Forum Acouphènes

1er forum de discussion de France : acouphènes (bourdonnement d'oreille / oreilles qui sifflent) et hyperacousie (hypersensibilité auditive douloureuse).

đź‘‚ JE M'INSCRIS đź‘‚

  • Acouphène je suis perdue

     fontevraud mis Ă  jour il y a 3 jours, 19 heures 3 Membres · 4 Messages
  • cat62

    Membre
    12 septembre 2021 Ă  12 h 11 min

    Bonjour à tous comme beaucoup d’entre vous je suis perdue. En février 2021, suite à un coup de vent violent et glacial dans le visage, l’ai commencé à souffrir d’acouphènes bilatéraux très invalidants. Je précise que j’ai 48 ans et même enfant et adolescente, je n’ai jamais eu de problème d’oreilles!!! Depuis c’est le parcours du combattant : laroxyl, rivotril, seroplex, effexor, xanax… tous ces traitements je les ai essayés et arrêtés par manque d’effet. Parallèlement, l’ai fait des séances d’hypnose, d’osteo crânienne, de sophrologie, d’EMDR, de shiatsu, de réflexologie plantaire, qui m’ont bien allégées le porte monnaie mais qui n’ont pas eu d’effet non plus…j’ai réalisé tous les bilans médicaux : sanguins, irm des conduits auditifs, irm avec séquences vasculaires, scanner cérébral, bilan audio métrique, et j’en passe il n’y a rien de décelé. Je n’ai aucune perte d’audition. J’ai quand même essayé les appareils auditifs censés masquer les acouphènes mais impossible pour moi de les supporter… J’ai également vu un professeur à Paris renommé qui m’a pris 150 euros de consultation pour me dire qu’il ne pouvait pas m’aider et m’a prescrit un bêta bloquant donné pour la migraine et qui n’a eu aucun effet non plus!! Le seul examen concluant est celui d’un médecin dentiste qui m’a diagnostiquée une mâchoire complètement décalée et depuis 8 jours je porte une gouttière dentaire jour et nuit et que je dois garder pendant 4 mois. Parallèlement, je prends du cimicifuga qui m’avait bien abaissé le son des acouphènes mais depuis le port de la gouttière ceux-ci ont à nouveau redoublés!!! Je voulais savoir si certains d’entre vous ont eu le même effet avec le port de la gouttière …je précise également que je suis suivie par un psy! Je suis une femme pétillante et joyeuse et depuis février c’est l’enfer je pleure beaucoup et je suis extrêmement fatiguée tant les acouphènes m’épuisent … j’ai eu beaucoup d’idées noires mais j’ai une fille unique et hors de question qu’elle grandisse sans sa mère!! Lire ce forum et la solidarité qui s’en dégage et pour moi ma seule béquille car je ne sens pas seule …. J’ai déjà eu d’autres soucis de santé mais les acouphènes sont ravageurs je sais qu’il ne faut pas y penser mais tous les matins ils hurlent et c’est impossible de prendre de la distance !!! Même les vacances avec beaucoup de sport pour penser à autre chose ne m’ont pas permis cela!!! Voilà si certains ont eu cette gouttière je suis preneuse de leurs conseils!!! Merci d’avance pour vos réponses et témoignages

  • phildu27

    Membre
    12 septembre 2021 Ă  18 h 06 min

    Bonjour Cat,

    je suis désolé de ce qui vous arrive et je compatis.

    J’ai des acouphènes depuis l’enfance, mais en 2016 ils sont devenus insupportables, plus forts et de nouveaux bruits sont apparus.

    J’ai consultĂ© 4 ORL diffĂ©rents qui tous m’ont dit que j’avais une audition tout Ă  fait correcte pour mon âge (43 ans Ă  l’Ă©poque), qu’il n’y avait rien de mĂ©dical Ă  faire, qu’il fallait de dĂ©tendre, penser Ă  autre chose. Certains m’ont parlĂ© des diffuseurs de bruit blanc; je n’ai jamais essayĂ©.

    Depuis j’ai quittĂ© un travail stressant oĂą je subissais du harcèlement , je me suis mis au footing et je supporte beaucoup mieux mes acouphènes. J’ai vĂ©cu 6 mois infernaux puis une annĂ©e en dents de scie, au bout de 2 ans j’Ă©tais Ă  peu près tirĂ© d’affaire.

    Je n’en suis pas sĂ»r, mais je soupçonne la prise des mĂ©dicaments (anti-dĂ©presseurs ou somnifères) soit mon travail harassant (cause de prise des mĂ©dicaments) d’ĂŞtre Ă  la source de mes acouphènes.

    Entre temps j’ai essayĂ© kinĂ©, ostĂ©opathe, Ă©tiopathe, hypnotiseur, dentiste (qui m’a fait des radios et n’a rien trouvĂ© d’anormal), acupuncteur, rĂ©flexologue plantaire. Rien n’a Ă©tĂ© vraiment concluant.

    Ce qui m’a fait du bien c’est un mĂ©decin de l’hĂ´pital qui m’a fait des sĂ©ances d’auto-hypnose (il m’a montrĂ© des exercices de visualisation Ă  faire chez moi), j’ai aussi Ă©coutĂ© de la mĂ©ditation guidĂ©e sur youtube qui m’a aidĂ© Ă  me dĂ©tendre.

    J’ai vu sur internet que des soucis de mâchoire pouvaient en effet ĂŞtre Ă  la cause d’acouphènes, j’espère que cela va s’arranger pour vous.

    Bon courage.

  • cat62

    Membre
    12 septembre 2021 Ă  19 h 01 min

    Phil, merci pour votre réponse qui me fait le plus grand bien!!! J’ai également un boulot stressant mais qui me passionne et j’ai des conditions de travail agréables! Je pense que le déclencheur est peut être le départ de ma fille pour ses études!! Au bout de 7 mois je commence à ressentir des moments où les acouphènes sont lointains mais par moment ils sont très forts sans raison et je n’arrive pas à calmer les crises !!! Je sais que le temps va jouer en ma faveur et j’ai également décidé de reprendre une hygiène de vie notamment avec le sport!! Je croise les doigts! Je ne comprends toujours pas les discours des médecins qui se résument à faire avec !! Donc je me dis que c’est le mental qu’il faut renforcer à tout prix puisque lorsque les acouphènes sont là ils disparaissent rarement!!! Merci beaucoup pour les conseils je vais voir du côté de la méditation car pour je ne supporte pas les sons blancs ils augmentent les acouphènes plutôt que les calmer!!! Encore mille mercis

  • fontevraud

    Membre
    16 septembre 2021 Ă  17 h 34 min

    Bonjour,

    Sur ce forum, beaucoup ont eu le ciel qui leur est tombĂ© sur la tĂŞte lorsque les acs sont apparus… C’est ton cas, et je compatis Ă  100%. Les premières semaines, voire les premiers mois, c’est tout simplement l’enfer. Mais d’une certaine façon, tes acs sont rĂ©cents, et Ă  moins qu’ils ne soient multiples et instables, ou encore alimentĂ© par une pathologie, le temps en effet va jouer en ta faveur. Chez la plupart des gens, l’intensitĂ© baisse avec le temps, et l’habituation, quel que soit son mĂ©canisme, se met en place…Il faut donc beaucoup de patience et ne pas hĂ©siter Ă  utiliser des “bĂ©quilles” pour passer le cap, que cela soit des mĂ©doc ou autres… Bon courage.

Affichage des réponses 1 - 4 de 4

Article Original
0 de 0 messages Juin 2018
Maintenant