A propos de Trivastal



  • A propos de Trivastal

    aa6997a963fd61ac83b95b5ba000fd55?s=1&r=g&d=https%3A%2F%2Fwww.oreille malade.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2020%2F05%2Favatar oreillemalade mis à jour Il y a 9 années, 5 mois 2 Membres · 9 Messages
  • f82af66cb81ea2a7fbdf5f39b5f283a4?s=80&r=g&d=https%3A%2F%2Fwww.oreille malade.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2020%2F05%2Favatar

    yoccoccinelle

    Membre
    31 août 2010 à 0 h 49 min

    Bonjour “Oreille Malade”

    Je lis avec beaucoup d’intérêt votre blog, et pour cause !
    J’ai moi même subi il y a un peu plus d’un mois maintenant, un traumatisme sonore suite au déclenchement d’une alarme sur mon lieu de travail. Dans les heures et même les jours qui ont suivi, je me sentais relativement bien, aussi je n’ai pas consulté immédiatement; j ai toutefois appelé les urgences par acquis de conscience, qui m’ont expliqué qu’ils me feront passer un audiogramme, mais ne me prescriront rien, car je cite “ils ne sont pas convaincus par le soit-disant traitement d’urgence”. A ce moment là, je n’éprouve qu’un léger mal de tête (sensation de tête “bouchée”), et un tout petit bruit dans la tête que je ne perçois que dans le silence. Le surlendemain je vais chez mon médecin traitant, car toujours une sensation de mal de tête, mais beaucoup plus diffuse, mais là encore je consulte pour avoir la conscience tranquille, parce que je ne veux pas me reprocher plus tard de n’avoir rien fait, si ça venait à s’aggraver. Elle me prescrit du vastarel et un anti-inflammatoire (megamylase). Dans les jours qui suivent, les voix me font mal et notamment la mienne, je commence à m inquieter, notamment suite à mes nombreuses recherches sur internet; partant de là je dramatise énormément. Je consulte par la suite un orl (soit 6 jours apres le trauma). il me prescrit des corticoides, et du trivastal. Premiere prise de corticoides le matin : quelques heures apres, c’est formidable ma tête se débouche. Le soir premiere prise de trivastal: le lendemain au réveil c’est l horreur : une douleur atroce à l’oreille droite ( la seule oreille qui ne me faisait pas mal, car je précise j ai subi un premier trauma il y a quelques années à l oreille gauche), douleur atroce pendant deux jours. Troisieme jour au réveil, un bourdonnement atroce dans cette oreille. Par la suite, pendant la prise de ce médicament, je me réveillais presque toutes les nuits avec la sensation que ma tête allait imploser (la fameuse image de ” conduites d’eau sous pression”), avec des fourmillements dans la tête notamment, par la suite je pense que c etait de l hypertension générée par ce médicament. Mais à ce moment je ne fais pas le lien avec ce médicament, je retourne voir l orl qui me le prolonge -dit-il- pour mettre toutes les chances de mon côté, et là ça recommence, cette sensation que ma tete va exploser. Je n’ai toutefois pas de perte auditive, ni avant ni apres la prise de trivastal.

    Suite à mes recherches sur les effets potentiels de ce médicament, je suis tombée sur vos posts, je vous cite: “Je vacille. Appeler à l’aide. « Je ne dors plus depuis deux semaines », et lui rappelle l’évolution brutale de mon mal suite à ma visite chez son confrère, quelques jours plus tôt. Réponse glaçante et logique : mes nouveaux amis seraient des avatars extrêmement rares dus au Trivastal… puis il affiche une moue légèrement contrariée et m’indique qu’il doit s’agir des signes avant-coureurs d’une dépression.”

    Là je ne comprends pas très bien le lien qu il fait avec la dépression. Les acouphenes attesteraient d’un début de dépression dans cette situation précise ?? où s’agit-il uniquement de problemes engendrés par le Trivastal ?? et si oui à quel niveau ?? vasculaire ? nerveux ??
    Je me permets de vous poser ces questions, car je sais que vous êtes passé par là, et petit à petit les jours passent et emportent avec eux tout espoir de guérison. Je commence à songer aux antidepresseurs car il est vrai que ce trauma n’est que la goutte d’eau qui a fait déborder le vase (…). Toutefois si la prise d’antidepresseurs se justifie amplement vu mon état, je lis un peu partout que ça pourrait provoquer des acouphenes, et je n ai pas envie de voir mon état se dégrader davantage.
    Mes questions se portent donc à la fois sur votre expérience des antidépresseurs, et surtout sur ce que vous savez des conséquences du Trivastal, et ce qu il s’est réellement passé pour vous par rapport à ce médicament (et les effets qu il a eu sur vous –> Bourdonnement ?? sifflement ?? autre ? )
    Enfin j’ai cru comprendre que si vous témoignez de votre expérience c’est pour montrer que au loin le soleil brille (vous parlez de “guérison” par rapport à la dépression, mais qu’en est il des acouphenes et de l’hyperacousie ??y a t il eu une amélioration ?)
    Beaucoup de questions, beaucoup de “j’aurais du” ou ‘j’aurais pas du”, de “ma vie est fichue”, la peur de ne plus vivre comme avant, car aujourd hui lors de repas de famille je porte des boule quies, je m’interdis jusqu’à la piscine, et évidemment je n écoute plus de musique, à la fois en raison d’une oreille devenue tres sensible, parfois douloureuse, (bourdonnement + vibration)et surtout par crainte de voir les choses s’aggraver.
    En esperant que vous puissiez répondre à mes (nombreuses) questions, et en vous remerciant.

    A lire aussi :

  • aa6997a963fd61ac83b95b5ba000fd55?s=80&r=g&d=https%3A%2F%2Fwww.oreille malade.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2020%2F05%2Favatar

    oreillemalade

    Organisateur
    31 août 2010 à 21 h 40 min

    Bonjour yoccoccinelle,

    Ah, le Trivastal… Une longue histoire, ce Trivastal pour moi !
    Avant de trouver le temps de vous faire une réponse claire et détaillée sur le Trivastal, les acouphènes et le reste, vous pouvez déjà lire ces quelques billets 😉 :
    https://www.oreille-malade.com/?s=trivastal

    Je ne sais pas si j’aurai le temps de vous répondre avant plusieurs jours, aussi si vous avez d’autres questions sur le Trivastal ou autre suite à la lecture de ces billets, n’hésitez pas, je vous répondrai sans faute !

    Je vous souhaite beaucoup de courage…

    Forum Acouphènes 👂 Hyperacousie

  • aa6997a963fd61ac83b95b5ba000fd55?s=80&r=g&d=https%3A%2F%2Fwww.oreille malade.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2020%2F05%2Favatar

    oreillemalade

    Organisateur
    14 septembre 2010 à 6 h 41 min

    Bonjour yoccoccinelle,

    Avez-vous trouvé le temps de lire les billets dont je vous ai parlé ci-dessus ? Avez-vous d’autres questions sur le Trivastal auxquelles je (ou un autre lecteur de ce forum évidemment 😉 ) pourrais répondre ?

    Je devrais avoir le temps dans les jours qui viennent de vous donner un peu mon avis sur le Trivastal.

  • aa6997a963fd61ac83b95b5ba000fd55?s=80&r=g&d=https%3A%2F%2Fwww.oreille malade.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2020%2F05%2Favatar

    oreillemalade

    Organisateur
    16 septembre 2010 à 19 h 09 min

    Oui j’ai malheureuement eu le temps de les lire, je dis bien malheureusement car ces temps-ci je suis pendue à toute sorte de forums qui relatent ce type d’experience. Est-ce un bien ou mal, je ne sais pas, probablement un besoin… car il faut le dire l’orl ne me donne que très peu de réponses; il a d’ailleurs nié les possibles effets du trivastal, et peut être a-t-il raison; peut-être que j ai simplement du mal à accepter que oui, il s agit bien d un traumatisme sonore avec ses conséquences…

    Pour répondre à votre question, j’ai lu vos billets, et cela répond partiellement à mes questions (mais j ai toujours du mal à comprendre le “mécanisme” qui fait que la situation puisse potentiellement s’aggraver). Par ailleurs lire votre blog me fait beaucoup de bien, ça me donne un peu d’espoir quant à une possible amélioration de la situation; j’attends donc votre avis sur la question avec impatience 😉 (ou celui d’un autre lecteur bien évidemment):)

  • aa6997a963fd61ac83b95b5ba000fd55?s=80&r=g&d=https%3A%2F%2Fwww.oreille malade.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2020%2F05%2Favatar

    oreillemalade

    Organisateur
    24 septembre 2010 à 9 h 44 min

    Je trouve enfin le temps de vous répondre un peu plus longuement 😉

    Tout d’abord je tiens à vous remercier pour vos commentaires ! Comme tout blogueur j’ai parfois l’impression d’écrire un peu “dans le vide”… Et sur le sujet qui est le nôtre, peut-être plus que pour d’autres, ça peut devenir pesant.

    De plus, j’ai choisi de partager mon expérience car j’ai connu sifflements + douleurs + hyperacousie à des niveaux extrêmes et que tous ces symptômes, même si je ne suis pas encore guéri, ont très largement diminué. J’ai voulu prendre le clavier pour montrer aux personnes qui sont dans l’état dans lequel j’étais il y a quelques années qu’il est possible – horriblement difficile et au prix de mille souffrances indicibles, mais possible – de guérir. Tout du moins partiellement, mais suffisamment pour ne plus vouloir se tirer une balle dans la tête à tout moment. 😈

    Bien entendu, en adoptant une telle démarche, je le sais et je l’ai constaté, je m’attire une certaine hostilité de la part de personnes qui n’ont pas encore trouvé la voie (dans mon cas il y en a eu plusieurs, des voies, et la plupart n’ont il est vrai mené nulle part) vers une guérison, même partielle.

    Il est effectivement plus facile de se construire un petit nid et de répéter à tout bout de champ à quel point ses pathologies sont abominables et à quel point les musiciens, les ravers et les vuvuzelas sont des suppôts de Satan. C’est la voie qu’ont choisi d’autres blogueurs, notamment Nono (Hyperblog). C’est-à-dire une certaine forme de “clientélisme”… en plus grave à mon avis car ils maintiennent leurs lecteurs dans un état d’esprit très négatif… Et comme les acouphènes et l’hyperacousie donnent rarement un sourire jusqu’aux oreilles, on se doute bien que maintenir la tête de ces personnes sous l’eau peut être absolument destructeur. Mais évidemment on les rend du même coup “dépendants” de soi-même car le lecteur a alors l’impression de trouver, enfin, au milieu de cet océan de souffrance, quelqu’un qui l’écoute et le comprend.

    C’est en réalité une démarche non seulement “facile” mais profondément égoïste et malhonnête.

    Je m’y refuse.

    Pour en revenir au Trivastal, justement… Ma réponse ne peut qu’être nuancée 😉

    Je n’ai, après sept ans et demi de souffrance, aucune certitude quant au Trivastal (quant aux vasodilatateurs en général d’ailleurs).

    Plusieurs mois après que mes oreilles se soient bouchées, se soient mises à siffler, à me faire horriblement mal et à suramplifier/déformer/saturer tout son extérieur, j’ai rencontré un dentiste spécialiste de l’occlusion dentaire. Il m’a diagnostiqué un SADAM (syndrome de Costen) : effectivement, le port d’une gouttière m’a apporté un soulagement, mais ce n’est pas le sujet pour le moment. Ce qu’il m’a dit sur le Trivastal c’est, en substance, que celui-ci avait fait « imploser » quelque chose : le problème de mâchoire était selon lui préexistant aux acouphènes / douleurs / hyperacousie et ma tête se comportait, sans que je m’en rende compte, comme une bouilloire sous pression. Le Trivastal, par son effet de vasodilatation, a fait brutalement augmenté la pression.

    C’est une hypothèse qui m’a interpelé mais je pense, en fait, que c’est plus en raison de ma panique, comme je l’explique dans mon témoignage, que tout s’est brutalement déclenché. Un excellent médecin (gastroentérologue) à qui j’en ai parlé m’a dit qu’il était absolument impossible qu’un médicament aussi anodin que le Trivastal puisse avoir eu de tels effets. Pour lui, Trivastal ou Vastarel c’est comme des Smarties…

    Ceci dit, impossible d’avoir la certitude que le Trivastal n’a joué aucun rôle dans la brutale aggravation de mes symptômes. Si c’était à refaire , vous vous doutez bien que je ne prendrais pas de Trivastal (ni Vastarel, aucun vasodilatateur). J’aurais cherché un médecin pour me faire prescrire des corticoïdes – un véritable traitement d’urgence contre les acouphènes en somme…

    Pour finir je voudrais relativiser l’importance des Trivastal / Vastarel et compagnie… Il n’y a apparemment qu’en France que de tels médicaments sont prescrits contre les acouphènes. A l’étranger on les juges totalement inefficaces contre les sifflements d’oreille.

    Ceci tendrait, si je devais absolument vous donner une réponse simple et courte, à vous dire que “non, Trivastal n’est pas responsable d’une aggravation de vos acouphènes”. Néanmoins, la plupart des gens constatent une augmentation TEMPORAIRE de leurs acouphènes et hyperacousie PENDANT la prise d’un vasodilatateur, et uniquement pendant la durée de la prise du médicament.

  • aa6997a963fd61ac83b95b5ba000fd55?s=80&r=g&d=https%3A%2F%2Fwww.oreille malade.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2020%2F05%2Favatar

    oreillemalade

    Organisateur
    28 septembre 2010 à 19 h 20 min

    J’ai l’impression que le site Hyperblog de Nono, c’est le pendant hyperacousique de Act-up. Je me trompe ?

  • aa6997a963fd61ac83b95b5ba000fd55?s=80&r=g&d=https%3A%2F%2Fwww.oreille malade.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2020%2F05%2Favatar

    oreillemalade

    Organisateur
    29 septembre 2010 à 7 h 44 min

    Que veux-tu dire exactement par là ?

  • aa6997a963fd61ac83b95b5ba000fd55?s=80&r=g&d=https%3A%2F%2Fwww.oreille malade.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2020%2F05%2Favatar

    oreillemalade

    Organisateur
    30 septembre 2010 à 16 h 00 min

    Merci pour votre réponse; je comprends un peu mieux à présent. J ai en effet déjà fait un tour sur hyperblog, et tenté de suivre via les posts l évolution de “Nono”, dans l’espoir de voir que sa situation a évolué depuis…; mais il est vrai que chaque cas est différent…(il est vrai aussi qu’il stipulait que ses symptômes se sont aggravés suite à une opération…)
    Vous parlez des vasodilatateurs, et actuellement sous Vastarel, je reste persuadée qu’ils ont atténué mes bourdonnements (qui reviennent de temps à autre, mais ne sont plus permanents), en revanche, il semble effectivement totalement inefficace sur les sifflements..
    Pour ma part plus le temps passe plus les symptômes s’estompent (petit à petit), excepté les sifflements apparus il y a peu (environ deux mois apres le trauma; mais ce qui reste le plus difficile c est l’angoisse que génère l’idée de se réexposer à des bruits intenses ( volontairement ou involontairement), et ne plus toujours savoir faire la part des choses. En tout cas je vous remercie pour votre réponse.

  • aa6997a963fd61ac83b95b5ba000fd55?s=80&r=g&d=https%3A%2F%2Fwww.oreille malade.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2020%2F05%2Favatar

    oreillemalade

    Organisateur
    10 avril 2011 à 16 h 32 min

    Bonjour yoccoccinelle,

    Votre situation s’est-elle améliorée ? Côté acouphènes et/ou hyperacousie ? Parvenez-vous à mieux faire face à votre angoisse de vous exposer à nouveau aux sons ? Etes-vous toujours sous traitement ? Vastarel ou autre médicament ?

    N’hésitez pas à donner des nouvelles, bonnes je l’espère ! 😉


Affichage des publications 1 - 9 de 9

Connectez-vous pour répondre.

Article Original
0 de 0 messages Juin 2018
Maintenant