Bonjour la déprime



  • Bonjour la déprime

    ?s=1&d=https%3A%2F%2Fwww.oreille malade.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2020%2F05%2Favatar Anonyme mis à jour Il y a 1 année, 3 mois 9 Membres · 19 Messages
  • de1f0b19ef499f1c6cbd607d99eace51 bpthumb

    nini28

    Membre
    4 janvier 2017 à 12 h 38 min

    Salut à toutes et à tous,
    Il fait très froid en ce moment.
    Ma demande de cure thermale a été rejetée par la CPAM.
    Plein le dos des acouphènes, enfermée entre quatre mûrs l’hiver.
    Je suis très fatiguée et je recommence à pleurer quotidiennement.
    En cachette évidemment !

  • 23463c148585edd956ab5308d070a478?s=80&r=g&d=https%3A%2F%2Fwww.oreille malade.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2020%2F05%2Favatar

    khimari78

    Membre
    4 janvier 2017 à 14 h 42 min

    Bah te laisse pas aller, vois un psychiatre mon ami.

  • de1f0b19ef499f1c6cbd607d99eace51 bpthumb

    nini28

    Membre
    5 janvier 2017 à 21 h 17 min

    Pour quoi faire ?

  • c6df6443aa297cc67cea04673bcffcb9?s=80&r=g&d=https%3A%2F%2Fwww.oreille malade.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2020%2F05%2Favatar

    weyer

    Membre
    7 janvier 2017 à 13 h 26 min

    Salut Nini

    Ça ne fait pas tout évidemment mais contre la déprime n’hésite pas à prendre des compléments de vitamine D3 et d’Oméga 3 (n hésite pas à aller au delà des ajr)
    Du sport aussi !!!!
    Bon courage à toi

  • 584f19fd95314 bpthumb

    simon

    Membre
    7 janvier 2017 à 19 h 17 min

    Un psychiatre ou plutôt un psychologue te permettra de parler de tout ça : ça soulage de parler même si ça ne fait pas taire les acouphènes . Un des principaux problèmes des acouphéniques et hyperacousiques c’est qu’ils ont tendance à s’isoler et donc a rester seuls avec leur problème …ça n’arrange pas le moral , j’en sais quelque chose .
    Avec un professionnel on peut parler de nos maux , mettre des mots sur les maux , ça évite de sombrer dans la déprime , et peut être qu’il va te donner des conseils pour reprendre une vie sociale “normale” .
    Surtout : ne pas s’isoler je le répète : c’est la pire des solutions.
    Courage ! 🙂

  • 8f422a580987c354fdfaf0356a4ae53a?s=80&r=g&d=https%3A%2F%2Fwww.oreille malade.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2020%2F05%2Favatar

    diamond

    Membre
    10 janvier 2017 à 11 h 48 min

    Coup de déprime aussi de ma part, je dois déménager avant les beaux jours car ma rue se transformera en boite de nuit, elle adore engagé des orchestre pour jouer dans la rue et même du haut de ma 3ème étage je ne suis pas épargné. Donc imaginez maintenant avec mon hyperacousie…

    J’essaie donc actuellement de déménager, je suis au chômage (à cause de ma maladie), mais j’ai des économies et ma famille a les ressources financière pour me soutenir. Mais j’ai à priori çà à l’air plus simple d’être étudiant pour louer un appart…

    Mais bon, je viens à peine de commencer mes recherches, il y en aura bien une agence qui va céder, c’est pas comme ci à Agen, le marché était saturé de demande au contraire beaucoup de location vide (j’ai consulté depuis 1 mois et demi les sites web pour me faire une prix du marché).

    Je ne peux pas cacher mon angoisse car je sais quel niveau sonore les restos atteignent, je crains grave. Car oui, l’hyperacousie peut s’améliorer mais les malades ont besoin de calme pour éviter de flipper pour leur vie sonore 24/24h.

  • de1f0b19ef499f1c6cbd607d99eace51 bpthumb

    nini28

    Membre
    12 mars 2017 à 11 h 57 min

    Merci pour vos réponses. Je vois une psychologue pour en parler mais j’ai l’impression que ça ne m’aide pas beaucoup. Personne ne comprends cette “p—–” de détresse à laquelle on est conduit quand on doit vivre avec des ac. Surtout quand la vie ne nous aide pas beaucoup à côté. J’ai même fait une crise d’hyperacousie il y a quelques semaines. Jamais vécu ça auparavant. Pour l’heure, grosse déprime de nouveau. Pas mangé depuis deux jours. Je pense demander un arrêt maladie demain. Ça ne m’est pas arrivé en 4 ans car je fais de mon mieux pour faire comme si de rien n’était et ne pas être complétement isolée socialement.Je m’accroche au travail mais là, je croise les doigts pour que mon médecin comprenne.
    Dire qu’il faudrait juste une prise de conscience de la part des autorités de santé qu’il faut une vraie prise ne charge thérapeutique pour nous aider à vivre avec cette “M—-” ; surtout l’hiver et dans les moments compliqués de la vie.

  • ?s=80&d=https%3A%2F%2Fwww.oreille malade.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2020%2F05%2Favatar

    Anonyme

    Membre
    12 mars 2017 à 12 h 22 min

    Qu’as tu essayé comme traitement pour les acouphènes?

  • de1f0b19ef499f1c6cbd607d99eace51 bpthumb

    nini28

    Membre
    12 mars 2017 à 13 h 16 min

    Il n’y a pas de traitement curatif, seuls des traitements de soutien. Dans mon cas, je fais un peu de sport, du yoga, de la kiné (mais attention car j’ai des pbs de lombaires), je vois un psy depuis quelques temps… les aides médicamenteuses sont autant inefficaces que dangereuses. Mais comme c’est dans la tête, on a pu me prescrire du rivotril, du seroplex et du lysanxia. A oui et du xanax qui a failli me tuer !
    Tu suis un traitement particulier ?

  • ?s=80&d=https%3A%2F%2Fwww.oreille malade.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2020%2F05%2Favatar

    Anonyme

    Membre
    12 mars 2017 à 15 h 16 min

    Il faut surtout essayer de connaitre la cause de l’acouphène. Pour ma part j’ai pris des traitements vasodilatateurs et corticoïdes qui ont eu un peu d’efficacité sur les acouphènes mais bien plus sur la perte auditive associée. J’ai pris du xanax et d’autres benzodiazépines que j’ai très bien supporté mais sans effets directs sur l’acouphène. Le seroplex également mais il n’a pas eu d’effet. Il est à noter que d’autres antidépresseurs comme les tricycliques (notamment le laroxyl) auraient démontré une efficacité supérieure sur les acouphènes que les inhibiteur sélectif de la recapture de la sérotonine (comme le seroplex). Actuellement j’essaye l’acamprosate. Je n’ai pas encore assez de recul pour évaluer les résultats de ce dernier médicament.

    Il ne faut pas rejeter les médicaments, cela peut marcher dans certains cas et surtout il y en a beaucoup qui font ou ont fait l’objet d’études parfois encourageantes mais les résultats sont parfois tellement disséminés qu’il n’est pas évident de les rassembler. Les chercheurs s’intéressent très peu aux acouphènes ( c’est mon avis) c’est pourquoi une molécule donnant un bon résultat dans une petite étude peut très bien mettre des années avant de bénéficier de nouvelles études voir ne jamais être approfondie.Pourquoi les chercheurs s’y intéressent peu malgré le marché existant? Peut être à cause de la diversité des cause de l’acouphène ou bien de la subjectivité du phénomène qui rend difficile d’obtenir une grande étude prouvant de manière irréfutable l’efficacité d’une molécule devant les instances de contrôle du médicament.

    Et puis il y a d’autres solutions comme la stimulation magnétique transcranienne ou l’appareillage auditif qui peut atténuer fortement l’acouphène parfois (selon certaines sources). Si tu peux te rendre sur Paris, il y a les ORLs du COOPACOU (notamment le docteur Fain ou le docteur Timsit) qui ont l’air d’avoir une approche intéressante. J’ai d’ailleurs un rendez vous à la fin du mois.

    J’ai trouvé cette thèse dont le contenu apporte un éclairage intéressant sur l’acouphène à un profane.
    http://archive.bu.univ-nantes.fr/pollux/show.action?id=30a7f931-27ca-4233-8004-dacab44f7449


Affichage des publications 1 - 10 de 19

Connectez-vous pour répondre.

Article Original
0 de 0 messages Juin 2018
Maintenant