Test neurotransmetteurs

  • Test neurotransmetteurs

    Publié par triba le 15 décembre 2017 à 15 h 14 min

    Bonjour à tous,

    Suite à échange avec ma naturopathe, elle m’a suggéré de faire un bilan via un labo spécialisé afin de mesurer les taux de sérotonine, mélatonine, dopamine, noradrénaline et gaba. Cela devrait permettre d’appréhender d’une autre façon un éventuel traitement pour juguler les acs.
    Quelqu’un l’a t-il déjà fait ou en a entendu parler ?

    triba a répondu il y a 4 années, 11 mois 5 Membres · 28 Réponses
  • 28 Réponses
  • piccolo-san

    Membre
    16 décembre 2017 à 22 h 21 min

    Je ne savais même pas que ça existait, mais c’est une bonne initiative selon moi.

  • piccolo-san

    Membre
    16 décembre 2017 à 22 h 30 min

    Dsl du double post, mais t’as déjà essayé les antidépresseurs ? Chez moi lors de ma rechute, quand ça à commencé à faire effet, je me suis senti renaître physiquement. Je suis passé d’hyperacousie très très sévère (je pèse mes mots) à hyperacousie modérée mais toujours très invalidante. Je peux conduire par exemple.

  • triba

    Membre
    16 décembre 2017 à 23 h 15 min

    En réponse à ta première remarque:
    Cela va dans le sens que les neuroscientifiques pensent qu’il est possible que la réduction de l’activité du GABA dans le système auditif soit l’une des composantes de l’acouphène et que les médicaments qui augmentent l’activité du GABA dans le cerveau constitueraient de ce fait un traitement plausible contre les acouphènes. Or l’acamprosate (Aotal) possédant une ressemblance structurelle avec le GABA, cela pourrait expliquer pourquoi cette molécule peut diminuer les acouphènes.
    Ce que j’écrit là est un résumé grossier et ne constitue qu’une ébauche d’explication.
    Je n’ai aucunes connaissances scientifiques mais mon généraliste est un pote et ma naturopathe prodigue beaucoup de bons conseils. D’ailleurs, du GABA, on eut en trouver dans la valériane,Un test d’évaluation des neurostransmetteurs permet en tous les cas de savoir exactement où on en est de la mélatonine pour le sommeil, de la sérotonine, dopamine, noradrénaline (trop de noradrénaline empêche notamment de dormir) et…du GABA (qui permet l’endormissement) !
    Par ailleurs, il existe de nombreuses plantes qui renforcent l’action du GABA car elles renferment des phytonutriments qui agissent sur ses récepteurs. Pour la phytothérapie, c’est le cas de la Passiflore (Passiflora incarnata), de la Valériane (Valeriana officinalis), de l’Ashwagandha (Withania somnifera) ou de la Mélisse (Melissa officinalis). Pour l’aromathérapie, de nombreuses plantes « relaxantes » agissent également à ce niveau. Citons par exemple la Lavande (Lavandula angustifolia), le Petit grain Bigarade (Citrus aurantium), la Marjolaine (Origanum majorana) ou la Sauge sclarée (Salvia sclarea).

    Une autre piste à explorer et qui présente l’avantage de sortir de la chimie.

  • triba

    Membre
    16 décembre 2017 à 23 h 37 min

    Et en réponse à ta deuxième remarque, non, je n’ai pas essayé les antidépresseurs malgré les différentes relances de mon généraliste. N’en ayant jamais pris, je nourris une certaine forme d’appréhension.
    Mais ton avis m’intéresse, il y a beaucoup de gens sur ce forum qui apparemment ont pu remonter la pente grâce à ces médocs.
    Peux tu développer un peu ton expérience, quel médicament, posologie, avec un anxio ? si oui lequel, Lexomil, Xanax ? Au bout de combien de temps as-tu senti un retour positif, durée du traitement, et maintenant ?

    Pour ma part, je n’arrive toujours pas à accepter mes acs, j’y pense beaucoup.
    Ca allait un peu mieux cette semaine jusqu’à ce que je me retrouve exposer à mon insu à une source sonore importante qui m’a refait grimper les acs malgré le fait que j’avais mes bouchons Quies -35dB dans les oreilles ! et là re crise d’angoisse pendant 2 jours parce qu’ils avaient ré augmente. Le dimension émotionnelle de ces trucs est épuisante.

    Enfin, après avoir lu de nombreux témoignages, notamment sur ce forum, on peut lire tout et son contraire.
    Deroxat a permis à notre admin de baisser ses acs mais par ailleurs, cela peut générer des vertiges, des acs !
    Il y aurait Fluvoxamine, j’ai lu que ce dernier avait été prescrit par un psychiatre parce qu’il est le moins ototoxique qu’il ait trouvé.
    Enfin, Khimari78 disait beaucoup de bien également du Laroxyl.
    Le choix est vaste.
    Au plaisir de te lire.

  • Usager supprimé

    Membre
    17 décembre 2017 à 14 h 16 min

    Hello vous deux.

    Jeune hô 25 ans, trauma sonore il y à 3 mois.

    Triba j’ai une petite question pour toi, depuis combien de temps as tu tes acouphènes ?

    Je remarque que j’arrive de plus en plus à les accepter, même si ce n’est pas facile tous les jours. J’ai aussi ces phases d’augmentation. Encore avant-hier je suis allé à un marché de noël, à un moment donné vers 22h ils ont fais exploser le son en mode boum boum (heureusement en extérieur). J’ai porté toute la soirée les bouchons mousses -35 (3M Jaune les meilleurs selon moi). Ben quand je suis rentré, les acs étaient tranquilles ! Mais évidemment, réveil pendant la nuit, acs 3 fois plus forts. Celà à durer 1 journée.
    Appréhension après évènement bruyant, qui fait grimper l’angoisse d’une aggravation ou bien simplement soirée trop bruyante ? Difficile à dire. J’essaie de pas trop me prendre le choux. Je remarque que certains changements dans ma vie m’apportant du positif, me font relayé les acs au second plan, et en fait, je m’en rend même plus compte. Cela ne dure jamais évidement, je suis à fond sur le sujet et je scan oreille malade tous les jours. Mais bon, ce sont des petites expériences sympa, ce rendre compte par sois même que parfois ils peuvent être carrément zappé en ce changeant réellement l’esprit.

    Fin soit je vous apprend rien, encore une fois ça dépend de tous, j’ai la chance de pas avoir des acs trop trop fort non plus, genre gros larsen insupportable.

    Chez moi, le matin si j’ai bien dormi, mes acs sont bas. Si ma journée est calme, ils seront très gentils avec moi. Le soir, la seule chose qui les fais bien baisser, est de mettre un casque de chantier sur moi genre pendant 20 min (dans le lit). Donc j’imagine le silence les fais baisser et surtout, un bon sommeil.

    J’ai essayer la compo Donormyl + Rivotril : Mon dieu, les lendemains sont bien silencieux 🙂

    Par contre j’essaie de dormir le plus possible “Naturellement”, tant que j’en suis encore capable.

    Bien à vous mes chères confrères.
    Passez un bon dimanche

    (Désolé triba c’était pas vraiment le sujet de ton post, j’étale un peu ma life) ^^

  • piccolo-san

    Membre
    17 décembre 2017 à 14 h 18 min

    Je ne vais pas t’inciter à en prendre (des AD) mais moi aussi je refusais catégoriquement d’en prendre, de peur que ça empire ma situation, qui était catastrophique à l’époque. Mais bon, c’était ça ou l’HP (je ne me nourrissais plus ni dormais). J’ai pris du seroplex, qui n’est pas franchement recommandé, et ma sensibilité a drastiquement diminué. D’où l’importance de ce genre de test, car c’est du cas par cas quand on prend un médicament risqué. Par contre j’ai arrêté brutalement et j’ai rechuté derrière donc attention à l’addiction physique du médicament.

  • triba

    Membre
    17 décembre 2017 à 15 h 05 min

    @discoraw,
    J’ai mes acs depuis mi septembre, ils n’ont fait qu’augmenter depuis ce moment.
    Moi aussi, le silence du soir me les faisait baisser également au début mais j’ai eu 2 trauma sonore derrière cette première phase qui ont fait cela n’a plus été vrai
    Ils sont devenus réactifs, ils augmentent dès que l’environnement devient bruyant. Et ce sont ces yoyos de hausse puis baisse qui me foutent en l’air. Difficile de s’habituer à quelque chose qui n’est pas constant. Au calme dans la journée, j’arrive aussi à les reléguer en second plan parfois, mais les oublier, non.
    Concernant les médocs, hier soir, j’ai fait un test, juste 3 gélules de 1mg de mélatonine (il y a un mois je faisais ma nuit avec juste 1) pas de Donormyl ni de Lexomil, résultat:
    Un cauchemard !
    Même en mettant la radio, le volume et le caractère strident n’étaient pas couverts.
    Du coup pas fermé l’œil avant 3 heures du mat, à ce moment-là j’ai l’impression que les acs avaient baissé mais bon, ensuite, je me réveillais toutes les 50 mn. Résultat, encore un dimanche dans le coltard à pas avoir envie de faire grand-chose
    Apparemment, c’est fini les nuits sans aide chimique semble t-il.

    Autre chose, c’est Lexomil, pas Rivotril, que je prends. Toi c’est Rivotril ?
    Et moi aussi, je scanne souvent oreille malade. C’et devenu une béquille aussi.
    Et pas de pbme pour le HS, ce qui compte c’est de pouvoir échanger et partager nos expériences pour essayer d’avancer.

  • triba

    Membre
    17 décembre 2017 à 15 h 16 min

    @ piccolo-san,
    Pour quelles raisons le seroplex n’est pas recommandé ? et quels seraient ceux qui sont plus recommandés ?
    Quand tu parles de sensibilité, c’est ton hyperacousie ? Est-ce que cela a eu un effet sur les acs ?
    Le toubib qui te l’as prescrit ne t’a pas proposé de protocole de sevrage ? Si tant que cela soit nécessaire.
    Là tu es toujours dans ta rechute (hyperacousie en hausse c’est ça ?) ? Et comment l’as-tu géré ?
    Je te pose toutes ces questions parce j’ai l’impression que les Ad c’est un peu la roulette russe et qu’étant à la limite + de ce que je peux supporter, je ne voudrais pas aggraver mon cas.

  • piccolo-san

    Membre
    17 décembre 2017 à 18 h 43 min

    Le seroplex est ototoxique. Ça a bien agi sur mon hyper, je ne suis plus en rechute, enfin pas pas aussi violente. Mes acs, ont pas trop changés avec ce produit, mais ils sont plus forts qu’avant. Les médecins se fichent du sevrage, et on m’avait même fit que les AD ne sont pas addictifs, ce qui est faux.

  • triba

    Membre
    17 décembre 2017 à 19 h 19 min

    Penses-tu que le seroplex soit à l’origine de l’augmentation de tes acs ?
    J’ai vu mon gébéraliste cet am, il me dit que je pourrais commencer un traitement léger au deroxat, ce serait tout de même mieux que me Lexomil ! et quand on tape deroxat sur @, cet AD a été à l’origine d’acs.
    Une vraie roulette russe !

Page 1 sur 3