Angèle : "le silence rend plus fort mes acouphènes"



  • Angèle : "le silence rend plus fort mes acouphènes"

  • aa6997a963fd61ac83b95b5ba000fd55?s=80&r=g&d=https%3A%2F%2Fwww.oreille malade.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2020%2F05%2Favatar

    oreillemalade

    Organisateur
    7 mars 2020 à 14 h 31 min
    La chanteuse Angèle souffre d’acouphènes.

    Elle en a même fait une chanson, “J’entends”. Voici son témoignage.

    Franchement, les acouphènes peuvent rendre fou. Ma plus grande peur, c’est que ça s’empire.

    Ceux qui en souffrent entendent des bruits alors que l’environnement externe est silencieux. « J’entends », c’est une chanson qui parle de frustration et d’angoisse. En fait, ça parle d’acouphènes. Ça fait à peu près deux ans, deux ans et demi que j’en ai.

    Si tu entends du son trop fort pendant plus de 30 minutes, ça peut te blesser pour toute la vie. C’est incroyable que j’en aie aussi peu entendu parler ! On n’en parle pas trop comme d’un vrai danger, alors que franchement, les acouphènes, ça peut rendre fou. Enfin moi, j’ai de la chance, parce que c’est vraiment très léger, mais je pense qu’il y a des gens qui font des dépressions.

    Dans cette chanson [“j’entends”], elle parle de la souffrance liée à ses acouphènes.

    Source : Angèle raconte toute l’histoire derrière “J’entends”

     

    Notons que la chanteuse Angèle est la sœur du chanteur Romeo Elvis, qui souffre lui aussi d’acouphènes.

     

    Paroles de la chanson “J’entends” d’Angèle :

     

    Hé, hé, hé, hé

    Je n’entendrai plus le silence

    Avant qu’il parte j’en avais peur

    Mais là il est absent et ça c’est pour toujours

    Toujours ce même sifflement

    Et dans mes insomnies j’en pleure

    C’est comme un nouveau deuil à faire, celui du silence

    Je rêve de pouvoir rêver

    Je rêve de pouvoir rêver comme toi

    Et l’œil se ferme pas mais pas l’oreille

    Elle m’empêche de rêver

    Aide-moi

    Sans bruit j’n’entends qu’mon oreille

    Et le silence rend plus fort mes acouphènes

    J’entends, je sens, je pars, j’me dis

    Encore lui, ce même bruit, j’en peux plus, il me tue

    J’l’entends, c’est un cauchemar, je pense

    Ce même bruit, j’en peux plus, il me tue, encore lui

    J’l’entends mais si j’en parle, je flanche

    J’en peux plus, il me tue (ouais, ouais)

    C’est de famille apparemment

    On préfère pas trop y penser

    Et vaut mieux d’ailleurs éviter trop d’en parler

    Car c’est en parlant souvent

    Qu’on le laissera exister

    Même si je sais que rien n’y fait

    Il existe tout l’temps

    Je rêve de pouvoir rêver (de pouvoir rêver)

    Je rêve de pouvoir rêver comme toi

    Et l’œil se ferme pas mais pas l’oreille

    Elle m’empêche de rêver

    Aide-moi

    Sans bruit j’n’entends qu’mon oreille

    Et le silence rend plus rare le sommeil

    J’entends, je sens, je pars, j’me dis

    Encore lui, ce même bruit, j’en peux plus, il me tue

    J’l’entends, c’est un cauchemar, je pense

    Ce même bruit, j’en peux plus, il me tue, encore lui

    J’l’entends mais si j’en parle, je flanche

    J’en peux plus, il me tue

    Jamais (jamais), jamais (jamais), jamais (jamais), jamais (jamais)

    Pourtant j’aimerais (tellement), j’aimerais

    J’aimerais tant qu’il s’arrête (j’aimerais tant qu’il s’arrête)

    J’ai essayé toutes les pierres mais rien n’y fait

    J’ai essayé d’méditer, ça m’a frustrée

    J’ai essayé d’en parler à mon frère mais ça m’a déprimé

    Lui il bédave beaucoup trop pour oublier (tout oublier)

    J’entends, je sens, je pars, j’me dis

    Encore lui, ce même bruit, j’en peux plus, il me tue

    J’l’entends, c’est un cauchemar, je pense

    Ce même bruit, j’en peux plus, il me tue, encore lui

    J’l’entends mais si j’en parle, je flanche

    J’en peux plus, il me tue

    Je sens qu’j’ai peur

    Je sens, j’entends (encore lui, ce même bruit, j’en peux plus, il me tue)

    C’est un cauchemar

    Je pense, j’entends (ce même bruit, j’en peux plus, il me tue, encore lui)

    Mais si j’en parle

    J’l’entends

    J’entends, je sens, je pars, j’me dis

    Encore lui, ce même bruit, j’en peux plus, il me tue

    J’l’entends, c’est un cauchemar, je pense

    Ce même bruit, j’en peux plus, il me tue, encore lui

    J’l’entends mais si j’en parle, je flanche

    J’en peux plus, il me tue

     

    Source : LyricFind

    Paroliers : Angèle Van Laeken

    Paroles de J’entends © Warner Chappell Music France


Affichage des publications 1 de 1

Connectez-vous pour répondre.

Article Original
0 de 0 messages Juin 2018
Maintenant