cauchemar et acouphènes

  • cauchemar et acouphènes

    Posted by winterhascome on 26 juin 2018 à 16 h 56 min

    Bonjour,

    Juste une petite question concernant le fonctionnement du cerveau. J’ai remarqué depuis quelques jours que lorsque je me réveille la nuit, mes acs sont bien plus forts si le réveil fait suite à un cauchemar.

    Est-ce que quelqu’un a observé ce phénomène, et auquel cas est-ce que vous l’expliquez ?

    radi a répondu il y a 4 années, 2 mois 4 Membres · 3 Réponses
  • 3 Réponses
  • 62b074ef52ae1 bpthumb

    blendman

    Membre
    26 juin 2018 à 18 h 55 min

    Salut
    Ca m’ait arrivé une ou 2 fois, mais c’est très rare.

    Je me suis dis que quand on fait un cauchemar, on peut etre stressé, et le stress augmente les acouphènes.
    Ou alors, c’est la nuit et comme c’est beaucoup plus silencieux, on les entend plus fort

  • 62b074ef52ae1 bpthumb

    triba

    Membre
    26 juin 2018 à 20 h 41 min

    Hello,

    Pas de cauchemars pour ma part, en revanche j’ai constaté que lors de réveils nocturnes mes acs étaient forts et je ne pense pas que le silence de la nuit soit en cause parce qu’au matin en revanche ils sont plus bas. J’aimerais bien comprendre ce qui fait qu’ils diminuent lors de cette phase de sommeil de fin de nuit.

  • 62b074ef52ae1 bpthumb

    radi

    Membre
    2 juillet 2018 à 23 h 46 min

    Oui ca m’arrive, ça me le faisait surtout au debut.
    Pour anecdote , j’ai fais un cauchemar ou j’entendais mon acouphène et je “pétais” un câble.Je me suis reveillé avec l’accouphène fort …c’est l’acouphène qui m’a réveillé. J’ai donc pu péter un câble éveillé …

    Alors non l’acouphène la nuit n’est pas fort a cause du silence de la nuit (même si ça joue par effet de contraste evidmeent) mais juste parce qu’il est plus fort en soi . Pourquoi ? mystère …
    Quand je me reveille la nuit brievement suite à un mauavis sommeil, mes acc sont plus forts en général. J’ai remarqué un lien net entre la qualité et la quantité de mon sommeil et l’intensité de mon acouphène le lendemain. Les psychotropes hypnotique type “imovane” on tendance a diminuer l’intensié de l’acouphène le lendemain de la prise. Idem sans hypnotique. je n’en prends plus depuis des mois mais je retrouve le même lien ce qui laisse penser que ce n’est pas l’action myorelaxante qui opère mais bien la structure du sommeil … c’est très bizarre