Présentation acouphènes + hyperacousie (besoin d’espoir)

  • Présentation acouphènes + hyperacousie (besoin d’espoir)

    Posted by tisane on 5 juin 2022 à 16 h 35 min

    Bonjour à tous,

    Je m’appelle Manon, j’ai 23 ans et cela fait plusieurs mois que je traîne sur les forums acouphènes/hyperacousie à la recherche d’un cas similaire au mien mais j’ai fini par me dire que le mieux serait de demander directement !

    La première fois que j’ai eu des acouphènes (ou que je me suis focalisée dessus, qui sait?) j’avais 16 ans, ils étaient très faibles mais ça m’a fait beaucoup stresser pendant un été entier. J’étais allée à des concerts cette année là et je voyais bien que je supportais beaucoup moins le volume sonore que les autres, mais je n’avais eu aucun problème directement après. A l’époque l’ORL m’avait fait un test audio. RAS j’avais même une audition plus élevée que la norme. Au final, avec le lycée et la rentrée ils ne me dérangeaient plus, je les laissais même me bercer le soir (type bruit blanc). J’ai vécu tout à fait normalement pendant des années à part que je n’allais pas à des concerts, ni en boîtes où bars trop bruyants par peur d’une aggravation (car je restais quand même consciente de ma fragilité) Il y a quelques années, j’ai aussi commencé à entendre un battement asynchrone dans l’oreille droite qui pouvait durer quelques heures mais qui partait toujours et ça ne m’arrivait que quelques fois dans l’année alors je m’en fichais un peu.

    Depuis un an je dirais tout ça s’est empiré. J’ai commencé à entendre les battements beaucoup plus souvent et ils pouvaient durer plus d’une journée. J’entendais parfois mes acouphènes plus fort pendant quelques jours. j’étais souvent réveillée la nuit par des acouphènes intermittents très forts qui baissaient en quelques secondes mais restaient à un niveau moyen pendant plusieurs heures. j’ai commencé à sentir un battement dans mon oreille gauche au son de la vaisselle qui s’entrechoque ou de mon couteau de cuisine sur la planche en bois. Je me bouchais les oreilles parfois dans le métro/RER quand il grinçait sur les rails. Mais malgré tout ça je vivais normalement, surtout que ces problèmes semblaient venir par périodes, je pouvais passer plusieurs mois sans gêne et je ne prenais aucun risque sonore. Jamais de casque en extérieur, parfois chez moi pendant quelques heures pour étudier ou regarder un film mais à un volume qui n’atteignait jamais plus de 25%. Le seul truc c’est que chez moi il y a toujours de la musique (enceintes) mais on vit en appartement donc je doute qu’on atteigne des niveaux de décibels dangereux?

    Pourtant il y a 2 mois et demi début de l’enfer. Je me réveille avec un acouphène à droite que j’ai du mal à ignorer dans le calme (je ne l’entends pas dehors) Au début je me dis que ça va passer mais non, du coup je commence à stresser fort -> insomnies et angoisses pendant une semaine. Puis je commence à me calmer, me dit que ça pourrait être pire. Je vais me promener à Paris avec mes parents et là je me dis qu’il y a beaucoup d’ambulances ce jour là. Sauf que je me rends compte que les sirènes que j’entends viennent de ma tête, qu’elles apparaissent dans les sons environnants (ex une voiture passe, j’entends la sirène dans le vrombissement de la voiture.) Il faut savoir que ce jour là j’avais aussi le battement asynchrone dans l’oreille droite (qui est parti le soir.) Du coup re-panique, je ne dors pas de la nuit et le lendemain je dois aller à un rassemblement de jeunesse chrétienne. Je ne reste pas dans la salle pendant la partie concert mais j’essaie de participer aux moments de sermons + activités. C’est très bruyant mais pas insupportable. Je rentre le soir épuisée les sirènes d’ambulance sont toujours là au loin. Je fais une grosse crise, ma mère appelle son amie médecin pour me prescrire des somnifères. La déprime s’installe, je passe des heures sur les forums à chercher des gens qui entendent aussi ces sirènes dans certains bruits (je peux aussi les entendre en me bouchant les oreilles mais plus faiblement.) Je vais voir plusieurs ORL (dont falguière) mais encore une fois RAS, tous mes tests sont normaux. IRM normal aussi. Puis alors que je commence à me dire que ça va passer, qu’il faut juste attendre, l’hyperacousie me tombe dessus. Tous les bruits me paraissent trop forts, je n’ai pas mal mais ils me gênent beaucoup, je panique parce que j’ai l’impression que tous les bruits aggravent mon état. Malgré tout je ne me protège pas (sauf pour les transports) parce que tout le monde me dit que ça aggrave la situation. Les semaines passent, parfois j’ai l’impression de beaucoup m’améliorer. Je sors avec des amies dans des parcs. Je peux me balader un peu dans Paris même si c’est gênant parfois (mais je me rends compte que j’entends moins bien les voix quand il y a beaucoup de bruit dans la rue par ex.) Parfois, je rechute. Je me dis qu’avec le temps ça va passer même si j’angoisse beaucoup. Et puis, il y a une semaine catastrophe. Je me réveille à 4h du mat avec sensation oreille droite bouchée et chaque bruit fait augmenter mon acouphène. La voix de mes parents, même ma propre voix fait un “ping” c’est insupportable. Je vais chez SOS médecins, RAS. Je passe la journée en pleurs, mon acouphène ne fait qu’augmenter. Le soir il est tellement fort que mes parents doivent m’empêcher de faire une bêtise. Le lendemain ça a un peu baissé, mais l’acouphene réagit encore aux bruits et augmente toute la journée. Je tombe en grosse dépression, angoisse, pensées suicidaires. Mes parents n’en peuvent plus, je suis actuellement chez ma grand-mère qui habite dans un endroit plus calme.

    Voilà mon histoire, je suis complètement perdue. Je n’arrive plus à savoir quels acouphènes j’entendais avant sans qu’ils me dérangent. Je n’arrive pas à évaluer mon niveau d’hyper parce que je peux encore faire bcp de choses (me promener dans un parc, parler avec quelques personnes chez moi, écouter de la musique à un niveau faible, regarder la télé) mais ce n’est pas agréable, j’ai toujours l’impression que c’est fort et en plus je n’arrête pas de me dire que j’aggrave peut-être mon cas? Je ne sais plus ce que je dois faire, porter des bouchons toute la journée ? Même si je supporte les conversations et que je peux un peu marcher dans la rue? Une partie de moi pense que ma dernière rechute est due au fait que je ne me suis pas assez protégée mais en même temps il y a eu des périodes pendant lesquelles j’allais vraiment mieux alors que je me protégeais à peine? J’ai aussi des symptômes type craquements de la mâchoire et quand j’avale, que je baille ou que je rote (et que l’air va dans mes oreilles) j’entends un bruit dans mon oreille droite. Je ne sais vraiment plus quoi faire, je ne connais pas la cause de tout ça, j’angoisse à la longueur de journée je ne sais pas si je dois essayer de reprendre une vie normale, j’ai peur que ce soit irréversible, que j’ai détruit mon oreille et mon cerveau en stressant. Si quelqu’un a des symptômes similaires ou peux me donner de l’espoir que je retrouve au moins la vie que j’avais après mes premiers acouphènes svp. Merci de m’avoir lue.

    tisane a répondu il y a 1 mois 1 Membre · 0 Réponses
  • 0 Réponses

Sorry, there were no replies found.