Se dire comment on vit son hyperacousie, pour s’entraider.



  • Se dire comment on vit son hyperacousie, pour s’entraider.

    d89ed9db41952978b8542218a956bde8?s=1&r=g&d=https%3A%2F%2Fwww.oreille malade.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2020%2F05%2Favatar fann mis Ă  jour Il y a 3 semaines, 5 jours 1 Membre · 1 Publier
  • d89ed9db41952978b8542218a956bde8?s=80&r=g&d=https%3A%2F%2Fwww.oreille malade.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2020%2F05%2Favatar

    fann

    Membre
    25 septembre 2020 Ă  21 h 42 min

    Bonjour Ă  tous,

    Quand on est hyperacousique on est très seul, on ne connait en général pas d’autre personne hyperacousique, les ORL ne sont pas d’un grand secours non plus et n’ont aucun vrai conseil à donner.

    Certains posent sur ce forum des questions angoissées sur leurs difficultés pour vivre avec ça et personne ne peut y répondre, ce site a essayé d’organiser des groupes par départements, et cela aurait été très intéressant de pouvoir se rencontrer mais ça n’a pas marché.

    Alors comment avoir des « tuyaux » pour savoir comment se débrouiller avec un tel handicap ?

    Je me demande s’il ne serait pas possible et très utile de profiter de ce forum pour avoir des infos sur la façon dont les hyperacousiques moyens et sévères surtout parviennent à mener leur vie malgré ce handicap.

    Parce que certains ne savent plus comment vivre quand ils ont eu cette catastrophe, le bruit est partout alors ils s’enferment chez eux dans le silence, la dépression et la solitude, et c’est une situation absolument dramatique.

    Alors comment font les autres ? comment se débrouille-t-on lorsqu’on ne supporte pas les bruits, qu’ils provoquent douleurs et symptômes qui durent à chaque fois plusieurs jours : acouphènes, coups d’aiguille dans le tympan, oreille bouchée, irradiations douloureuses dans la joue, la mâchoire et le cou ?

    Arrivent-ils à passer outre leurs douleurs et leurs symptômes pour fonctionner malgré tout tant bien que mal ?

     

    Quelle a été la cause de leur hyperacousie ?

    Elle date de combien de temps ?

    Au bruit, quel genre de symptômes ressentent-ils dans l’oreille ? Combien de temps durent-ils ? Que font-ils pour les faire diminuer ?

    Ont-ils peur du bruit, la phobie du bruit? sont-ils en permanence vigilants par rapport à ça ?

     

    Habitent-ils en appartement? comment font-ils alors pour les bruits de voisinage ou de ville ?

    Habitent-ils le plus souvent Ă  la campagne ?

    Portent-ils des protections auditives mĂŞme chez eux ?

    Portent-ils des bouchons et/ou un casque dès qu’ils sortent de chez eux ?

     

    Est-ce qu’ils arrivent à travailler ?

    Ont-ils dĂ» changer de travail ?

    Quel genre de travail ont-ils et avec quels aménagements ?

    Ont-ils obtenu de la MDPH la reconnaissance de travailleur handicapé (RQTH) ?

    Ont-ils dû se placer en invalidité ?

     

    Comment supportent-ils, avec bouchons ou casque, le dentiste, l’IRM, le kiné, tous les lieux de soins où il y a du bruit ?

    Comment font-ils pour les travaux ménagers, l’aspirateur, le robot ménager ?

    Et pour la douche ? Mettent-ils un casque pour la châsse d’eau ?

    Comment font-ils lorsqu’il y a l’orage et donc possibilité de tonnerre ?

    Et pour l’imprimante, le téléphone ?

    Mais aussi pour le bus, le train, l’avion ?

    Qu’est-ce qu’ils ne font plus du tout ?

     

    Quel genre de loisirs non bruyants ont-ils ?

    Partent-ils en vacances ou y ont-ils renoncé ?

    Conduisent-ils leur voiture sur des trajets un peu longs ? avec ou sans bouchons ?

     

    Ont-ils gardé ou perdu leurs amis ? ont-ils pu s’en faire des nouveaux ?

    Vivent-ils seuls ? ont-ils un entourage ?

    Comment font-ils pour les repas familiaux ?

    Leur compagne ou compagnon les a-t-il quitté ?

    Les célibataires ont-ils pu rencontrer quelqu’un avec qui vivre, quelqu’un qui accepte les limitations et les précautions liées au bruit ?

     

    Ont-ils besoin d’aide pour la vie quotidienne ? pour les courses, le ménage, la cuisine, les transports ?

    Ont-ils une dépression ? beaucoup d’anxiété ?

     

    Quel genre de « rĂ©Ă©ducation » de l’oreille pratiquent-ils ? comment font-ils pour “s’endurcir” l’oreille ?

    Voient-ils à la longue une évolution favorable de leur hyperacousie, leur permettant de pouvoir reprendre une vie à peu près normale ?

    Et si oui par quels moyens sont-ils parvenus à cette amélioration ?

     

    Si tous ceux qui sont hyperacousiques sur ce forum, acceptaient de participer et d’écrire leurs propres réponses à ces questions, ça serait super !

    Cela pourrait être une mine d’infos pour ceux qui n’en peuvent plus de ce désastre et ont perdu tous leurs repères.

    Cela pourrait leur apporter une aide, un réconfort, des conseils, des astuces.

    Merci d’avance.


Affichage des publications 1 de 1

Connectez-vous pour répondre.

Article Original
0 de 0 messages Juin 2018
Maintenant