Neurologie et Gaba



  • Neurologie et Gaba

     fred updated 3 months, 3 weeks ago 5 Members · 5 Posts
  • alenema

    Member
    2 août 2019 at 10 h 14 min

    Bonjour je voulais savoir si certains d’entres vous ont déjà consulté un neurologue pour les acouphènes? j’ai lu également que il y avait un acide aminé le Gaba qui était un inhibiteur et qui pouvait «  absorber le trop plein de transmissions au niveau du cerveaux et par conséquent réduire les acouphènes «  j’aimerai savoir si vous en avait déjà entendu parler ? En vous souhaitant plein de courage à tous

  • fontevraud

    Member
    3 août 2019 at 11 h 57 min

    Bonjour,

    Les GABA et leurs récepteurs sont très répandus dans le cerveau… En gros, ils agissent au niveau des échanges chimiques des synapses… Beaucoup de substance qui agissent sur l’anxiété, le sommeil, l’excitation au sens large sont dues à leur interaction avec les GABA (alcool, anxiolitique, somnifère…). Pour les acs, le neurologue et le second acteur après l’ORL… Non qu’il soit plus efficace que les ORL, mais sa palette de prescription est plus grande… Il est aussi globalement plus compétent que les ORL côté usage et risque des médocs qui agissent sur le cerveau (anti-épileptiques; myorelaxants centraux,  anti-depresseurs et autres).  Ils sont aussi les seuls à pouvoir prescrire à un adulte du Clonazépam (Rivotril), l’un des très rare médoc qui agissent sur les neurotransmetteurs et qui peut avoir chez certain un effet bénéfique sur les acs… Donc, oui, consulter un neurologue, si possible sensibilisé au problème des acouphènes, peut être utile…

     

  • raynal

    Member
    5 août 2019 at 19 h 23 min

    Bonjour à tous. Moi perso le gaba 750 mg maugmente les acs.. J’en suis toujours au même point avec les mêmes idées noires qui ne me lâchent jamais.. Bon courage à ceux qui. Souffrent et qui ne voient pas de solution

  • tranbert

    Member
    6 août 2019 at 20 h 38 min

    Bonsoir à tous ,

    J’ai consulté un neurologue  et biensur spécialistes orl au départ de mes acs , si un jour une équipe trouve un médoc pour soigner les acs ce sera publié dans le monde entier et jackpot pour le labo , le rivotril  refus par neuro car trop addictif et restrictions ..  travailler sur le psycho , thérapie sonore ou appareillages si perte auditive .. réponses afrepa , orl , neuro pour ma part.  Le mental est aussi essentiel dans nos acs mais chaque cas est différent . C’est dur mais beaucoup de personnes y sont arrivées . Merci pour vos retour d’expériences et bon courage à tous

     

     

     

  • fred

    Member
    14 août 2019 at 11 h 04 min

    Le principe de fonctionnement des anxiolytiques est d’être des agonistes du Gaba (qui favorise) et des agonistes du glutamate (qui limite).

    Tout comme l’alcool…mais sans dommage pour le foie, le pancréas…

    Le problème quand on les arrête est que le cerveau doit se réhabituer au glutamate qui est un neurotransmetteur excitateur d’où un sentiment de panique, d’énervement, d’un ressenti exacerbé de tout un ensemble de choses. Raison pour laquelle le sevrage est important, il doit permettre de se réhabituer en douceur.

    La sophrologie, le yoga, la méditation tendent procurer les mêmes effets mais il faut pratiquer longtemps et de façon assidue.


Viewing 1 - 5 of 5 posts

Log in to reply.

Original Post
0 of 0 posts June 2018
Now