Protections IMPERATIVES !!!

  • Protections IMPERATIVES !!!

    Publié par khimari78 le 24 février 2016 à 13 h 07 min

    Bonjour, j’ouvre un nouveau sujet sur la nécessité de se protéger.
    Quand on a des acouphènes seuls, on est sujet à l’hyperacousie, surtout si on continue de s’exposer. Quand on a de l’hyperacousie, s’exposer, c’est à mon sens prendre le risque d’aggraver les choses.
    La majorité des orl nous disent de ne pas se surprotéger, car l’oreille devient craintive, blablabla.
    Alors je pose une question simple : comment ce qui nous a mis dans cet état (je parle des traumas sonores) pourrait nous guérir ? En réhabituant l’oreille ? FOUTAISES!!!
    Ces conseils sont à mon sens suicidaires.
    Pour ma part j’ai investi dans des bouchons moulés EP2 industries pour les gros risques (rue,voiture,supermarché), et des Alvis MK3 que je laissent en positions ouvertes pour le conversationnel (repas de famille, travail…). Je fait la vaisselle avec un casque anti-bruit.
    Alors oui c’est pas simple de se balader dans la rue avec des bouchons dans les oreilles ( peur du regard des autres), et alors ? Etes vous prêt à risquer l’hyperacousie sévère, c’est ça la question à ce poser.
    J’avais perdu toute vie social quand l’hyper s’est déclenchée, suite à un énieme trauma sonore, depuis que je porte des bouchons je revis.
    Alors oui, avec des bouchons on entend plus fort ses acouphènes, ok, mais à tout ceux qui n’ont pas d’hyper, croyez moi, si un jour vous tombez dans l’hyperacousie, alors vos acouphènes deviendront un problème secondaire.
    Voilà, c’était mon coup de gueule, couplé à des conseils de bon sens, à mon humble avis.
    Si votre orl vous donne le conseil inverse, demandez lui ce qu’il propose pour vous soigner réellement. Merci de m’avoir lu, si des personnes pensent que j’ai tord, je suis ouvert au débat, dans le respect.

    micmic a répondu il y a 7 années, 10 mois 7 Membres · 13 Réponses
  • 13 Réponses
  • kenshirlo

    Membre
    24 février 2016 à 13 h 54 min

    Mille fois d’accord avec toi Khimari.

    Pour l amour de dieu protégez vous!

    Si votre hyper doit baisser elle baissera avec ou sans bouchons.

    N ecoutez pas les infâmes orl et autres toubibs qui pullulent en la matière à vous raconter que l hyper est psy et que vous protéger diminuera votre seuil de douleur.

    Jen veux pour preuve mon cas personnel, ac + hyper après baladeur mp3 puis aggravation 1 mois après après avoir passé un irm dont je redoutais fort l issu compte tenu du bruit!

    Je dirais quelques règles simples:

    – si l ambiance sonore vous paraît confortable et sans risque = pas de protection

    – si l ambiance sonore est trop forte et que vous pouvez volontairement la diminuer (telecommande etc..) diminuez la

    – si l ambiance sonore est trop forte (pour vous bien sur cest subjectif) ou à risque et que vous ne pouvez pas vous y soustraire = bouchons ou casque

    Sachant qu’il est bcp plus préférable de porter un casque anti bruit (même si ce n’est pas sexy) plutôt que des bouchons afin d’éviter le syndrome tonique du muscle tenseur du tympan particulièrement sensible lorsque le conduit auditif est fréquemment chatouillé ^^

  • mithrandir

    Membre
    24 février 2016 à 16 h 32 min

    +1

  • lectal

    Membre
    25 février 2016 à 17 h 13 min

    En fait, oui et non, c’est vrai que habituer l’oreille a n’entendre en permanence que des sons faibles, c’est la déshabituer complètement, au risque de prendre un sacré coup dans la gueule quand vous les retirez.

    J’ai des acs, mais pas d’hyper, et mes régles sont simple :

    – habitant sur Paris, les rues sont très bruyantes ( travaux, klaxon etc…. )

    => solution : le casque ( de musique hein ). J’ai dépensé prêt de 100 euros dans un casque Scheinezer, mais c’est celui qui offre la meilleure isolation. bien entendu, je ne mets aucune musique dedans, mais au moins, je peux me balader sans que personne ne me regarder 🙂
    Il est même pas relier a un baladeur Mp3 ni a un téléphone xD

    – cinéma, petit concert etc….

    => Bouchon en cire. Rapide, simple, efficace.

    – soirée très bruyante

    => J’évite, simplement

    – Si j’ai pas le choix

    => Bouchons moulés, relativement discrets.

    Autrement, partout ailleurs ( appart/vaisselle/aspi etc…, restaurant, chez des amis, en famille, au théatre, etc… ) je me me protége pas. ( 15 ans d’acouphénes, je peux vous promettre que je sais de quoi je parle )

    Par contre, le moindre doute : hop bouchon

    L’autre fois j’avais un doute sur les attractions Disney ( Blanche Neige etc… ), j’ai mis les bouchons, et finalement, c’était relativement fort, donc j’étais bien content.

    Bon après, faut pas tomber dans la psychose hein, un trauma sonore c’est pas tous les jours non plus.

  • kenshirlo

    Membre
    25 février 2016 à 22 h 32 min

    Je profite de cette discussion pour partager un événement malheureux qui m est arrivé.

    On entend souvent les orl dire qu une oreille qui a subi un trauma sonore n est pas plus fragile qu une autre oreille et que dès lors elle ne peut pas subir un trauma sonore avec des bruits courants.

    Et bien je peux dire que cest FAUX.

    En effet, après avoir eu mon trauma initiale ayant entraîné ac + hyper j’ai malheureusement été exposé a un banal mais très bruyant claquement de porte.

    Resultat : nouvel acouphene (faible certe 1 000 hertz 15dba ) mais immédiat et permanent après le claquement de porte.

  • admin

    Organisateur
    25 février 2016 à 22 h 36 min

    Comment fais-tu pour déceler un nouvel acouphène, surtout d’une intensité aussi faible ?

  • kenshirlo

    Membre
    25 février 2016 à 22 h 43 min

    Extrêmement facile!

    A l issu du choc je me suis tout de suite posé dans le calme avec mon casque anti bruit pour reposer mes oreilles.

    Et là en sus de mon bon vieux sifflement, ce tout nouveau bip de 1000 hertz environ.

  • admin

    Organisateur
    25 février 2016 à 22 h 46 min

    Mais tes acouphènes sont légers ? Je veux dire, perso un nouvel acouphène de ce type se retrouverait probablement noyé dans le reste, donc je ne parviendrais pas à le distinguer…

  • kenshirlo

    Membre
    25 février 2016 à 22 h 55 min

    Pour ce qui est du bip 1000hertz dû au claquement de porte je ne l entends que dans une pièce calme avec un casque anti bruit donc il ne doit pas depasser 15 ou 20 db.

    Pour le sifflement permanent oreille gauche dû à mon baladeur mp3 mi à fond il doit faire 30/35 db puisqu’il est couvert par le son normal. En revanche avec le casque anti bruit il ne couvre pas le bip car la fréquence est différente (sans doute 8k hertz)

    Enfin pour mon tintements bilatéraux que j’ai gagné grâce à l IRM (merci les orl) il n apparaît qu en fin de journée et tourne à 10k hertz pour 50/60 db. Heureusement (pour l instant) il disparaît après une nuit de repos.

  • terreindigo

    Membre
    15 avril 2016 à 20 h 17 min

    Bonsoir Khimari,
    J’aimerais savoir depuis combien de temps tu portes ces protections ? Si c’est récent pas assez de recul pour savoir si l’hyperacousie s’est aggravée !
    Je suis d’accord avec toi pour mettre des protections. J’ai déclaré un acouphène à gauche il y a 3 mois à cause d’une hausse de tension, bien que la tension ait été stabilisée, tout s’est aggravé depuis. Acouphènes à l’oreille droite et depuis 3 semaines hyperacousie douloureuse. Mes tympans me font horriblement souffrir mais l’orl m’a dit qu’il n’y avait pas grand chose à faire. Elle m’a quand même donné de l’ibuprofene 100mg que je n’ai pas osé prendre car il semblerait que ce doit ototoxique. Elle me dit aussi de ne pas me protéger sinon je deviendrai de plus en plus hyperacousique. Donc j’aurais bien voulu savoir comment évolue ton cas nouveaux hyperacousie, si tes tympans te font souffrir, si oui comment tu les soulages ! Merci

  • mithrandir

    Membre
    15 avril 2016 à 21 h 33 min

    J’en ai marre des ORL qui disent de ne pas se protéger et qui nous laissent entamer notre capital santé…Un bon ORL que j’ai rencontré m’a dit que les bouchons étaient les préservatifs des oreilles !

Page 1 sur 2

Connectez-vous pour répondre.