Un nouveau acouphénique



  • Un nouveau acouphénique

    a2a6211d09aff568a46eb67b9daf8967?s=1&r=g&d=https%3A%2F%2Fwww.oreille malade.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2020%2F05%2Favatar fontevraud mis à jour Il y a 2 années, 2 mois 3 Membres · 5 Messages
  • 43977ca048ae746d84239e99360b7a5f?s=80&r=g&d=https%3A%2F%2Fwww.oreille malade.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2020%2F05%2Favatar

    lebouvier

    Membre
    26 juillet 2018 à 15 h 24 min

    Bonjour,

    Je me présente, je m’appelle Guillaume j’ai 20 ans et je souffre d’un très léger acouphène depuis jeudi 28 juin au soir.
    Après consultation auprès d’un ORL le samedi , une visite de pratiquement l’ensemble des forums sur l’audition, j’en ai conclue que mon acouphène pouvait venir de trois pistes différentes :
    – Un traumatisme sonore, plutôt étonnant car je ne m’en suis pas rendu compte. Une semaine avant, je me suis rendu à un concert lors de la fête de la musique. Le son était très fort. J’ai malheureusement attendu 30 minutes avant le port des bouchons (filtre auditif de -15 db pour être précis). Aucun sifflement ce jour-la au coucher, seulement les oreilles cotonneuses.
    Je précise que j’ai déjà un traumatisme sonore au casque une fois il y a un an et trois mois. Il s’était traduit par une hausse de la sensibilité de mon oreille, et un passage chez l’orl (pas de perte auditive importante). A part cela, je me suis toujours protéger pendant les concerts avec beaucoup de prudences.

    Après ce concert, j’ai reposé mes oreilles le week-end seulement. Le Lundi, je recommençais mon stage dans un studio son (encore des DB dans les oreilles… je pense). Pendant les transports, j’ai surement abimé mon audition avec le port d’un casque mais je reste septique : je venais d’acheter un casque à réducteur de bruit, n’écoutais jamais plus de 30 minutes dans les transports, faisais attention au volume !

    J’ai du abimer mes oreilles à la suite de deux jours de travail sur le mixage d’un projet à écoute à des intensités varibales. J’ai mis le volume parfois trop fort, durant 3 heures avec quelques minutes de pauses à peines.

    – l’utilisation du mode bluetooth du casque aurait-elle pu entrainer cette acouphène ? Le bluetooth de mon casque provoquais un très léger son peut-être similaire à la fréquence de mon acouphène (dans les hauts-médiums voir aigu).Je n’ai pas encore réutiliser mon casque, je préfère prendre du repos auditif. Je précise qu’il s’agit d’un casque à réducteur de bruit (le JVC HA-S90BN) que j’ai acheter juste avant mon traumatisme (pour éviter justement des problémes de ce genre…).

    – Le stress ? J’ai 20 ans, je suis d’humeur jovial, je fais du sport mais j’effectuais beaucoup d’activité différentes ces derniers temps (sport, préparation du code de la route, projet audiovisuel…).
    Je pense avoir quelque peu surmené mon corps ses derniers temps (en ce moment j’ai aussi une légère entorse que je viens de me faire suite à un job d’été).

    Bref, suite à cette acouphène j’ai été très rapidement traité aux corticoïdes (- de 48h) avec le solupred et au “Naftidrofuryl” ou praxilene pendant presque 2 semaine.
    L’orl avait l’air plutôt positif d’autant j’ai une bonne audition. Celui-ci croit en une guérison.

    Aujourd’hui cela fais pile un mois que je vie avec cet acouphène. Heureusement, il ne me gène que le soir au couché, juste avant de dormir ou lorsque je suis dans un environnement très calme (studio de musique). Je le supporte plutôt bien malgré les 2 premières semaines compliqués moralement.

    Je vais prendre du repos 1 semaines encore, puis je passerai 2 semaines à l’étranger. Je pense que cette acouphène est surtout l’expression d’une fatigue de mon corps, qui signale que j’ai un peu trop tiré sur la corde (1 ans sans vrai vacances…).

    Y-a t-il des chances de guérisons? J’ose encore espérer mais il tôt pour se pencher sur la question…

    Guillaume

  • 5abb69fc07587 bpthumb

    winterhascome

    Membre
    26 juillet 2018 à 21 h 36 min

    A vrai dire je suis sceptique sur une cause psychologique type surmenage pour dérégler le fonctionnement des cellules nerveuse des voies auditives. En tout cas ça me semble insuffisant.

    Je dirais que tu décris une vie de jeune d’aujourd’hui,dans un environnement et des activités bien trop bruyantes pour être sans danger. Les concerts ça peut monter à 100 dB, alors même avec des bouchons (genre -15dB) tu restes au dessus des seuils de danger.

    Je ne sais pas si tu as un vrai trauma = destruction de cellules ciliées ou nerveuses, ou si seulement une sur sollicitation de l’appareil auditif, mais sursollicitation + surmenage ça peut certainement suffire à dérégler les cellules des noyaux cochléaires (à plus forte raison si le surmenage a entraîné des crispations musculaires).

    Le problème c’est qu’on ne sait pas si ça se récupère comme ça. Une fois déréglées, les membranes des cellules fusiformes ont l’air de rester déréglées.

    Tu ferais bien d’essayer de moduler l’activité des neurotransmetteurs pendant un temps, du type protocole Alprazolam. Il me semble que, vu que tu es tout jeune acouphénien, ça vaudrait le coup d’essayer. Sur prescription médicale. Va voir les études publiées sur les divers fils (celui sur les recherches en cours, celui sur le Xanax).

  • 43977ca048ae746d84239e99360b7a5f?s=80&r=g&d=https%3A%2F%2Fwww.oreille malade.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2020%2F05%2Favatar

    lebouvier

    Membre
    26 juillet 2018 à 21 h 53 min

    Hum je ne pense pas me tourner vers le Xanax, je suis très calme en se moment (tension normale d’après mon médecin). j’arrive globalement bien à gérer mes acouphènes même si il me perturbe parfois la nuit . J’ai tout de même envie de m’en débarrasser! A ce propos je suis tombé sur la chaîne youtube d’un australien qui prétend s’être débarrassé de ses acouphènes en 2 mois (après 2 ans de recherches perso) : https://www.youtube.com/channel/UCjr_XmlvMtxw58rOs_2cjrA

    Je suis assez septique quand à sa méthode, mais il prétend que l’on peux soigner son corps et diminuer progressivement ses acs à partir de jours de jeûne (2-3 jours tout de même !), de sport (ici le sprint), méditation, douches froides et d’une alimentation strict (viande boeuf, légumes, fruits, eau minérale avec une alimentation durant le “traitement” sans cafés, thés, alcool, cigarettes, pains, produits laitiés, sucres, sels, poivres…)

  • 5abb69fc07587 bpthumb

    winterhascome

    Membre
    26 juillet 2018 à 21 h 56 min

    C’est toi qui vois, mais le protocole Xanax me semble adapté à un acouphène récent. Si tu le conserve et galère par la suite tu seras peut-être obligé de prendre des benzos et là sans véritable espoir de cure.

    Essaye le jeune, c’est contraignant mais moins risqué que le Xanax.

  • a2a6211d09aff568a46eb67b9daf8967?s=80&r=g&d=https%3A%2F%2Fwww.oreille malade.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2020%2F05%2Favatar

    fontevraud

    Membre
    27 juillet 2018 à 9 h 29 min

    @ xilocraw

    Tu trouveras sur le net des dizaines de personnes affirmant qu’elles ont pu faire disparaitre leurs acs avec tout un tas de techniques farfelus, mais aucune ne fait avancer le schmilblick.

    Pour être clair, le jeune et le sprint ont autant de chance de faire disparaitre tes acs que la branlette ou la sorcellerie.

    Sur le coup, je suis d’accord avec Winterhascome, tu devrais essayer le Xanax. Le fait que tu n’ai pas de tension ou que tu soit d’un naturel serein n’a rien à voir la dedans. Les bzd ont des effets mesurables, et ont une action immédiate. Pour ce qui nous intéresse, ils endorment certaines parties du cerveau et limitent l’activité de certains muscles. Ca vaut le coup d’essayer. Perso, les benzos m’ont été utiles et tu trouveras beaucoup de gens sur ce forum qui te diront la même chose. Ce n’est pas une solution miracle, cela a des inconvénients, mais ça peut aider. Pour les acs, la pharmacopée est d’ailleurs si restreinte que de toute façon, on y passe tous à moment ou à un autre.


Affichage des publications 1 - 5 de 5

Connectez-vous pour répondre.

Article Original
0 de 0 messages Juin 2018
Maintenant