et un nouvel arrivant



  • et un nouvel arrivant

     kenshirlo mis à jour il y a 2 années, 11 mois 3 Membres · 5 Articles
  • stephane-pol

    Member
    22 décembre 2016 at 23 h 29 min

    Bonjour à toutes et tous,

    je vous rejoins malheureusement pour ce problème qui touche de nombreuse personne ici.
    j’ai été touché par mon premier acouphène il y 5-6 ans lors de plongées. Il est apparu comme cela, et malgré une cause à effet surprenante selon l’ORL de l’époque, ce dernier n’étant présent que la nuit et c’est finalement assez vite fait oublié malgré une hyperacousie qui elle est reste bien présente sur mon oreille droite.

    Tout aurait pu finir ainsi malheureusement, il y a 12 jours après un weekend sonore élevè et un lundi de montage video dans un open space et donc un casque audio trop fort, j’ai ressenti le lendemain matin des vertiges. J’ai mis ça sur le compte de la fatigue et je suis retourné au travail la journée. Cette dernière ne disparaissant pas le mercredi pas j’ai pris un rendez vous avec un ORL le mardi suivant.
    Entre temps le weekend des acouphènes carrément gênant sont apparus et cela aux deux oreilles. Étant plutôt stressé par ces nouveaux symptômes et après deux nuits foireuses, j’en parle lors de mon rdv ORL qui pour le coup ne s’est soucié que des vertiges et non pas des acouphènes. Résultat malgré des medoc pour les vertiges, rien ne change et le lendemain voyant mon médecin traitant ce dernier me prescrit du solupred, mais c’est à mon avis trop tard.
    Pas d’amélioration à ce jour. :/

    Comme beaucoup j’ai donc maintenant deux sons aigus en continu dans chaque oreille, qui la nuit deviennent une vrais torture. Si le jour entre dimanche et aujourd’hui j’ai quand même senti des améliorations, au début il m’était impossible de me concentrer sur quoi ce soit. Maintenant quand je me concentre sur qqc au moins les sons sont gommés pendant ce laps de tps. Le tps de ce message notamment.

    Le truc , c’est que finalement la nuit je dormais “mieux” les premiers jours ou s’en être parfait ma nuit était faites de 2-3 cessions de 1-2 heures. Hier et avant hier c’était 1-2 heures max. Ce qui est plutôt ravageant pour la journée qui suit.
    De plus habitant sur une avenue bruyante, ca fait 15 ans que je vis avec des bouchons en mousse la nuit, ne pouvant faire autrement à cause du bruit des véhicules. Je vous laisse imaginer le combo sympa entre moi et mes acouphènes “grâce” aux bouchons. :/

    Si vous avez des conseils pour les premières nuits accompagné d’ acouphènes, je suis preneur.
    je vais tester le bruit d’un ventilo cette nuit, je verrais bien ce que ça donne.

    Pour être positif, je me dit ce que j’ai déjà pu oublier mon acouphène une première fois, il n’y a pas de raison d’oublier également ceux çi… même si ils sont d’un autre calibre.

    J’ai un rdv avec un autre ORL le 17 janvier pour un exam global de 2 heures et je cherche à contacter un osthéo. Mais malheureusement la période n’est pas très propice à des rdv rapides.
    j’habite Paris si vous en avez un à me conseiller je suis preneur.
    Merci

  • kenshirlo

    Member
    23 décembre 2016 at 11 h 40 min

    Salut,

    Tu décris assez bien le rapport de cause à effet entre ton traumatisme sonore et l apparition de nouveaux acouphènes.

    Donc je te conseillerais tout d’abord de ne pas te perdre des mois dans la recherche du pourquoi du comment (stress, dents,dos,autres raisons farfelues).

    Maintenant quoi te dire…

    Je vais pas te dire que ça va passer parceque ça m étonnerait.

    En revanche il est extrêmement probable que tu t’y fasses.

    Ton expérience est intéressante car tu expliques avoir déjà eu de l hyperacousie mais tu ne sembles pas te protéger plus que ça.

    Sache que, manifestement, cette epoque est révolue. Il faudra maintenant que tu te protège beaucoup plus fréquemment si tu ne veux pas gagner de nouveaux acouphènes.

    Bref, j’aurais aimé avoir de meilleur nouvelles mais donner de faut espoir c’est retarder l acceptation et donc la guerrison.

    Mais encore une fois, si ton esprit lâche l affaire t’y habitera.

  • christophe_85

    Member
    23 décembre 2016 at 14 h 32 min

    Bonjour et “bienvenue” parmi nous !

    Sur Amazon (ou autres) vous pouvez trouver des simulateurs de bruits blancs… Je compte d’ailleurs m’en acheter un car ça a l’air bien pour couvrir les acouphènes… 🙂

  • stephane-pol

    Member
    23 décembre 2016 at 15 h 08 min

    Merci pour vos retours.
    je sent qu’ils seront primordial pour ces débuts dans “l’aventure”.
    j’ai pris une appli avec bruit blanc et effectivement ils gomment les acouphènes. faut jusque que je m’habitue pour m’endormir à avoir du bruit, moi qui était habitué au silence total.

    Cette nuit, j’ai remarqué que dans l’oreille droite celle qui était déjà touché par des acouphènes légers, j’avais encore mes “anciens “acouphènes présent. Des bruits plus grave et irrégulier proche d’un bruit blanc (justement) contrairement aux aigus qui me dérange vraiment.
    En me concentrant uniquement sur ce son, j’arrive à ne plus entendre les aigus, mais bon ça demande de la concentration et pour l’instant et c’est dur de se laisser divaguer pour s’endormir.

    QQ a déjà eu ce genre d’astuce “bricolage” pour la nuit?
    Finalement c’est un peu comme en journée ou quand on est concentré on ne prête plus trop attention aux bruits.

  • kenshirlo

    Member
    24 décembre 2016 at 3 h 24 min

    Moi, paradoxalement, je les supporte la nuit uniquement grâce aux boules quies. Enfait, ça me permet de ne plus entendre le bruit ambiant et donc je ne peux plus les comparer avec le bruit ambiant.
    Le fait de les entendre que eux permet à mon cerveau de décrocher beaucoup plus rapidement.
    Paradoxal sans doute mais vrai pour moi


Viewing 1 - 5 of 5 posts

Connectez-vous pour répondre.

Article Original
0 de 0 articles Juin 2018
Maintenant