Témoignage de guérison (acouphènes hyperacousie)



  • Témoignage de guérison (acouphènes hyperacousie)

     alexa updated 1 year, 9 months ago 7 Members · 8 Posts
  • oreille-malade

    Member
    9 juin 2015 at 19 h 15 min

    Un témoignage de guérison vu sur Facebook aujourd’hui :

    “Bonsoir, et tout d’abord merci car aujourd’hui je croque la vie à pleine dent et apprécie chaque instant.

    Ce message est pour redonner espoir à tous ceux qui souffrent d’acouphènes et, ou d’hyperacousie.

    Moi j’ai eu les deux à l’oreille gauche.

    L’hyperacousie m’empêchait de parler fort et d’écouter des sons aigus.

    L’acouphène est arrivé un mois plus tard: un cauchemar, il était si fort au point de dormir avec un ventilateur… je devenais folle, j’étais énervée puis découragée… déprimée… et mon entourage proche subissait ma souffrance.

    J’ ai demandé à être appareillée au bout d’un mois car je n’en pouvais déjà plus : l’appareillage est efficace à long terme mais c’est très dur d’entendre un bruit en plus et en permanence.

    Alors, j’ai craqué jusqu’à ce que je découvre une équipe spécialisée qui vous comprenne et vous écoute. ENFIN!!!

    Et c’est là que l’on m’a fait comprendre que je n’acceptais pas ces pathologies, pour moi les accepter était source d’échec…

    Alors j’ai accepté cet acouphène qui me torturait depuis 8 mois et avec Dora Eskenazi nous avons travaillé sur cette acceptation puis elle m’a donné des outils pour le gérer au quotidien PUIS LE VAINCRE.

    Avec son aide précieuse, j’ai accepté aussi mon appareillage, c’est dur au début l’acceptation mais c’est le début de la guérison …

    Tout d’abord j’ai cessé d’analyser sans cesse les situations où je l’entendais plus ou moins fort, quand il était fort j’essayais de ne pas me concentrer dessus avec ces outils que Dora Eskenazi m’a enseignés.

    Et petit à petit, le cerveau s’est mis à travailler dans de bonnes conditions, c’est à dire essayer de rendre l’acouphène moins fort.

    Aujourd’hui après 9 mois d’appareillage, plusieurs séances auprès de Dora Eskenazi, un suivi psy et un suivi orl au centre, je suis fière de dire haut et fort que j’ai VAINCU mon acouphène alors que je pensais ne jamais y arriver. Mon hyperacousie a quasi disparu, je revis et entends de nouveau le silence.

    MERCI à toute l’équipe et notamment Dora Eskenazi pour ces outils précieux qui me sert au quotidien et mon audioprothésiste et ORL docteur Quémar si compréhensifs.”

  • lolie

    Member
    9 juin 2015 at 19 h 58 min

    Merci d’avoir recueilli ce beau témoignage de guérison @admin.
    C’est une magnifique victoire pour vous (Madame ou Monsieur) !
    Pourrait-on en savoir plus sur l’équipe de Dora Eskenazi ? (lieu du centre, tarifs, membres de l’équipe et leur spécialité ?).
    Merci par avance et bonne chance dans votre nouvelle vie !

  • nanaringg5959

    Member
    28 juin 2015 at 16 h 28 min

    Je suis jalouse de vous désolé

  • nanaringg5959

    Member
    28 juin 2015 at 16 h 55 min

    j ai tellement mal que j ai envie de me suicider je me scarifie car je souffre j ai plus de courage
    j ai perdu espoir de guérison

  • yannis54

    Member
    2 juillet 2015 at 0 h 03 min

    Moi j’en ai depuis env. 2 ans mais j’ai appris à vivre avec.
    Bien sûr, ce serait cool s’il existait une chirurgie destinée à réparer l’oreille interne, qui mettrait fin aux lésions (et à leurs conséquences emmerdantes sur le quotidien des patients), mais en attendant…

  • beneteau

    Member
    5 juillet 2015 at 9 h 26 min

    Bonjour et [email protected] pour ce témoignage réconfortant . C’est bien la première fois que je lis un message pareil . Je pose la même question que @lolie que je salue ici :
    Ou se trouve cette miraculeuse équipe , car tout de même il me semble que l’on en aurait entendu parler depuis longtemps . Cela dit je suis heureuse pour cette dame.
    Amitiés.

  • estelle

    Member
    5 juillet 2015 at 14 h 33 min

    Bonjour, je pense que cette personne parle de l’Imerta à Marseille.
    Dora Eskenazi est une hypnothérapeute qui travaille avec l’Imerta, on m’a proposée des séances avec cette thérapeute, quand je suis allée à l’Imerta, mais j’étais déjà en suivi chez un hypnothérapeute dans ma ville …

  • alexa

    Member
    5 mars 2018 at 21 h 12 min

    Bonjour,

    Il y-a 1 an et demi, suite à un travail dans un centre d’appel et mon hypersensibilité, j’ai développé un problème d’hyperacousie aigue et d’acouphènes aux deux oreilles. J’ai cru que je ne m’en sortirais jamais et j’avais même peur à l’approche du soir, une angoisse incrontrolable de devoir écouter ces acouphènes qui me hantaient et me volaient ma vie et mon silence… quant à l’hyperacousie, elle ne me permettait pas de parler à plus d’une personne à la fois dans une pièce, et encore, il ne fallait pas que cette personne ait une voix qui porte sinon je ne tenais pas…. tant d’angoisses…. et si peu d’aide réelle. J’avais aussi une sensation d’oreilles bouchées.
    Après examen orl, je ne souffrais ni de surdité ni avais de problème physique au niveau du tympan.
    J’ai donc cherché de tous les côtés pour me soigner… sophrologie, bruits blancs, appareillage auditif etc et j’ai finalement trouvé la méthode qui m’a sauvé de l’hyperacousie en quelques mois en rééduquant mon oreille au bruit. La méthode Tomatis qui est onéreuse mais vaut le coup concernant l’hyperacousie. Pour les acouphènes, avec l’emdr, l’hypnose et la lecture de l’ouvrage de Patricia Grevin “sophrologie et acouphenes”, petit à petit mon cerveau les a entendu de moins en moins et maintenant ils ne me gênent plus du tout et je les perçois plus bas et seulement au moment de dormir dans le silence. Mais je n’ai plus aucune réaction émotionnelle contre eux. Cela a pris plusieurs mois … pour passer à l’acceptation puis naturellement le cerveau les entend moins petit à petit.
    J’ai tout de même conservé une hypersensibilité au bruit et prends soin de moi mais cela n’a absolument rien à voir avec l’hyperacousie! Je porte dans mon sac des petits bouchons non obstruents (comme ceux des musiciens) qui ne m’empêchent pas d’écouter les conversations mais diminue les sons trop forts. Je les porte dans des lieux trop bruyants. Grâce à la méthode Tomatis, j’ai appris à m’écouter et ne plus avoir peur du bruit tout en me respectant. Ces bouchons sont faits sur mesure et ne se voient absolument pas, transparents et à l’intérieur de l’oreille, c’est très pratique 🙂
    Aujourd’hui, je peux dire que je suis complètement sortie de l’enfer duquel je ne voyais aucune issue… Il est important de s’entourer de gens qui vous respectent dans cette détresse et ne vous jugent pas. Concernant la sensation d’oreilles bouchées parfois cela revient quand je suis sous pression ou trop stressée… je sais que mon corps parle mais je n’ai plus peur de ces réactions… c’est le symptôme qui a mis le plus de temps à partir et à ne plus me gêner. Si j’y suis arrivée alors vous aussi, il n’y-a pas de raison. Tout mon courage va pour vous! Et j’espère que ce partage vous aidera.


Viewing 1 - 8 of 8 posts

Log in to reply.

Original Post
0 of 0 posts June 2018
Now