prenez-vous l’avion ?

  • prenez-vous l’avion ?

    593c1f5ee5beb bpthumb hurlevent mis à jour il y a 4 années, 3 mois 11 Membres · 14 Messages
  • 6e3b6084363ef17846c398c8699abbe7?s=80&r=g&d=https%3A%2F%2Fwww.oreille malade.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2020%2F05%2Favatar

    valancourt

    Membre
    4 juillet 2016 à 19 h 29 min

    Prendre l’avion pour nous acouphéniques/ hyperacousiques peut être source d’inquiétude voire pire.Y-a-t-il ici des gens qui prennent ou ont pris l’avion tout en souffrant de ces problèmes d’oreilles ?

    Deux dangers majeurs: la pression (atterrissage/décollage) et bruit. Je sais que pour la pression des bouchons spéciaux vendus en pharmacie existent… mais pour le bruit (car je pense qu’il faut s’en protéger) que faites-vous/ conseillez-vous ?

    Merci d’avance et bon été à tous !

  • 5f6330483f228 bpthumb

    julien87

    Membre
    4 juillet 2016 à 20 h 43 min

    Bonjour,
    Oui j’ai pris l’avion une vingtaine de fois depuis l’apparition de mes acouphènes (2006 suite à un concert).
    Je n’ai jamais eu de problème. Je mets des bouchons simplement par précaution pendant les trajets de plusieurs heures (je mets les bouchons pendant environ la moitié du trajet histoire de reposer un peu les oreilles..) mais je ne suis pas sûr que ce soit indispensable.

    Je précise que je ne suis pas hyperacousique, je suis sensible aux bruits secs et à certaines fréquences mais le bruit dans l’habitacle de l’avion ne me pose aucun problème.. (je dirais que c’est du même ordre qu’à l’intérieur d’une voiture sur autoroute)

  • a9b3deec06158986f1a9da67f10c4101?s=80&r=g&d=https%3A%2F%2Fwww.oreille malade.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2020%2F05%2Favatar

    lily2

    Membre
    6 juillet 2016 à 11 h 47 min

    Bonjour
    Je viens de renoncer à un voyage. J’avais un vol de 8h j’étais en panique. ..peur que ça empire et d’avoir mal.

  • aa6997a963fd61ac83b95b5ba000fd55?s=80&r=g&d=https%3A%2F%2Fwww.oreille malade.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2020%2F05%2Favatar

    oreillemalade

    Organisateur
    6 juillet 2016 à 16 h 16 min

    Les vols long courrier sont beaucoup moins « violents » que les autres, notamment car la montée et la descente se font de manière beaucoup plus progressive. Donc pour un vol de 8 heures tu n’auras probablement aucune douleur 😉

  • 6e3b6084363ef17846c398c8699abbe7?s=80&r=g&d=https%3A%2F%2Fwww.oreille malade.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2020%2F05%2Favatar

    valancourt

    Membre
    7 juillet 2016 à 22 h 51 min

    Pour info J’ai vu mon ORL aujourd’hui.
    Il m’a prescrit des boules QUIES spéciales avion à mettre en particulier au décollage et à l’atterrissage… et m’a dit « pour le reste, vous n’êtes pas plus à risque que n’importe quelle autre personne »… Il oubliait le bruit, mais ça on peut aussi s’en protéger…

    • 584f19fd95314 bpthumb

      simon

      Membre
      3 juillet 2017 à 15 h 02 min

      Mon audioprothésiste m’a vivement déconseillé les bouchons au décollage et à l’atterrissage . L’oreille est faite pour compenser (ou décompenser) donc s’il y a bouchon c’est le tympan qui ramasse… Est ce qu’il existe des bouchons spéciaux ?

  • 6e3b6084363ef17846c398c8699abbe7?s=80&r=g&d=https%3A%2F%2Fwww.oreille malade.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2020%2F05%2Favatar

    valancourt

    Membre
    3 août 2016 à 18 h 33 min

    Pour info j’ai pris l’avion le 10 et 24 juillet 2016. Un vol court (2h30 environ).
    Je n’ai pas été gêné par le bruit de l’avion, donc pas de « séquelles ». Par ailleurs j’ai mis des bouchons anti-pression au décollage et à l’atterrissage. J’ai noté qu’ils étaient indispensables dès la descente de l’avion car la baisse de pression est pénible pour des oreilles fragile, mais là encore pas de conséquences fâcheuses.

  • 1404ba3d288483b4623a5ca02dcd4efa?s=80&r=g&d=https%3A%2F%2Fwww.oreille malade.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2020%2F05%2Favatar

    ddalcatel

    Membre
    3 août 2016 à 21 h 26 min

    A mon avis c’est surtout le bruit sur une longue durée (incompressible) l’éventuel problème d’un avion.
    Pour ce qui est de la pression, bien penser à bailler par exemple au moment de la descente pour équilibrer…

  • 38442b0e0c43606377a2a8cb14e3f6a4?s=80&r=g&d=https%3A%2F%2Fwww.oreille malade.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2020%2F05%2Favatar

    alexf5494

    Membre
    4 août 2016 à 8 h 32 min

    J’ai fait un aller/retour récemment (2 x 4h30 de vol), absolument aucun problème.
    Pour isoler du bruit, j’ai testé bouchon d’oreille + casque audio fermé (sans musique, évidemment 😀 ), et ai même eu l’impression que cela calmait énormément mon acouphène. Mais je suis dans une période optimiste en ce moment, donc… 😉

  • 584f19fd95314 bpthumb

    simon

    Membre
    5 août 2016 à 14 h 24 min

    Bonjour,

    Je suis acouphènique et hyperacousique et j’ai pris l’avion de multiple fois sans que cela ne me pose de problème , au contraire c’est un des rares endroits où je n’entends quasiment plus mes acouphènes .
    Par contre faites très attention à ne pas mettre de bouchons pendant le décollage et l’atterrissage, c’est très dangereux pour les tympans.
    Vu l’état des oreilles de ceux qui écrivent sur ce forum ce n’est peut être pas la peine de charger la barque …:-D

  • 31bd0e9317a26957de7a5642e77c4392?s=80&r=g&d=https%3A%2F%2Fwww.oreille malade.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2020%2F05%2Favatar

    gastines

    Membre
    13 août 2016 à 15 h 07 min

    Bonjour chers confrères
    Voici presque 10 ans que les premiers sifflements sont apparus. Comme tout un chacun, au départ, j’ai consulté un ORL, puis un autre, puis un autre spécialiste, puis un psychiatre pour dépression. Rien. Et puis, las de ne constater aucun progrès je n’ai plus consulté personne.
    J’ai pris du Rivotril, puis autre chose et encore autre chose. Des antidépresseurs.
    Aujourd’hui j’ai toujours les sifflements. Mais.
    Il y a plus de 10 ans, j’avais déjà entendu parler d’acouphènes, sans savoir autre chose que « c’est très difficile à guérir ».
    Aujourd’hui, selon ma propre expérience, on n’en guérit pas. La seule guérison est l’habituation qui progresse années après années.
    Donc du courage dans les premières années. Même si on ne ressent aucun progrès, il va venir. Sans doute je les cherche je les trouve et pas besoin même, quelques fois aussi, ils arrivent sans avoir été invités, mais ils savent aussi se faire oublier quand on ne va plus s’occuper d’eux. Là on retrouve la paix et la joie de revivre. Pas complètement, mais ça va.
    Disons qu’il m’a fallu 6 ou 7 ans.
    Donc, Patience. Patience.

Affichage des réponses 1 - 10 de 13

Article Original
0 de 0 messages Juin 2018
Maintenant