Panique Stress impression augmentation d’acouphene :'(



  • Panique Stress impression augmentation d’acouphene :'(

     morelli mis à jour il y a 2 années, 9 mois 3 Membres · 8 Articles
  • morelli

    Member
    28 février 2017 at 0 h 24 min

    Bonjour,

    Alors je vais déjà vous exposer mon cas avant mes question ou j’espère vous pourrez m’aider.

    J’ai 29 ans et j’ai des acouphènes depuis bientôt 8 ans (avril 2009) qui me pourrissent la vie de façon assez gênante et sont ma cause principal de mon anxiété permanente avec mes crédit multiple mais cela c’est un peu moins important dans mon anxiété. Pour revenir sur mes acouphène permanent je les entend quasi tous le temps. J’ai réussi a ne rien prendre de avril 2009 a janvier 2014 pourtant mon anxiété ce convertie en trouble du sommeil chez moi, je considère que si je dors 6/7h avant de me réveil sur un rêve désagréable et que j’arrive a me couché de nouveau derrière pour 1 ou 2 heure alors c’est que c’est acceptable, j’ai abandonné l’idée de réussir a dormir 8/9H sans réveil au milieu depuis mes acouphène. ET le manque de sommeil me fait peur car je pense au fait que mal dormir augmente la gêne des acouphène etc, donc cercle vicieux.

    En Janvier 2014 donc a cause d’un réveil dans la nuit avec acouphène fort (peut être le hasard) j’ai eu un gros pique d’anxiété et je suis passé a ne plus dormir convenablement. Je me réveillais toute les 1h/1h30. un ORL ma donc prescrit du Lexomil a raison de 1/2 (soit 3Mg) au repas puis 1/2 (soit 3mg) au couché.

    Avec ça pas de problème j’ai bien dormis env 8H après plusieurs mois (18 mois env)je suis passé sans Lexomil et réussi a revenir a du “comme avant” cela donc en septembre 2015.

    J’ai donc plus rien pris de Septembre 2015 env a Juin 2016 donc 8 mois env ou je dormais convenablement avec un réveil après 6/7H de sommeil. Malheureusement j’ai fait une bêtise en allant a un Feux d’artifice (avec boule quies en mousse) en juin 2016 et stress et peur d’avoir fait augmenté (quasi persuadé juste apres) mes acouphène je dormais plus, j’avais donc la sensation que mes acouphène était devenu insupportable. Mon ORL ma donc mis sous Cortisone 7J + Lexomil un cachet au coucher (soit 6mg) + Neurontin 1m ois. Ce qui ma fait aller mieux et ma permis de revivre normalement avec ma gène habituelle me semble de mon acouphène durant les 2 semaine qui suivie la premiere prise de cortisone etc.

    Après 1 mois a 1 cachet de lexomil (soit 6mg) au coucher en septembre 2016 j’ai commencé a réduire en passant pendent 1 mois et demis a 3/4 qui changer peu mon sommeil, et mi octobre début novembre je suis passé a un demis lexomil (soit 3mg), en décembre j’ai eu l’impression que mon acouphène était gênant et a mi-Janvier 2017 mon ORL ma remis sous Cortisone 5J et Neurontin pour 1 mois en gardant le Lexomil a 1/2 au couché.

    Voila donc le 15 février 2017 j’arrête le Neurontin, et passe le Lexomil a 1/4 (soit 1,5mg) dans la foulé je dors de nouveau super mal, réveil après 4H sensation que mes acouphène son plus gênant et donc peur d’aller dormir.

    Ayant arrêter le Neurontin et baisser le lexomil le mm jour je sais pas si donc ma sensation d’acouphène plus fort était du au fait de mal dormir ou arrêt du Neurontin ou baisse du lexomil.

    Donc début de cette semaine (20/02/17) je reprend un lexomil au couché une fois histoire de faire une bonne nuit puis lendemain 3/4 et depuis mercredi 1/2.

    Un peu rassuré sur le fait que mon acouphène retrouve ça gène presque habituelle lundi et mardi je suis donc toujours dans l’idée d’arrêté Lexomil ce que j’ai fait le vendredi soir (le 24/02/17). un Psy m’ayant donné du Atarax mais a par me mettre dans le Gaz aucun effet reel pour substitué au 1/2 de Lexomil que je prenais.

    Le problème est que j’ai mal dormis vendredi soir et pareil cet nuit. j’ai l’impression de me réveille toute la nuit je sais pas si je dors 3H ou 1h en plus j’ai une impression de poitrine compressé avec des fourmillement et je ne peux m’empecher d’entre mes acouphene et d’avoir l’impression qu’ils sont en effet plus fort et envahissant qu’avant le feux d’artifice.

    voila ou j’en suis aujourd’hui pour le contexte de mes problèmes qui sont donc un mauvais sommeil du a de l’anxiété du fait de mes acouphène principalement et mes multiple crédit.

    J’ai tellement de remord depuis Juin de l’année dernière et ce feux d’artifice qui a durée env 30min en plus dans les premiers rang et la music…

    Je me posé une question con, mais comment expliqué que pendant que j’étais sous anxiolytique j’ai eu des période de mieux et moins bien mais ca passer je dirais presque comme avant. Est ce qu’un anxiolytique pourrait masqué une augmentation d’un acouphène qui serait du a ce feu d’artifice ou est je des poussé d’anxiété qui font les ressentir plus fort dans un bruit ambiant (pas trop les oreille bouché dans le silence et plus envahissant ?

    Je precise que j’ai fait un audiograme a Falguiere mi-janvier 2017 alors que donc j’etais donc sous Lexomil et que comparé a celui de Mars 2014 j’ai perdu env 5 dB par fréquence de 500 a 4000 sur les deux oreille. Si vous voulais voir voici :

    Audio de 2014 : http://www.hostingpics.net/viewer.php?id=79141017035838102104278145229671403056973o.jpg
    Audio de 2017 : http://www.hostingpics.net/viewer.php?id=1416951701635310210427814082956188477214o.jpg // http://www.hostingpics.net/viewer.php?id=2331111699081210210427814042955710459419o.jpg

  • morelli

    Member
    28 février 2017 at 14 h 02 min

    J’ai craqué hier soir apres 4J et j’ai repris donc un 1/2 de Lexomil pour dormir et surtout faire tomber l’anxiété, ce matin mes acouphene etait un peu mieux alors je ne comprend plus est ce qu’il dissimule une augmentation ou juste l’anxiete et le fait de super mal dormir depuis 3 nuit ma fait augmenté les acouphènes car passé de 1/2 a rien était trop rapide… je ne sais pas.

    Svp aider moi :'(

  • anouk-verteneuil

    Member
    28 février 2017 at 16 h 27 min

    Bonjour gregoyuuki, Tu aimes le japon? youki veut dire neige en japonais
    Oui le stress augmente les acouphènes et l’hyperacousie.
    Courage, tu vas trouver une solution.
    Je te recommande l’ATARAX 25mg
    J’en prends quand je panique parce qu’il y a trop de bruit. Il n’y a pas d’acoutumence comme avec le lexomil!
    Ne culpabilise pas! Il ne faut pas rester avec tes angoisses et en parler à un médecin.
    Envisagerais tu de prendre des cours de yoga? Cela calme le stress et les angoisses et aide a mieux dormir car c’est assez physique les asanas.
    Est ce que tu aimes le sport? la marche? La natation?
    Essaie de trouver des activités que tu aimes pour te détendre.
    du dessin de la cuisine de la peinture regarder des oiseaux de la photodes jeux vidéos etc…
    Anouk

  • anouk-verteneuil

    Member
    28 février 2017 at 16 h 29 min

    As tu pensé a t’endormir en écoutant des sons comme des vagues des ronronnement de chat du vent une cascade? cela masque tes acouphènes ou pas?

  • morelli

    Member
    28 février 2017 at 16 h 56 min

    Atarax la quand je l’ai pris a la place du Lexomil 1/2 au couché ca a pas fait grand chose dans le sens ou j’ai peu reussi a dormir mieux ou plus longtemps que sans rien donc reveil multiple et en plus j’etais dans le gaz complete toute la nuit et le matin aussi.

    Mon ORL que j’ai eu par mail toute a l’heure la dis que non le Lexomil ne pouvais pas caché une augmentation de mon acouphene et que s’il m’etait plus fort et genant c’etait du a l’arret du lexomil et donc le fait de mal dormir et d’etre anxieux a cause de ca.

    Pour les passions j’avoue ne plus en avoir depuis quelque jours semaine, disons que l’année derniere avant ce feux d’artifice j’avais le projet de refaire du sport et de sortir voir des amis ce qui est un truc important pour moi. La il est vrai que depuis 8 mois bien que j’ai eu une periode de mieux en septembre octobre quand j’ai apris que l’etais accepter en formation a partir de avril 2017 ca aller bien (bon y avais le lexomil aussi) mais la depuis 1 mois deja je stress a mort a l’approche de la formation ayant peur de me foiré ou je ne sais car j’arrive pas a bien dormir n’y a me couché tot et donc avec l’acouphene etc j’ai peur de pas reussi a me caler a une heure de lever de bonheur sans voir mon aocuphene explosé a cause du manque de sommeil.

    Mais la en ce moment j’ai mm plus envi de sortir voir des amis ni rien faire, et j’ai peur de ce coté pas reussir a vovre normalement “sans prendre de cachet” alors que avant j’y arrivé. La depuis Decembre en plus du lexomil devoir prendre du neurontin et une cure de solupred ca me deprime je sais mm pas si prendre tous ces truc ne risque pas de faire plutot augmenté les acouphenes mm si normalement aucun n’est ototoxique.

    La ajd j’ai encore la poitrine sérré alors que j’ai pris un demis lexomil hier soir, au moins j’ai dormis 5H/6H d’affiler mais est pas un bien pour un mal…

  • morelli

    Member
    28 février 2017 at 17 h 04 min

    Non rien ne les masques bien a par le bruit du robinet. Le paradoxe et que j’ai limpression qu’il on augmentait depuis 2009 et pourtant je me rapelle de meme phase de deprime et de sensation d’acouphène envahissant. Alors est ce que c’est juste ma baisse d’audition… je ne sais pas. Je n’arrive mm plus a me projeté dans quelque mois ne pensant qu’a des truc genre “Mon audition va baissé avec le temps ca va devenir de plus en plus horrible” ou “Je peu pas vivre avec ca m’empeche de dormir bien” etc.

    Est ce du a mes credit qui me prenne trop pour qu’il nous reste assez pour vivre, le fait de voir ma copine avec qui je vis depuis 5 ans devoir faire un boulot qu’elle aime pas au smic juste car sinon on serait dans la merde je sais pas mais la j’en peu plus en se moment en plus je suis sur que me voir comme ca la gonfle car elle se sent impuissante et ca l’attriste. Est ce que cest saute d’humeur sont du au lexomil (ce qui serais flippant) ou juste a moi qui est des coup de moins bien et apres ca passe quelque minuete/heure.

    Pourtant je suis persuader que des gens qui on des acouphene bien plus fort que moi eu arrive a mieux le vivre que moi pourtant meme en me disant cela je n’arrive pas a me trouvé chanceux.

  • kael

    Member
    28 février 2017 at 17 h 11 min

    salut Gregoyuki

    En fait, si tu te relis, tu trouveras la réponse à tes questions : tu sembles hyper angoissé (on l’est tous avec des acouphènes). Or, l’angoisse augmente (parfois par 2) les acouphènes (ou en tout cas, le ressenti qu’on a par rapport à ça), ça augmente aussi l’hyperacousie.
    Le manque de sommeil aussi augmente les acouphènes (et l’hypersensibilité aux bruits, donc l’hyperacousie).

    La nuit, les acouphènes paraissent plus forts aussi (parfois jusque 2 à 3 fois plus forts que la journée), car : on est fatigué, il n’y a aucun bruit, on angoisse… Bref, cercle vicieux. En journée, si tu es fatigué, tu peux entendre tes acouphènes jusque 2 fois plus forts aussi (à cause du manque de sommeil).
    Essaye de pratiquer des activités relaxantes et qui te font penser à autre chose. N’écoute pas tes acou si possible ou occupe-toi avec des choses que tu aimes (loisirs ou autre).

    Tu prends du lexomil (benzo), attention car lorsqu’on l’arrête trop vite, ça peut provoquer des effets “inverses” (pendant quelques temps). Je prends du temesta (qui est à peu près pareil). Les benzos “masquent” un peu les acouphènes et l’hyperacousie, par leur action hypnotique, relaxante et amnésiante. Donc, c’est logique qu’en l’arrêtant tu les entendes plus forts, car ton cerveau est à nouveau en pleine capacité de les entendre ^^.
    Avec les benzo, ton cerveau est un peu “endormi”, anesthésié. Quand tu les arrêtes, ton cerveau reprend ses activités normales, et donc tu entends un peu plus tes acou. Mais ça finit par revenir à la normale.

    Essaie de te relaxer, éventuellement, reprends du lexomil (pas trop longtemps), mais en diminuant très progressivement cette fois-ci. Pour beaucoup de personnes, l’arrêt d’un benzo est un peu galère.
    Aussi, les benzo peuvent donner/amplifier des acouphènes lors de l’arrêt (surtout le valium je crois), mais ça finit toujours par revenir au niveau initial.

    La nuit, si tu n’arrives pas à dormir, fais des respirations, ça calme énormément, et ça peut t’aider à te rendormir ^^.

    Aussi des exercices de sophrologie la journée pourraient t’aider.

  • morelli

    Member
    28 février 2017 at 17 h 26 min

    Merci pour vos reponse.

    Le truc que je comprend pas c’est pourquoi avec le Lexomil quand j’en prennais un entier mes acouphene etait comme avant le feu d’artifice ou pourtant j’en prenais plus depuis 8 mois. Est ce pas etrange que a present si j’en prend plus il sont plus fort, il devrais etre normal et pas plus fort.

    Pour la sophro etc j’ai essayer avec un psychiatre une technique y a 2 ans de relaxation avec le soufle etc mais cela ne marche pas sur moi certainement car je suis trop dans la suspicions de tous ce qui est yoga etc pas que je pense que ca marche pas juste que je pense ne marcherais pas sur moi car des que je suis dans le silence ou du mojns avec la TV pas fort etc bah ca reste genant les acouphene et que mm si je ferme les yeux et respire j’entend mon acouphene qui m’empeche de penser a autre chose.

    J’ai pris quand mm rdv avec une psychologue / sophrologue mais rien que de savoir que je vais devaoir payer 60€ (ce qui est normal ces son travail) ca me mine car je sais que on a deja pas beaucoup d’argent et je vais depenser des sous la dedans alors que je pense pas quelle puisse me faire baissé mon anxiété juste en discutant. Ca me pousse mm a hesité a annuler le rdv pour pas depensé cet argent.


Viewing 1 - 8 of 8 posts

Connectez-vous pour répondre.

Article Original
0 de 0 articles Juin 2018
Maintenant