Traumatisme sonore et acouphène – Besoin de soutien



  • Traumatisme sonore et acouphène – Besoin de soutien

     kitty mis à jour il y a 4 années, 10 mois 4 Membres · 7 Articles
  • kitty

    Member
    5 février 2015 at 0 h 21 min

    Bonjour à tous,

    J’ai subi un trauma sonore à un concert de rock il y a tout juste 8 jours. Les symptômes: acouphènes aigus persistants aux deux oreilles et douleurs, surtout à droite, qui se sont aujourd’hui estompées. Les acouph malheureusement n’ont pas diminué d’un pouce, je suis convaincue que j’ai gagné le gros lot et qu’ils ne partiront plus et c’est très, très dur pour moi de l’accepter.

    J’ai 28 ans, je suis au chômage depuis quelques mois et en pleine dépression, disons que c’est le truc dont je n’avais franchement pas besoin en ce moment.
    J’ai consulté le lendemain ORL qui constatant l’absence d’atteinte du tympan n’ont rien voulu faire (“c’est trop tôt pour un traitement”). J’ai fait le forcing à J+2 auprès d’un généraliste pour avoir du Solupred (je termine mon traitement demain). J’ai également fait un audiogramme à l’hôpital qui n’a révélé quasi aucune perte audio (mais “possible que vous ayez perdu dans les aigus car on s’arrête à 8000 htz”). On ne m’a pas donné de solution ou de traitement envisageable à part “attendre que ça passe” et éventuellement me manifester d’ici 2 ou 3 mois si les symptômes sont toujours présents, afin de participer au protocole de recherche AM-101.

    Je n’en suis pas encore là et je me raccroche encore m’accrocher à l’espoir de me débarrasser de ce son atroce, je chiale H24 et je refuse de faire le “deuil du silence”. J’ai aussi beaucoup de mal à supporter le bruit et porte désormais des boules Quiès dès que je dois mettre le nez dehors (ce qui amplifie évidemment le bruit des acouphènes).
    C’est vraiment très dur et je suis désolée de poster un message aussi négatif mais j’ai vraiment besoin de “vider mon sac”. Je ne peux pas en parler avec ma famille ou mon copain et je n’ai pas trop d’amis dans la région parisienne où j’ai emménagé il y a peu.

    Merci d’avance de votre écoute et de vos conseils éventuels

  • lolie

    Member
    5 février 2015 at 9 h 37 min

    Kitty, essaie d’obtenir un vasodilatateur rapidement ce qui permet d’oxygéner ton oreille interne pour que tes cellules cillées se rétablissement.
    Ton témoignage est hélas la preuve qu’il n’y a pas peu de communication sur les risques encourus en allant dans des lieux aussi bruyantS que les concerts de rock et autres. Je compatis à ta douleur.
    Cordialement.

  • oreille-malade

    Member
    5 février 2015 at 13 h 41 min

    Bonjour @kitty

    J’ai moi-même subi un trauma sonore au Café de la Danse… 🙁

    Comme le dit @lolie, il faudrait idéalement que tu puisses obtenir un vasodilatateur (Vastarel est le plus fréquemment prescrit, mais il y en a d’autres). Et encore mieux, des corticoïdes, des anti-inflammatoires puissants.

    “Trop tôt pour un traitement”, c’est un non-sens absolu. L’ORL qui t’a dit ça est probablement un de ces ORL qui vit dans un monde parallèle, et qui est convaincu que les acouphènes sont forcément et nécessairement un phénomène purement psychologique. Il doit donc se dire que dans peu de temps ils auront disparu d’eux-mêmes. C’est une possibilité, et je te le souhaite de tout coeur, mais autant tenter un traitement tout de même pour mettre toutes les chances de ton côté !

    Le souci avec de genre d’ORL (et ils sont très nombreux) c’est que si tu leur parles de ta dépression était présente avant le trauma sonore alors là… Ce n’est même plus la peine d’espérer le moindre début de réflexion de leur part. Ils mettront les acouphènes sur le dos de la dépression.

    Par rapport au fait de te protéger, essaie de ne pas te protéger tout le temps. Ressens-tu une douleur lorsque tu es exposée au bruit ? Ou est-ce plutôt de la peur ? (je sais qu’il n’est pas toujours facile de faire la distinction entre les deux)

    PS : tu n’as vraiment pas à être désolée, et j’espère que nous pourrons te remonter un peu le moral… 🙂

  • kitty

    Member
    5 février 2015 at 14 h 20 min

    Bonjour à tous et merci pour vos réponses,

    Je récapitule sur la question du traitement car je n’avais pas les idées très claires hier soir et mon explication n’était pas complète 🙂
    @lolie, je suis donc sous Vastarel depuis 5 jours, traitement débuté 48h après le trauma donc, en même temps que les corticoïdes. Aucune amélioration pour le moment. Je ne sais pas s’il peut être utile de continuer le Vastarel et pendant combien de temps?

    Sinon effectivement, j’ai bien senti que la généraliste qui m’a prescrit les corticoïdes l’a fait “pour me rassurer” (elle m’a d’ailleurs prescrit 3 jours de traitement seulement, j’ai moi-même décidé d’aller jusqu’à 8 jours. Je pense qu’au-delà par contre ça n’a plus grande utilité?). Je vais donc soigneusement éviter de parler de dépression et de chômage devant les futurs praticiens, histoire qu’on n’essaie pas de me faire croire que c’est ce qui me donne des acouphènes.

    En plus de cela, j’ai attrapé la grippe (haha) le lendemain du trauma sonore, j’ose donc encore espérer une petite amélioration en me disant que le virus et “la crève” amplifie peut-être mes acs…

    A J+8, je ne sais pas si je dois encore tenter “le tout pour le tout”, caisson hyperbare, AOTAL, injections trans-tympaniques… Mon trauma est encore tout récent, il y a peut-être encore quelque chose à faire (ou peut-être rien du tout) mais vu que je suis laissée un peu dans la nature par les médecins je ne sais pas du tout quel comportement adopter.

    @admin, tu as raison, il est difficile de faire la part des choses entre peur des sons et douleur véritablement ressentie et je sens bien que ça se mélange dans ma tête. Ce matin mon réveil a sonné et… c’était insupportable :v j’ai eu l’impression que la sonnerie était au max alors que ce son ne m’a jamais dérangé auparavant. Pareil pour les tintements de clés, la vaisselle… Je n’ose plus écouter de musique et je mets des boules Quiès pour sortir et en voiture (le vrombissement du moteur est très désagréable). Disons que c’est une douleur légère mais sourde plutôt du genre “congestion”.

    Sinon, mon acouphène est du genre très aigu, un son brillant, pas du genre TUUUU ni BIIIIP mais plutôt un son “électrique”, haha, c’est ridicule à décrire comme ça mais j’aimerai savoir si certains voient ce que je veux dire. En tout cas le son est permanent et très différent des acouphènes provisoires en TUUU que j’ai déjà pu expérimenter comme tout le monde en cas de fatigue ou autre.

    Bref, mes excuses pour ce pavé 🙂 Merci et courage à vous tous

  • oreille-malade

    Member
    5 février 2015 at 19 h 04 min

    @kitty Les corticoïdes ce n’est pas anodin, tu n’aurais pas dû prolonger sans avis médical, après je ne sais pas… Mais fait attention, à mon avis tu devrais arrêter d’en prendre.

    Ah,la grippe… Ça amplifie clairement les choses !

    Pour la question du forcing, à mon avis comme tu n’as aucune perte mesurable avec les examens classiques (et très “grossiers” mais il n’y a que ça) ils ne te laisseront jamais faire du caisson ou autre de toute façon…

    Tu peux écouter de la musique et sortir sans boule Quiès hein 😉 Fais juste attention aux sons très forts, mais qui sont dangereux pour n’importe qui (en gros). Après, à voir en fonction des douleurs évidemment, c’est peut-être mieux de se protéger un peu.

  • ddalcatel

    Member
    6 février 2015 at 0 h 32 min

    Bonsoir kitty
    Beaucoup ici connaissent ou ont connu ce que tu ressens.
    Corticoïdes + vastarel dans les 48H après ton traumatisme tu as au moins eu droit à ce que la médecine préconise. Après je crois qu’il n’y a pas grand chose à faire. Te reposer, et te protéger lorsque tu en ressens le besoin. Bien entendu plus de concert/boite pendant un bon moment!
    En tous les cas ton trauma est récent et tu dois être dans une phase “aiguë” pour les symptômes. Mais rien n’est encore perdu, ça peut s’arranger et je te le souhaite.
    Tu iras certainement mieux après ta grippe!

  • kitty

    Member
    6 février 2015 at 13 h 59 min

    Merci @admin et @ddalcatel pour vos messages, ils me sont d’un précieux réconfort, je pense que le plus difficile est vraiment de passer la première phase, celle de l’acceptation, en se disant qu’il est possible que ça reste mais qu’il faut laisser le temps faire et que ça sert à rien de paniquer. Pas évident. J’en suis encore à passer pas mal de temps sur Doctissimo, ça ne sert à rien DU TOUT et je le sais très bien mais j’arrive pas encore à faire autrement.

    Je viens d’arrêter les corticoïdes donc, on verra comment ça tourne. En tout cas j’ai encore sacrément la crève, ce qui est rassurant haha, je crois encore à l’augmentation de mon acc par le virus :v

    Evidemment, les différents fests/concerts sont en suspens jusqu’à nouvel ordre et je n’y remettrai pas un pied tant que ça n’ira pas mieux, et plus jamais, jamais, sans protection. Pour le coup je peux dire que ça m’a servi de leçon.

    J’ai toujours eu des problèmes de craquement de mâchoire (mauvaise occlusion) et de cou, je vois parfois un ostéo pour ça, peut-être que je vais explorer à nouveau cette piste pour obtenir un peu de soulagement.

    Avec le recul, je me dis qu’on est quand même très mal avertis des risques liés au son, tous persuadés que la surdité se manifeste progressivement, qu’on a le temps de voir venir… L’hyperacousie? Les acouphènes? Je n’ai jamais eu conscience de ces risques. Il faut que les pouvoirs publics revoient sacrément leur copie en matière de prévention.

    Je m’efforcerai de vous tenir au courant de l’évolution, même si ça s’arrange… surtout si ça s’arrange.

    Bises


Viewing 1 - 7 of 7 posts

Connectez-vous pour répondre.

Article Original
0 de 0 articles Juin 2018
Maintenant