acouphènes.


Autres infos sur les acouphènes :


Acouphène : dĂ©finition

L’acouphène est une perception auditive d’une onde sonore sans rĂ©alitĂ©, c’est-Ă -dire une sensation sonore sans lien avec un stimulus auditif extĂ©rieur.

Les types de bourdonnement d’oreille

  • Les acouphènes ne sont le plus souvent perçus que par le malade : on appelle cela un acouphène subjectif.
  • Dans de rares cas, les acouphènes peuvent ĂŞtre entendus par autrui : c’est un acouphène objectif.

L’acouphène pulsatile entre dans cette seconde catĂ©gorie. Il correspond Ă  la perception de bruits de type “battements”, gĂ©nĂ©ralement synchronisĂ©s avec le rythme cardiaque.

Les caractéristiques sont nombreuses et variées :

  • Les acouphènes peuvent s’apparenter Ă  un sifflement dans les oreilles, Ă  un bourdonnement dans les oreilles, ou d’autres bruits plus exotiques comme un tintement ou un chuintement.
  • L’acouphène peut se localiser dans une oreille, les deux oreilles ou le crâne. Nombreux sont ceux qui le situe “dans la tĂŞte”.
  • Les acouphènes sont gĂ©nĂ©ralement le symptĂ´me d’un trouble organique ou d’une maladie.
  • L’acouphène peut ĂŞtre perçu en continu, par intermittence ou ponctuellement : qui n’a jamais eu les oreilles qui sifflent après une soirĂ©e en discothèque ?
  • Vertiges et acouphènes vont parfois de pair.

Comment vivre avec des acouphènes ?

  • On estime que 10 Ă  15% de la population mondiale souffre d’acouphène, en France comme Ă  l’Ă©tranger.
  • Les ORL ont longtemps considĂ©rĂ© que l’immense majoritĂ© des personnes atteintes vivaient très bien avec leurs acouphènes : ils reviennent depuis quelques annĂ©es sur cette croyance, Ă  mesure que les acouphĂ©niques sortent de leur silence et que des Ă©tudes plus fines et poussĂ©es permettent de mieux s’affranchir des prĂ©jugĂ©s du corps mĂ©dical.
  • Le chemin reste nĂ©anmoins encore long pour faire comprendre la rĂ©alitĂ© des acouphènes, condition sine qua none pour espĂ©rer qu’un traitement contre les acouphènes soit dĂ©couvert dans quelques annĂ©es.
  • Chez de nombreux patients, l’acouphène est une douleur chronique. L’intensitĂ© des acouphènes ne peut, dans le cas le plus frĂ©quent (acouphène subjectif), ĂŞtre mesurĂ©e objectivement : le malade parle d’une bouilloire, d’une perceuse, d’un rĂ©acteur d’avion.
  • Le plus souvent, les acouphènes sont observĂ©s en mĂŞme temps qu’une surditĂ©, mĂŞme lĂ©gère. Dans près de la moitiĂ© des cas (environ 40%), l’acouphène s’accompagne d’hyperacousie, une hypersensibilitĂ© auditive qui peut ĂŞtre handicapante. Une lĂ©sion du tympan est rarement observĂ©e.

Causes de l’acouphène

  • Les causes des acouphènes sont extrĂŞmement variĂ©es.
  • Si les personnes âgĂ©es souffrent souvent d’acouphènes en raison du vieillissement de l’oreille interne, les plus jeunes sont de plus en plus concernĂ©s par le sifflement d’oreilles.
  • Une tumeur (neurinome de l’acoustique) ou une infection virale peut causer des acouphènes mais, souvent, ces sifflements d’oreille sont le rĂ©sultat d’un traumatisme sonore (ou “traumatisme auditif” ou encore “traumatisme acoustique”).
  • Les cas de traumatisme sonore, avec acouphènes temporaires ou chroniques Ă  la clĂ©, se chiffrent en dizaines de milliers chaque annĂ©e en France : soirĂ©e en discothèque, rave, concert, baladeur sont les causes d’acouphène les plus frĂ©quentes, mais l’on trouve Ă©galement dans la liste centre d’appels, pĂ©tard ou alarme de vol ou incendie.
groupe acouphène
Un groupe de rock nommĂ© “Acouphène”

Traitement des acouphènes

  • Ce site ne prĂ©sente pas de traitement de l’acouphène sous forme de “remède miracle”, car il n’en existe pas.
  • Il est possible en revanche de lutter contre les effets induits par les bourdonnements et les sifflements d’oreille : homĂ©opathie, acupuncture, thĂ©rapie comportementale (TCC, TRT), thĂ©rapie sonore…
  • Dans certains cas, le cerveau peut finir par intĂ©grer la perception auditive anormale comme une “normalitĂ©” et celle-ci ne remonte plus Ă  la surface.
  • Cependant, le terme “habituation”, largement utilisĂ© par les ORL, recouvre deux rĂ©alitĂ©s bien diffĂ©rentes : certains parlent d’habituation si le sujet arrive Ă  supporter ses symptĂ´mes, d’autres emploient le terme uniquement si la situation du patient s’est rĂ©ellement amĂ©liorĂ©e en elle-mĂŞme, avec une diminution voire une disparition du trouble auditif.
  • Un traumatisme sonore est une urgence : en cas de surditĂ© brusque ou d’apparition d’acouphènes aigus, il est impĂ©ratif de consulter les urgences ORL (hĂ´pital ou cabinet ORL) dans les heures qui suivent. Au delĂ  de 48 heures, les chances de rĂ©cupĂ©rer une partie de son audition deviennent minces.
  • Le traitement d’urgence idĂ©al contre l’acouphène : caisson hyperbare, corticoĂŻdes, hĂ©modilution.
  • Il faut cependant garder Ă  l’esprit qu’un mĂ©dicament tel que le vastarel ne va pas guĂ©rir l’audition, traiter la surditĂ© ou soigner les acouphènes : un vaso-dilatateur ne va pas permettre de rĂ©parer des cellules ciliĂ©es qui ont Ă©tĂ© arrachĂ©es, par exemple suite Ă  un concert.

Une solution contre l’acouphène ?

  • Les acouphènes Ă©tant gĂ©nĂ©ralement subjectifs, imaginer la perte du silence est difficile pour un normo-entendant. Il faut imaginer la tension nerveuse qu’engendre l’acouphène, un son le plus souvent aigu, perçu en permanence, sans oublier la douleur physique dans l’oreille souvent prĂ©sente en plus des acouphènes.
  • Se boucher les oreilles ne protège pas de ce bruit continu : cela renforce la perception de l’acouphène. Il est impossible d’Ă©chapper Ă  ces bruits parasites.
  • Si le sujet souffre d’hyperacousie, la vie peut devenir un enfer, entre douleur causĂ©e par les bruits extĂ©rieurs et douleur causĂ©e par les acouphènes.
  • On admet que les acouphènes les plus invalidants sont de forte intensitĂ© et d’une tonalitĂ© aiguĂ« mais un bourdonnement grave peut ĂŞtre un acouphène tout aussi infernal.

En rĂ©sumĂ© : c’est quoi les acouphènes ?

  • Les acouphènes touchent une large proportion de la population (environ 15% selon les estimations).
  • S’ils reprĂ©sentent une simple gĂŞne dans la plupart des cas, les acouphènes peuvent devenir extrĂŞmement difficiles Ă  vivre lorsqu’ils sont permanents et/ou que leur intensitĂ© est forte.
  • Le sujet entend alors l’acouphène en continu, par dessus tous les autres sons environnants, et ne connaĂ®t aucun rĂ©pit.

A la vue des ces Ă©lĂ©ments, une solution passe par la comprĂ©hension de l’entourage, qui ne doit pas minimiser la gravitĂ© de ces pathologies auditives.

Rejoignez le forum acouphène, qui compte dĂ©jĂ  plus de 2000 membres !


En savoir plus :