Mon temoignage avec les acouphenes

  • Mon temoignage avec les acouphenes

    Publié par iberian le 5 janvier 2024 à 23 h 05 min

    Bonjour,

    Je vous partage mon témoignage.

    Je souffre d’acouphènes, oreille gauche, et parfois d’hyperacousie depuis juin 2019. Je me souviens exactement le moment ou je les ai entendu pour la première fois et il ne se sont jamais arrêtés depuis, pas une seule seconde…Ma vie a basculé à cet instant précis. La première semaine je n’ai pas dormi un seul instant car impossible. J’ai consulté mon médecin traitant qui m’a envoyé chez mon premier ORL. Selon l’ORL, rien à faire pour les acouphènes. L’audiogramme donnait une légère perte d’audition à l’oreille gauche que selon l’ORL rentrait dans le normal par rapport à l’age, j’avais 52 ans à ce moment. Depuis, j’ai changé plusieurs fois d’ORL.

    Un mois après l’apparition de l’acouphène, j’ai eu un gros malaise au travail, nausées, vertiges et vomissements. Les pompiers sont arrivé et j’ai passé plusieurs jours à l’hôpital car j’ai fait une réaction à un médicament qui m’avaient donné.

    J’ai repris le travail une semaine après sachant que je dormais à l’aide de comprimés une moyenne de 4 heures par nuit, pas plus. Je ne sais pas comment j’ai réussi à continuer à travailler en 2019 mais je l’ai fait avec quelques épisodes de vertiges de temps à autre, et les acouphènes persistants sans aucun répit…Il y avait des jours ou je perdais pied en sombrant dans l’angoisse.

    En 2020, juste avant le COVID, j’ai eu une autre crise forte de vertiges , nausées et vomissements. La seule explication que je trouvait c’était les acouphènes, mais mon ORL, à part me donner quelques comprimés à prendre, ne me donnait de l’espoir, il me disait que je finirais par m’habituer… Je ne sais pas comment j’ai réussi à travailler après les périodes de COVID en 2020 et 2021, car je continuais à dormir que 2, 3 ou maximum 4 heures par nuit ( de nombreuses nuits blanches… ). J’ai changé une première fois puis une deuxième fois d’ORL, mais aucun me donnait de l’espoir. A chaque audiogramme espacés de 6 mois je perdais un peu plus d’audition, surtout de l’oreille gauche, celle de mon acouphène, mais également de l’autre oreille.

    En 2022, j’ai changé à nouveau d’ORL et là, après un IRM assez spécial, on me trouve un Hydrops à l’intérieur de l’oreille gauche, ce qui expliquait les symptômes type maladie de ménière. Fin 2022, mon audiogramme donnait une perte d’audition de -50%, surtout dans les aigus… j’ai cracké et j’ai effectué une rupture conventionnelle car impossible de continuer . Depuis janvier 2023 je ne travaille plus et il m’est très difficile de me concentrer à cause des acouphènes.

    Ces derniers 4 années ont été un enfer pour moi et ma famille.

    J’espère trouver dans vos témoignages des idées qui peuvent m’être passées inaperçues et qui m’aideront à continuer à m’accrocher à la vie…

    Bien à vous

    iberian a répondu il y a 4 mois, 2 semaines 2 Membres · 2 Réponses
  • 2 Réponses
  • oliviersad

    Membre
    31 janvier 2024 à 0 h 33 min

    Bonjour,

    je vis a peu près la même chose. Acouphène à droite dont je n’arrive pas a me debarasser. Sur conseil de mon ORL j’ai consulté un audioprothesiste qui a trouvé une baisse de mon audition sur une frequence particulière, il a passé beaucoup de temps a me faire l’audiogramme. J’essaye un appareil dans quelques jours je ne sais pas quoi en penser. On verra bien…

  • iberian

    Membre
    31 janvier 2024 à 12 h 51 min

    Bonne chance à vous, j’ai été aussi appareillé mais cela n’a rien changé pour les acouphènes…

Connectez-vous pour répondre.