Forum Acouphènes

1er forum de discussion de France : acouphènes (bourdonnement d'oreille / oreilles qui sifflent) et hyperacousie (hypersensibilité auditive douloureuse).

đź‘‚ JE M'INSCRIS đź‘‚

  • TĂ©moignage acouphènes au dernier degrĂ© : prise très importante de Tegretol

     coyote mis Ă  jour il y a 2 semaines 1 Membre · 1 Publier
  • coyote

    Membre
    4 octobre 2021 Ă  16 h 37 min

    VoilĂ , j’apporte mon humble tĂ©moignage.En 2012, suite Ă  des Ă©coutes Ă  un niveau certainement trop Ă©levĂ© de la musique au casque, j’ai dĂ©veloppĂ© des acouphènes de suite importants, qualifiĂ©s d’invalidants, accompagnĂ©s d’une hyperacousie très gĂŞnante.

    Depuis, ma vie est un enfer, je pense au suicide tous les jours, les antidĂ©presseurs ne me conviennent absolument pas, ils provoquent une trop forte tension interne, accompagnĂ©e d’une rĂ©activitĂ© anxieuse, sans parler de la libido qui disparaĂ®t instantanĂ©ment.Je prends donc un demi comprimĂ© de Solian 50 mg qui est tout aussi efficace que les antidĂ©presseurs type Prozac ou Zoloft, sinon plus efficace, sans leurs effets secondaires (consulter la page wikipedia du Solian : tout est expliquĂ© sur ses propriĂ©tĂ©s d’antidĂ©presseur Ă  très faible dose).J’ai d’abord consultĂ© un ORL qui m’a mis sous Propranolol, 1 comprimĂ© le matin, un autre le soir, rien n’y a fait, pourtant je continue d’en prendre pensant qu’il ne les soulage que très lĂ©gèrement.Puis souffrant beaucoup trop, j’ai suppliĂ© un neurologue de me prescrire du Rivotril : actuellement 18 gouttes le soir au coucher.Mais cela n’a pas suffit Ă  attĂ©nuer ma souffrance, j’ai donc entamĂ© de sĂ©rieuses recherches sur le net, puis suis tombĂ© sur le site du docteur Catherine VIDAL, ORL spĂ©cialisĂ©e en Otoneurologie, j’ai essayĂ© tous les types de traitement qu’elle propose sur son site dont le Tegretol, le seul mĂ©dicament qui m’attĂ©nue sensiblement les acouphènes, malheureusement, pour qu’il y ait un effet notable, je dois le prendre Ă  très forte dose, la dose maximale – 6 comprimĂ©s par jour de 200 mg -, le Tegretol est un antiĂ©pileptique pas anodin, puisqu’il a une action nĂ©gative sur les globules blancs et les plaquettes, en pĂ©riode de Covid, ce n’est pas très rassurant, je crains malgrĂ© ma vaccination d’ĂŞtre plus exposĂ© Ă  une contamination du seul fait du Tegretol (masque FFP2 et gants systĂ©matiques lors de sorties obligatoires type courses alimentaires ou autre), le Tegretol fatigue un peu, il a des effets nĂ©gatifs sur la mĂ©moire et la concentration, mais n’atteint pas la libido, ses effets secondaires sont globalement notoires, mais il faut le dire : cet antiĂ©pileptique me sauve la vie.Sans lui, sans sa dĂ©couverte, j’aurais certainement mis fin Ă  mes jours, en me rendant en Suisse pour une euthanasie.Je souhaite que vous compreniez bien qu’en terme d’intensitĂ© de mes acouphènes, j’en suis au dernier degrĂ©s, rĂ©ellement.J’ai aussi essayĂ© d’autres antiĂ©pileptiques : le Neurontin, le Lyrica, l’Epitomax, le Lamictal ; aucun de ces antiĂ©pileptiques n’a eu d’effets positifs sur mes acouphènes, quelque soit la dose prise.Alors oui, je prends des risques pour ma santĂ©, mais je n’ai pas le choix.Je le rĂ©pète, en terme d’intensitĂ© de mes acouphènes, j’en suis au dernier degrĂ©s.Ils ne cessent d’Ă©voluer avec le temps, je ne peux plus vivre avec, ils sont beaucoup trop forts, beaucoup trop invalidants, et provoquent naturellement chez moi une dĂ©pression très sĂ©vère.Comme ils sont très insomniants du fait de leur incroyable intensitĂ©, je prends aussi au coucher 3 comprimĂ©s de Stilnox, et quand je n’ai plus assez de Stilnox, je prends 3 comprimĂ©s de Donormyl, accompagnĂ©s donc de 18 gouttes de Rivotril, d’un comprimĂ© de Xanax 0,5 mg, d’une barrette de Lexomil, et d’un comprimĂ© de MĂ©latonine 1,9 mg.Alors, je parviens Ă  dormir ; avec un rĂ©veil Ă©videmment difficile.Mais je suis vivant, je suis un artiste peintre et visuel, Ă©crivain et poète aussi.Je n’ai plus produit d’oeuvres depuis 2012.J’en suis très malheureux. »Un poète mort n’Ă©crit plus.D’oĂą l’importance de rester vivant. » Michel Houellebecq.Pardonnez mon style absent dans ce message et les fautes grammaticales, d’orthographe, je suis Ă©puisĂ©, le Tegretol me maintient vivant, mes deux chattes aussi, leurs regards profonds et rassurants, leur sĂ©rĂ©nitĂ© toute fĂ©line ; je survis pour elles seules.Mes jours se succèdent en eux-mĂŞmes comme autant de sourds moments inhabitĂ©s.Le temps ne passe plus ; il se maintient infiniment tel un ciel assourdissant. Heureusement, j’ai des revenus, certains appelleraient ça une rente, disons que malgrĂ© ma souffrance et le mal de vivre, je parviens non sans mal Ă  gĂ©rer un modeste capital laissĂ© par mes dĂ©funts parents.Ce message peut ĂŞtre interprĂ©tĂ© comme un message d’espoir destinĂ© Ă  ceux qui souffrent atrocement d’acouphènes, du moins j’espère qu’il le soit ainsi.Dans pareille situation, la chimie peut attĂ©nuer la souffrance.Nullement je n’encourage ceux qui souffrent comme moi Ă  s’orienter vers les antiĂ©pileptiques ou autres molĂ©cules puissantes, je veux juste apporter mon modeste tĂ©moignage, et aussi prĂ©venir certains des dangers d’une trop longue et intense Ă©coute de la musique au casque.Car mĂŞme deux heures en continue chaque jour peuvent suffire Ă  faire naĂ®tre ce mal qui ronge ensuite l’esprit autant que l’âme.De la mĂŞme manière, je tiens Ă  prĂ©venir contre l’intensitĂ© actuelle de la musique diffusĂ©e en concert, il est prudent d’y venir avec ce qu’on appelle communĂ©ment des bouchons d’oreilles, et si la musique vous paraĂ®t particulièrement forte, n’hĂ©sitez pas Ă  les porter.VoilĂ , maintenant, Ă  ceux qui m’ont lu, et qui souffrent d’acouphènes très intenses, apportez-moi votre tĂ©moignage, ou plutĂ´t devrais-je dire, apportez-nous ce tĂ©moignage qui peut ĂŞtre si prĂ©cieux et rare, ce sera un enrichissement partagĂ©, et peut-ĂŞtre des pistes d’apaisement pour beaucoup.De beaux vents se lèvent, parfois, et inondent l’esprit d’un souvenir retrouvĂ©.Bien Ă  vous.🙂

Affichage des réponses 1 de 1

Article Original
0 de 0 messages Juin 2018
Maintenant