Je suis venu à bout de mes acouphènes



  • Je suis venu à bout de mes acouphènes

    890449320555cdc578c8b03899fb5bc8 bpthumb Macha47 mis à jour Il y a 7 mois, 4 semaines 7 Membres · 7 Messages
  • afc4093bf9d92b26112f32d3f12fcc2a?s=80&r=g&d=https%3A%2F%2Fwww.oreille malade.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2020%2F05%2Favatar

    dustywolf

    Membre
    14 février 2016 à 0 h 51 min

    Bonjour,
    Je suis Jean-Loup, jeune étudiant dans sa dix-huitième année souffrant d’acouphènes depuis déjà deux ans. Si j’ai décidé de m’inscrire sur ce forum, c’est pour vous faire part de mon expérience qui, je l’espère, offrira une petite lueur d’espoir et une bouffée d’oxygène à certains.
    Passionné de musique, ce sont plusieurs heures que je passaient par jour à écouter du rock grâce à mes petits écouteurs bon marché intra-auriculaires. Au même moment, j’entrais dans une phase dépressive liée à plusieurs facteurs propres à beaucoup d’adolescents tels (qu’entre autres) l’homosexualité, l’avenir, les études ou encore la frustration de ce désir d’indépendance dont l’assouvissement paraît si lointain. Autant vous dire quand dans ce contexte, je ne prêtais guère attention aux dangers d’un volume sonore trop élevé.
    Évidemment, je n’ai pas fait exception à la règle: Une nuit, c’est en sursaut que suis réveillé par des sifflements intenses aux deux oreilles. Catastrophe. J’avais des acouphènes.
    S’ensuivent alors plusieurs phases quant à ma “maladie”. D’abord, le déni: “Mais non, c’est juste que j’ai les oreilles sales, pas de quoi s’inquiéter”. Ensuite, la prise de conscience: J’avais bel et bien des acouphènes. Puis vient l’espoir “J’ai lu sur un forum que ça peut durer deux semaines et passer tout seul”. Les mois s’écoulent. Mon ORL m’explique que mes acouphènes étaient dues à un traumatisme sonores, et qu’elles seraient sans doute définitives (Du moins, tant qu’un traitement efficace n’aura pas été mit au point). Et là, c’est la panique. Si vous me lisez parce que vous-même êtes sujets à des acouphènes, vous savez à quoi je fais allusion. En quelques semaines, je me suis enfoncé dans un profond état de désespoir, d’angoisse, de panique. J’avais le sentiment que ma vie serait gâchée à jamais. Je ne dormais plus. Il fallait fuir à tous prix le silence. Je n’avais plus goût à rien…

    Vous l’aurez sans doutes remarqué, mais je parle maintenant de tout cela….au passé! 😊
    En effet, face à mon état et impuissants, mes parents m’amenèrent chez un psychiatre (Le docteur Vaast plus précisémment, pour les membres vivant aux alentours de Cannes). Progressivement, il m’a fait parler de mes acouphènes, de ce qu’elles étaient pour moi. Ce que je ressentais quant à elles. Cela faisait plus d’un an que je vivait avec un sifflement continu dans les oreilles. Jusqu’au soir où, avant de m’endormir, j’entendis un bruit étrange, doux et continu qui m’interpela: Il s’agissait en fait du SILENCE. Mes acouphènes avaient, l’espace d’un instant, disparues. Et plus je voyais mon psychiatre, plus ces “accalmies” étaient fréquentes! J’ai alors compris que mes acouphènes d’abord liées à des dégâts physiques (dus à des traumatismes sonores à répétition) pouvaient être INTÉGRALEMENT éradiquées par le psychique. Les acouphènes engendrent un état dépressif, état qui lui même accentue ces dernières, et c’est un cercle vicieux. Cependant, lorsque l’on soigne l’aspect psychologique, le cercle est rompu.

    Aujourd’hui, à 18 ans, mes acouphènes dont l’intensité était autrefois si forte que je ne pouvais plus correctement entendre la télévision ont disparues à 95%. Le soir, dans un silence des plus total, j’ai besoin de me concentrer si je souhaite les entendre. Mon cerveau les a littéralement OUBLIÉES.

    Ce message s’adresse donc à vous tous qui souffrez de vos acouphènes: Elles sont TEMPORAIRES. Même si elles sont liées à des dégâts auriculaires, névralgiques ou musculaires, travailler son psychisme est ESSENTIEL et est extrêmement efficace. Le cerveau PEUT oublier des acouphènes facilement. J’en suis la preuve. Aujourd’hui, je suis heureux, mène une vie qui me comble de joie et VOUS AUSSI vous pouvez y accéder. On répète sans cesse qu’il n’existe pas de traitement contre les acouphènes. Je ne suis pas d’accord. Les miennes, médicalement déclarées définitives, ont été vaincues. Travailler son mental est PROFONDÉMENT efficace et, j’ose le dire, peut GUÉRIR de vos acouphènes. Gardez espoirs, vous ne traversez qu’une phase temporaires, et malgré tout ce que l’on peut lire sur les forum, les issues EXISTENT. Si les témoignages positifs sont rares, c’est parce qu’une fois guérit, peu pensent à faire part de leur parcours. Je connais beaucoup de personnes qui ont prit le dessus sur leur acouphènes et qui sont maintenant heureuses comme elles ne l’ont jamais été. Ce n’est pas parce qu’elles n’ont pas eu le temps d’écrire sur un forum qu’elles n’existent pas. Au contraire, elles sont bien plus nombreuses que l’on pourrait l’imaginer.
    Continuez à vous battre, vous êtes sur le chemin de la guérison, si moi et tant d’autres avons réussi à le faire, vous le pourrez aussi 😊😊😊

  • 23463c148585edd956ab5308d070a478?s=80&r=g&d=https%3A%2F%2Fwww.oreille malade.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2020%2F05%2Favatar

    khimari78

    Membre
    14 février 2016 à 12 h 23 min

    Bonjour, merci pour ce message d’espoir, seulement, quand tes acs sont fluctuants et couplés à de la l’hyperacousie, je crains qu’un psychiatre ne puisse pas grand chose. J’en vois un car je suis tombé en dépression, il m’a prescrit du serpolex qui semble les aggraver…

  • 5ee288b70c604 bpthumb

    julien87

    Membre
    14 février 2016 à 18 h 41 min

    Merci pour ce témoignage encourageant 😉

  • b591e6dc12a94fac868ec5bf305cb853 bpthumb

    randal

    Membre
    15 février 2016 à 11 h 19 min

    @dustywolf Merci pour ce témoignage positif, j’ai eu mes Acouphènes dans des conditions à peu près similaire : en grande détresse psychologique je me suis réfugié dans l’écoute de rock à fond le volume.

    Cependant je pense que ton cas de rémission fait partie des cas mineurs, car pour la grande majorité jamais nous n’arriverons à faire oublier nos Acouphènes tant qu’un traitement digne de ce nom n’aura pas été mis au point.

    Dans mon cas personnel par exemple, je me suis résigné à les subir, je ne le vis pas trop mal et pourtant j’ai besoin continuellement d’avoir un bruit de fond ou ma radio allumé pour dormir, car sinon c’est impossible à faire le vide dans ma tête dans le silence puisqu’ils viennent tout de suite me le rappeler (contrairement à ce que certains esprits mal pensants viennent rabâcher).

  • 16efcbb5be9344c913c9efb64ccf021e?s=80&r=g&d=https%3A%2F%2Fwww.oreille malade.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2020%2F05%2Favatar

    lebleu

    Membre
    28 février 2019 à 20 h 50 min

    Alors Jean-Loup toujours aussi positif !

    on est en 2019, et toi ?

    tes acs restant 5% n’ont pas repris de volume ?

    sinon heureux pour toi.

    pour moi depuis plus de 48 ans il me pourrisse la vie.

    mais bon chacun ma vie. lol

    ps: et je suis encore en vie, j’en reviens pas.

  • 4e9139dc93ef3aaebd599eb166f5b96f?s=80&r=g&d=https%3A%2F%2Fwww.oreille malade.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2020%2F05%2Favatar

    kenshirlo

    Membre
    8 mars 2019 à 20 h 37 min

    “Si les témoignages positifs sont rares, c’est parce qu’une fois guérit, peu pensent à faire part de leur parcours.”

    😂😂😂

    Ils sont vraiment trop bête tout ces laboratoires qui dépensent des millions de $ en R&D hein 😂😂😂

  • 890449320555cdc578c8b03899fb5bc8 bpthumb

    Macha47

    Membre
    10 novembre 2019 à 12 h 39 min

    Merci pour ce témoignage , cela fait un bien énorme et je suis parfaitement d’accord ,le mental joue un grand rôle dans les acouphènes. Il suffit que je m’angoisse ( parfois pour pas grand chose ) pour que mes acouphènes augmentent fortement. Il faut essayer de vivre au jour le jour , fuir aussi certaines personnes ‘ nocives ‘ s’éloigner du vacarme , bref avoir une vie saine ne pas manger n’importe quoi , faire de belles promenades dans les jardins . J’ai appris avec le temps à positiver ma vie d’une façon sereine. J’ai traversé de terribles moments qui m’ont faits prendre conscience d’un tas de choses. Actuellement je vais bien , vous pouvez y arriver vous aussi j’en suis certaine.

    Amicalement .


Affichage des publications 1 - 7 de 7

Connectez-vous pour répondre.

Article Original
0 de 0 messages Juin 2018
Maintenant