Médecine douce et mode de vie



  • Médecine douce et mode de vie

    e6cf07ab415c658dce548117681caa05?s=1&r=g&d=https%3A%2F%2Fwww.oreille malade.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2020%2F05%2Favatar totobobo mis à jour Il y a 12 mois 2 Membres · 3 Messages
  • e6cf07ab415c658dce548117681caa05?s=80&r=g&d=https%3A%2F%2Fwww.oreille malade.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2020%2F05%2Favatar

    totobobo

    Membre
    16 octobre 2019 à 16 h 42 min

    Bonjour à tous,

    Je vous écris pour partager mon expérience et surtout recueillir vos avis.

    J’ai des acouphènes globalement assez légers aux deux oreilles, cela depuis plusieurs années mais assez présents, notamment dans les périodes de stress, pour m’inquiéter et me pousser à prendre soin de mes oreilles au quotidien.

    Du coup, en dehors des vrais risques traumatiques que je fuis bien évidemment (concerts, coups de feux, pétards etc.), j’ai pris certaines habitudes, tout en essayant de ne pas virer à la phobie. Limitation du volume de la musique, bannir l’utilisation régulière de casque sonore, vigilance dans les endroits bruyants…

    Mais surtout je tente de faire en sorte d’avoir un mode de vie le plus sain possible car je crois que cela a un réel impact sur ces soucis d’audition. J’ai lu ici et là que les acc. et autres problèmes d’oreilles pouvaient être favorisés et amplifiés par un stress quotidien et/ou une mauvaise hygiène de vie.

    Je tente donc de respecter au mieux mes cycles de sommeil, de faire un maximum de sport et de manger correctement (pas trop sucré, pas trop gras, merci les 5 fruits et légumes par jour 🙂 ).
    Est ce uniquement psycho? quoi qu’il en soit, j’en ressens des bienfaits assez concrets. Ne serait ce que sur le confort des oreilles et la gestion des acc.

    Et justement sur ce dernier point de l’alimentation, votre avis m’intéresse. Lors d’un traumatisme on lit souvent qu’il faut prendre, en gros, vasodilatateurs et anti-inflammatoires (+ supplément en magnésium / vitamine D). tel serait le seul remède actuel efficace pour aider l’oreille à récupérer.

    Donc dans un contexte citadin bruyant où finalement il n’est pas toujours possible d’échapper à “l’agression sonore”, je me suis mis à utiliser de manière préventive des infusions au cassis (voire de la gemothérapie au cassis) et/ou également des compléments au curcuma concentré. Deux éléments naturels réputés à la fois pour leur fort pouvoir anti-inflammatoire et tonifiant de la circulation sanguine. Il pourrait tout autant s’agir d’autres ressources de l’alimentation qui délivrent ce type de bénéfices.

    Que pensez vous donc de l’impact de ces “compléments” ? plutôt placébo, réellement efficaces à long terme etc… en avez vous déjà fait l’expérience? en utilisez vous (ceux là ou d’autres) de manière récurrente ?

    PS : Je parle ici du quotidien, bien sûr que dans le cas d’un vrai traumatisme sonore constaté, il faut une visite chez l’ORL et une éventuelle médication prescrite

    Merci d’avance pour vos échanges et retours !

    bonne journée

  • a2a6211d09aff568a46eb67b9daf8967?s=80&r=g&d=https%3A%2F%2Fwww.oreille malade.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2020%2F05%2Favatar

    fontevraud

    Membre
    17 octobre 2019 à 11 h 48 min

    Bonjour,

    C’est question pas simple que celle de l’utilité des compléments (zinc, magnésium, etc) sur les acs. Perso, j’en ai utilisé beaucoup au début, puis de moins en moins, puis plus du tout lorsque la situation s’est améliorée. Je ne serais pas capable de déterminer si cela a eu le moindre effet positif…

    Mais le fait est que cela ne m’a pas fait de mal 😉

    Après, pour l’alimentation en générale… Ca dépend de tellement de facteur. Aujourd’hui, l’idée est qu’une alimentation “saine” (terme dont la définition fluctue suivant l’idéologie de la personne qui en parle), voire une vie “saine” (même bémols que précédemment) permet d’échapper à toute sorte de problème de santé, des aphtes au cancer généralisé…  Oui, peut-être… Ou peut-être pas. En tous cas, rien n’est systématique. La seule chose qui est certaine, c’est que pour les acs, le stress, l’angoisse, la dépression, l’insomnie, sont autant de facteur d’amplification et d’enfermement dans un cercle infernale… Et donc que tout ce qui peut atténuer ces signes est bon à prendre. Pour les uns, ce sera de manger des pommes et se bourrer de vitamine B 12. Pour d’autres, ce sera plutôt chips et Whisky-coca devant une console de jeux-videos… L’important, c’est que le morale remonte… Après, tout est question d’équilibre individuel…

     

  • e6cf07ab415c658dce548117681caa05?s=80&r=g&d=https%3A%2F%2Fwww.oreille malade.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2020%2F05%2Favatar

    totobobo

    Membre
    28 octobre 2019 à 15 h 34 min

    Merci pour ton retour très intéressant Curly.

    Je me permets de rebondir sur ce concept d’équilibre individuel. En effet, je ne peux pas, moi non plus, déterminer à 100 % des effets positifs de ces éléments, mais plutôt supposer des bienfaits qu’ils peuvent apporter à partir de la théorie.

    Par contre si il y a une chose de sûre pour le moment c’est effectivement l’effet sur le mental et sur tout ce qui peut graviter autour de négatif (stress, dépression, insomnie etc.).
    Là l’effet est évident et immédiatement constatable pour certaines pratiques (comme le sport par exemple, une alimentation équilibrée, ou simplement le repos).
    Et nous savons bien le lien qu’il y a entre ces manifestations et la gestion des acouphènes (etc.)

    Cependant ce qui m’intéresserait surtout de discuter c’est davantage le mécanisme sur le plan métabolique.
    Je m’explique : le sport fait diminuer le stress oui c’est sûr et libère les idées, mais le sport permet aussi une amélioration de la circulation sanguine, un boost de la production d’anti inflammatoire, une action anti oxydante etc…
    Mis en parallèle des effets similaires de certains aliments et compléments naturels (cf mon message précédent), est ce que justement il n’y a pas quelque chose d’appréciable, de plus ou moins constatable, ou tout simplement de logique dans une action protectrice de ces derniers sur le système ? et notamment le syst. auditif ?

    Puisque les remèdes à des troubles auditifs s’appuient principalement sur des réponses aux carences correspondantes (circulation sanguine, anti infl., anxyolitique, vitamines), est ce qu’il ne vous paraitrait pas logique de les combler de manière rationalisée sur le long terme, en prévention (ou en réponse post traumatique si certains ont ressenti des améliorations grâce à ces éléments naturels ) ?
    Voilà en clair, quelle est votre vision des choses sur le plan métabolique, chimique …

    Parce que si je suis d’accord avec Curly sur le fait que tout n’est pas systématique, je suis quand même assez convaincu qu’une hygiène de vie particulière a un effet direct sur notre santé. On le voit de plus en plus avec les études sur le sucre par exemple, la sédentarisation, les additifs etc…


Affichage des publications 1 - 3 de 3

Connectez-vous pour répondre.

Article Original
0 de 0 messages Juin 2018
Maintenant