Méditation avec un/des acouphène(s)



  • Méditation avec un/des acouphène(s)

     Anonymous mis à jour il y a 3 années, 6 mois 5 Membres · 6 Messages
  • Anonymous

    Member
    23 septembre 2016 at 22 h 16 min

    Bonsoir,

    comme beaucoup de personnes souffrant d’acouphène(s), je ne supporte pas le silence. J’ai dû arrêter la méditation au bout de 4 séances car je n’entendais qu’eux.
    Est-ce que certains d’entre vous ont trouvé une parade ou un moyen pour supporter le silence?
    Je serais plus intéressée par de la méditation transcendantale -quel terme!- mais je ne sais pas comment me renseigner de façon sérieuse.
    Je précise que je ne recherche pas des renseignements sur la guérison des acouphènes par cette méthode, mais comment pratiquer d’une façon générale quand on a des acouphènes.

    Merci d’avance pour toute info.

  • kenshirlo

    Member
    24 septembre 2016 at 1 h 23 min

    Jai moi aussi fait de la médiation en plein conscience suite aux bons conseils d une certaine Monique B. sophrologue travailant â Paris et qui se réclame du nom d acouphenologue…

    Ahhhh quelle riche idée pour un acouphènique de se plonger dans le silence pendant 1 h =D

    Lamentable…….

  • leocor

    Member
    24 septembre 2016 at 7 h 10 min

    je ne m’y connais guère en méditation, mais je me demande s’il faut absolument du silence? il me semble que si je voulais tenter de méditer, je mettrais une musique de fond douce – la musique en général, et surtout les violons, m’aident beaucoup pour atténuer les acouphènes – donc une telle musique permettrait de masquer un peu les acouphènes et libérer l’esprit pour la méditation?

  • robert

    Member
    24 septembre 2016 at 9 h 51 min

    Bonjour mitsie,

    Je te réponds parce que le sujet m’intéresse. Je suis moi-même acouphénique et surtout hyperacousique assez sévère depuis quelques mois et je pratique la méditation depuis 2 semaines. A vrai dire mes acouphènes ne sont pas extrêmement forts (aux alentours de 30 dB je pense) et je les tolère plutôt bien. Néanmoins je médite souvent avec une petite fontaine à proximité qui les cache en partie (le bruit d’eau a une bonne richesse spectrale, surtout dans les aigus, fréquences de nombreux acouphènes).

    Mais surtout ce que je voulais souligner c’est que le but de la méditation consiste avant tout à accueillir les bonnes comme les mauvaises choses. Les méditants qui pratiquent depuis un moment sont capables de pratiquer dans le bruit, avec la douleur. Il ne s’agit pas d’échapper à tout ça mais de s’y ouvrir (je sais s’est très facile à dire, beaucoup plus compliqué à faire).

    Je peux te conseiller deux livres très simples et très classiques pour t’initier à la méditation :
    – Pratique de la Médiation de Fabrice Midal
    – Méditer jour après jour de Christophe André

    En tout cas, la médiation m’apaise beaucoup de mon côté (même si ce n’est pas son but premier).

  • jean-christophe-guillot

    Member
    24 septembre 2016 at 16 h 12 min

    bonjour à tous,
    je ne suis pas accro du masquage en général par ex des bruits blancs et cie,
    mais la méditation nécessite un certain apaisement de l’esprit.

    un bruit de fond va détourner l’attention, calmer etc.
    chez d’autres ce sera le silence complet.

    en tout cas méditer dans le vacarme, à priori très peu sauront le faire.
    si tu veux méditer dans de bonnes conditions, apprends à te connaître, confiance en toi etc…

    regarde dans les principes de la sophro, tu verras que l’ambiance sonore est importante.

  • Anonymous

    Member
    26 septembre 2016 at 21 h 34 min

    Bonsoir,

    grand merci à tou(te)s pour vos réponses!

    En fait, je voulais faire de la méditation en groupe, histoire d’être guidée et/ou de partager, et là, y’a pas un son. Mais à la limite, vous avez raison, pourquoi ne pas essayer de faire un peu de pauses calmes seule à la maison.

    Rigolo pour le livre de Christophe André, on me l’a déjà recommandé. Je vais me décider à le lire.

    Quand je faisais de la sophro, c’était en musique. Cela m’a apporté beaucoup, malheureusement ma sophrologue a arrêté son activité et les 2 sophrologues que j’ai essayé depuis ne m’ont pas du tout du tout convaincu, c’est le moins que l’on puisse dire.

    @kenshirlo : Acouphénologue…vous m’en direz tant!! Savent plus quoi inventer!

    Merci encore et si certains veulent témoigner sur ce sujet, je suis toujours preneuse. Surtout quand ce sont de jolies choses positives 🙂


Viewing 1 - 6 of 6 posts

Connectez-vous pour répondre.

Article Original
0 de 0 messages Juin 2018
Maintenant