Intensité des acouphènes

  • IntensitĂ© des acouphènes

  • f2c0b7d39723ce2c484c0e4b26b7a65b?s=80&r=g&d=https%3A%2F%2Fwww.oreille malade.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2020%2F05%2Favatar

    houarneau04

    Membre
    20 septembre 2014 Ă  8 h 55 min

    Bonjour,

    Après 3 ans d’acouphènes aigus dans l’oreille gauche, je constate que j’ai des jours de « rĂ©pit », c’est Ă  dire qu’en moyenne tous les 4-5 jours il y a un jour oĂą l’intensitĂ© du bruit est moins forte, et Ă©videmment la gĂŞne ressentie moins pĂ©nible.
    Les jours oĂą c’est fort j’Ă©value la gĂŞne, la douleur, Ă  7, 8 sur une Ă©chelle de 10, alors que les jours de rĂ©pit j’Ă©value la gĂŞne Ă  5/10.
    Comment peut on expliquer ce phénomène ? Vivez vous la même chose?
    D’autre part, je pratique une fois par semaine le tennis de table : Eh bien pendant la sĂ©ance de 1H 30, je n’entends quasiment plus mes acouphènes…
    Le cerveau est-il mieux oxygéné ? (Cf mon 1 er message intitulé ENCEPHALOSCAN),
    Est-ce psychologique ?
    Je souhaite à tous et à toutes un bonne journée et espère des témoignages.

    Cordialement

  • 443d2652ef972d5a06f2ec3b5083c63c?s=80&r=g&d=https%3A%2F%2Fwww.oreille malade.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2020%2F05%2Favatar

    lectal

    Membre
    20 septembre 2014 Ă  12 h 23 min

    Je suppose que ton ac est d’origine inconnue ?

    Dans tous les cas, beaucoup de facteurs entre en compte : le stress, le sommeil, et mĂŞme l’alimentation.

    Il se peut que – mĂŞme s’en t’en rendre compte – ton Ă©tat dans ces 3 domaines s’amĂ©liore un peu / ou se dĂ©grade, pour que tu puisses Ă©ventuellement le ressentir sur tes acs.

    D’après mes recherches, pour beaucoup c’est le sommeil qui intensifie les acouphĂ©nes ( ou du moins, leur perceptions que tu en as )

    Moi j’ai un ac d’origine trauma sonore, donc la plupart du temps, il a Ă©tĂ© très stable, sans variation.
    Par contre, je viens d’en faire les frais, mais un gros stress les intensifie ( enfin du moins, je les perçois plus )
    Je viens de faire un test, en prenant du Lexomil ( anti stressant ), et j’ai un mieux par rapport a hier, comme quoi, le stress semble avoir son rĂ´le a jouer.

    Le sport permet en effet de moins les entendre : tu focalises moins dessus, puisque tu est concentrĂ© sur l’effort en cours, et puis le sport effectivement, favorise la circulation.

  • 129ecf0a14d25ff67fca1926faeccfc4?s=80&r=g&d=https%3A%2F%2Fwww.oreille malade.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2020%2F05%2Favatar

    jean-christophe-guillot

    Membre
    20 septembre 2014 Ă  17 h 57 min

    d’abord, je prĂ©ciserai qu’on pourrait faire un match de pp.
    bref pour te dire que lors des entraĂ®nements je n’entendais pas non plus l’ac. chez moi je dirais que c’est que le fait de me concentrer sur autre chose ne me laisse pas le temps d’Ă©couter l’ac. et en plus, les salles de tdt ne sont pas très « calmes » en dB.

    bref Ă  chacun sa mĂ©thode entre thĂ©rapies sonores, relaxation, pensĂ©e positive etc… le point commun est surtout de dĂ©vier son esprit sur autre chose que l’acouphène.

  • f2c0b7d39723ce2c484c0e4b26b7a65b?s=80&r=g&d=https%3A%2F%2Fwww.oreille malade.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2020%2F05%2Favatar

    houarneau04

    Membre
    20 septembre 2014 Ă  21 h 12 min

    Merci.Pour rĂ©pondre Ă  Lectal l’origine est connue puisque l’AC a dĂ©marrĂ© en juillet 2011 suite Ă  un traumatisme aigu avec un casque audio (je n’ai pas eu de chance, il a y a eu un bug sur ma tĂ©lĂ© et mon ampli et un son de 2 secondes horrible est arrivĂ© dans mon oreille gauche, l’acouphène s’est immĂ©diatement dĂ©clenchĂ© et ne m’a plus quittĂ© depuis).
    C’est difficile de comparer la gĂŞne avec celle d’il y a 3 ans mais j’ai l’impression qu’aujourd’hui c’est encore plus dur, le son est pĂ©nible (1 vinyle rayĂ©).Heureusement que qq jours c’est moint fort, comme s’il y avait 1 filtre.
    Mais ça ne dure pas et le lendemain le moral baisse d’un seul coup.
    Avec tout ce que j’ai lu sur l’habituation ,je me dit maintenant que c’est du « pipeau », qu’on donne sciemment de faux espoirs aux malades. Qu’en pensez vous?
    En tout cas savoir que l’on doit supporter ça chaque seconde jusqu’Ă  la fin de sa vie , c’est terrifiant; Ă  moins de ne plus supporter et d’y mettre fin !
    Je me demande quand les autoritĂ©s vont prendre la vrai mesure de l’ampleur du problème, et vraiment faire de la recherche mĂ©dicale ciblĂ©e.
    Pour revenir Ă  mon 1 er message j’aimerais bien savoir si d’autres membres ont passĂ©s un encephaloscan montrant une mauvaise oxygĂ©nation du cerveau et savoir ce
    qu’il s’est passĂ© pour eux après cet examen.
    enfin quelqu’un a-t-il amĂ©liorĂ© ces AC avec des sĂ©ances d’auriculothĂ©rapie ?
    Merci.

  • 129ecf0a14d25ff67fca1926faeccfc4?s=80&r=g&d=https%3A%2F%2Fwww.oreille malade.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2020%2F05%2Favatar

    jean-christophe-guillot

    Membre
    21 septembre 2014 Ă  8 h 41 min

    L’habituation n’est pas Ă  100% du pipeau sauf qu’il n’y a surtout que ça, c’est aussi une rĂ©ponse bateau pour Ă©viter de chercher, par exemple te prescrire des examens plus sĂ©rieux et surtout plus adĂ©quats que des audiogrammes. Chercher Ă  savoir ce qui se passe rĂ©ellement chez toi et pas « tu as un problème parce que… ». Des fois que…

    Surtout qu’on te chante Ă  tue-tete qu’on ne sait rien mais en fait on ne s’interroge pas. Exemples tout « simples » : problèmes de mâchoire etc. Certes la plupart des cas ne sont thĂ©oriquement pas resolubles comme ça mais si le mĂ©decin ne cherche pas… il ne risque pas de trouver. Et pas de te proposer un jour quoi que ce soit mĂŞme si de nouvelles thĂ©rapies sont dĂ©couvertes (stop d’ailleurs Ă  cette fameuse pilule universelle et autres poudres de perlin-pinpin, c’est vraiment nul car impossible !).

    Il faut bien s’habituer Ă  l’acouphène pour baisser la perception qu’on en a. Donc son intensitĂ© ressentie. Incontournable mais ça ne rĂ©sout pas du tout le problème qui est la source des sifflements.
    Et le terme « il faut s’y faire » venant d’un mĂ©decin c’est une forme de rĂ©signation. Lamentable.

  • f2c0b7d39723ce2c484c0e4b26b7a65b?s=80&r=g&d=https%3A%2F%2Fwww.oreille malade.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2020%2F05%2Favatar

    houarneau04

    Membre
    21 septembre 2014 Ă  18 h 38 min

    oui je suis bien d’accord il faut s’habituer ,mais en ce qui me concerne au bout de 3 ans je me suis habituĂ© Ă  souffrir…, en permanence avec qq jours de rĂ©pit oĂą c’est moins difficile.
    Mais quand je lis les tĂ©moignages de cas extrĂŞmes : Acouphènes et hyperacousie graves, je relativise : J’arrive Ă  travailler encore normalement, Ă  dormir 5, Ă  6 heures sans aucun mĂ©dicament.
    D’ailleurs Ă  ce propos je suis assez affolĂ© de ce que je lis .Les gens prennent rĂ©gulièrement des anxiolytiques, des anti-dĂ©presseurs; Certes ils ne peuvent sĂ»rement pas faire autrement, mais je me dis que ces mĂ©dicaments sont nĂ©fastes pour le cerveau, et les acouphènes c’est aussi une affaire de cerveau !

  • 443d2652ef972d5a06f2ec3b5083c63c?s=80&r=g&d=https%3A%2F%2Fwww.oreille malade.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2020%2F05%2Favatar

    lectal

    Membre
    22 septembre 2014 Ă  8 h 31 min

    Avec tout ce que j’ai lu sur l’habituation ,je me dit maintenant que c’est du « pipeau », qu’on donne sciemment de faux espoirs aux malades. Qu’en pensez vous?

    >> Ce n’est clairement pas du pipeau, et vĂ©rifiable facilement sur d’autre exemple :

    J’ai habitĂ© 23 ans Ă  la campagne, je suis arrivĂ© en ville il y a 2 ans. Je me disais : olala j’arriverais JAMAIS Ă  dormir ni a vivre avec autant de bruit de bagnoles, de scooter etc…

    Et 2 ans plus tard, je dors comme un bĂ©bĂ© alors que j’ai emmenagĂ© dans une avenue 25 fois plus bruyante qu’avant, je n’entends absolument plus les voitures etc…

    J’ai Ă©galement eu une agravation de mes accs en 2012, a tel point que j’ai failli aller a l’imerta etc… ( 8h de route quand mĂŞme ). 2 ans sont passĂ©s, et il y a pas si longtemps que ca jme suis dit : ah tient lol, j’avais complĂ©tmeent zapĂ© mes acouphĂ©nes, je m’endort de nouveau très facilement, et je n’y pense plus une seule fois dans la journĂ©e.

    Après, on s’entends bien hein…. Ă©videmment, Ă  partir d’un certain seuil d’intensitĂ© des acouphènes, il n’y a plus d’habituation possible.

  • 129ecf0a14d25ff67fca1926faeccfc4?s=80&r=g&d=https%3A%2F%2Fwww.oreille malade.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2020%2F05%2Favatar

    jean-christophe-guillot

    Membre
    22 septembre 2014 Ă  18 h 09 min

    Anxio, anti depresseur… tant que tu peux Ă©vite car non seulement c’est du chimique et puis c’est dur d’en sortir. Tout dĂ©pend aussi de ce que va prescrire le mĂ©decin. Rien n’empĂŞche par contre de voir avec lui comment diminuer les doses au fur et Ă  mesure.

    Et pour les nuits mieux vaut la version naturelle tant que tu peux. GĂ©rer ton sommeil plutĂ´t que d’avaler quelque chose. Pareil une fois de temps en temps si tu te rĂ©veilles en pleine nuit… mais mieux vaut Ă©viter que ça se rĂ©pète tous les jours.

Affichage des réponses 1 - 8 de 8

Article Original
0 de 0 messages Juin 2018
Maintenant