Traitement sur les acouphènes, où en sommes-nous ?

  • Traitement sur les acouphènes, où en sommes-nous ?

    Posted by gregoyuuki on 24 janvier 2022 à 0 h 00 min

    Bonjour a tous,

    Y a t’il ici des gens qui savent un peu ou nous en somme sur les traitement en recherche contre les acouphènes chronique ancien ? J’ai entendu parlé de la stimulation bi-modal, de l’OTO 313 et le FX-322. Mais ne parlant pas anglais j’ai l’impression que ca n’avance pas beaucoup, pire je lis sur certain forum FR qu’il n’y aura jamais de traitement de toute façon et que les 3 que j’ai cité la ne marche pas et que c’était ridicule en somme.

     

    Etant un peu en déprime depuis mon aggravation d’acouphène il y a 4/5 mois je cherche des motif reel d’espoir s’il existe pour m’aider a tenir le coup.

    romain a répondu il y a 5 mois, 2 semaines 3 Membres · 2 Réponses
  • 2 Réponses
  • 62b074ef52ae1 bpthumb

    emma66

    Membre
    9 avril 2022 à 21 h 15 min

    je comprends moi ça fait quelques mois que je vis avec ces horibles acouphènes suite au décès de ma maman est c’est du non stop sans arret j’entends battre mon coeur dans la tete ou oreilles j’en peu plus j’attend mon irm et visite angiologue c’est affreux deja que je suis en deuil et maintenant ce bruit uncessant je pense que c’est dut au stress immence que j’ai vecu choc emotionel etc

  • 62b074ef52ae1 bpthumb

    romain

    Membre
    17 avril 2022 à 22 h 21 min

    Bonjour,

    il est arrivé quelque chose de particulier lors de cette aggravation ?

    Je suis dans le même cas et cherche les mêmes réponses..

    Malgré tout on dirait tout de même que la stimulation bimodale et la régénération des cellules ciliees ont un espoir, surtout pour la régénération des cellules.

    Si il n’y avait aucun espoir de traitement, il n’y aurait pas autant de recherches sur le sujet, car les médecins n’investiraient pas autant de temps et d’argent si ils pensaient que “on aura jamais rien”, ils feraient autre chose de leur temps.

    Une chose qui peut marcher c’est la trt, avec un bruit blanc bien calculé par un audioprothésiste.

    Mais pour ma part je ne m’y lance pas.. Mes acouphènes ne sont pas un bruit continu et constant, cela a peu de chances de marcher sur moi.

    Courage, et surtout il faut profiter des bons moments et ne pas se concentrer sur sa déprime (à laquelle je compati). Je remarque que certains jours je passe de bonnes journées même si les acouphènes sont très forts, en faisant autre chose on de focalise un peu.

    Donc si on arrive à defovaliser petit à petit, on finira par entrer dans cette “habitation” tant recherchée, où notre cerveau considérera ces sons comme “un son pas important, il est là mais il fait partie de moi, il ne me dérange plus”