Hyperacousie et anti dépresseur

  • Hyperacousie et anti dépresseur

    Publié par micka25 le 25 septembre 2023 à 19 h 47 min

    Bonjour,

    Je lisais un thread sur le forum tinitus talk hier ou pas mal de personne semble guérir de l’hyperacousie après avoir utiliser un antidépresseur qui s’appele Clomipramine.

    On vous l’a déjà prescrit ? Ca semble trop beau pour être vrai.

    sofia a répondu il y a 7 mois, 4 semaines 4 Membres · 5 Réponses
  • 5 Réponses
  • admin

    Organisateur
    26 septembre 2023 à 14 h 42 min

    Après vérification, j’ai pris de la Clomipramine (nom commercial : Anafranil) à haute dose (200mg par jour, si je ne dis pas de bêtise, j’avais des prises de sang régulièrement pour contrôler différentes choses, la dose de Clomipramine étant élevée), pendant des années, à la fin des années 2000, quand je vivais encore à Paris. Aucun effet malheureusement ni sur mes acouphènes ni sur mon hyperacousie.

    Dans mon cas, je pense que le psychiatre (qui doit être à la retraite maintenant) a eu tort (c’était quelqu’un qui avait énormément confiance en lui). En gros, il a considéré qu’il fallait booster la machine, alors qu’il fallait la calmer. Résultat, j’ai eu pas mal d’effets secondaires, mais pas d’effet positif sur les acouphènes ou l’hyperacousie. Et c’est pas faute d’avoir pris le temps, j’en ai pris pendant environ deux ans je crois (c’est là où ça peut être dangereux, un médecin qui a trop confiance en lui…).

    Donc peut-être que chez d’autres personnes l’Anafranil peut aider… Un autre avis sur cet antidépresseur et une amélioration de l’hyperacousie ?

  • micka25

    Membre
    26 septembre 2023 à 17 h 02 min

    Il me semblait avoir lu que tu avais testé pas mal de cachet. On peut lire que c’est un anti douleur neuropathique comme le rivotril / laroxyl ou gabapantine c’est peut être la que ça fonctionne. Si on est vraiment atteins au niveau nerveux.

  • stcaprais

    Membre
    27 septembre 2023 à 17 h 40 min

    Bonjour,
    Je voudrais savoir où en est ton hyperacousie ? Est-ce qu’il y a une amélioration après des années de souffrance ? Ou tu connais peut-être des astuces pour la calmer ?
    Merci de nous faire connaître ton expérience.

  • micka25

    Membre
    29 septembre 2023 à 9 h 46 min

    La mienne ?

    14 ans avec des hauts et des bas.

    J’ai eu 2 pseudos guérison ou je pouvais tous faire sauf des bruits forts. ( ciné / concerts) vie normale quoi. Sans abuser.

    Là je me paye une rechute depuis 2 mois et j’espère que ça va remonter comme les fois précédentes. À mon avis pas de raison. J’ai juste une vie plus « active » qu’avant et je cherche des méthodes pour accélérer les choses.

  • sofia

    Membre
    1 octobre 2023 à 18 h 16 min

    Bonjour, J’ai lu le même thread sur le forum TT il y a quelques jours et je me pose la même question.
    Donc la réponse de “admin” (vous avez un prénom ou pseudo ?) répond en partie à la question.
    Vous dites qu’il aurait fallu calmer plutôt que booster. Avec le recul, qu’est-ce qui aurait pu calmer et aider vos symptômes ?

    L’autre question que je me pose par rapport à cet antidépresseur et le fait que ça ne marche pas chez tout le monde c’est si cela dépend aussi du type d’hyperacousie que l’on a. Ou plutôt des symptômes précisément.

    Micka25, quels sont vos symptômes ?
    Comment avez-vous fait pour connaître des “pseudo guérisons” ?
    Qu’est-ce qui vous a fait rechuter ?

    Mes symptômes en gros c’est des douleurs si les sons sont trop forts mais comme je contrôle mon environnement et que donc j’ai peu de douleurs, mon problème c’est surtout des acouphènes qui réagissent fortement aux sons quels qu’ils soient. Parfois c’est plus une question de fréquence que d’intensité sonore. Et ils réagissent aussi beaucoup au fait de porter des bouchons si je sors dehors par exemple car j’évite chez moi. Au-delà d’1/4 d’heure, les acouphènes augmentent sérieusement, je ressens leur “excitation” localement dans les oreilles, et il me faut un temps très long pour qu’ils se calment. Une nuit c’est le minium. Et parfois, selon certaines situations qui arrivent, il me faut plusieurs semaines pour qu’ils deviennent un peu plus stables. Ils augmentent aussi dès le matin quand je me réveille avec le seul fait de penser. Ils peuvent augmenter aussi avec la prise ou l’arrêt de certains médicaments. J’ai mis 3 mois à me débarrasser du lexomil que je prenais à petite dose quotidienne, puisqu’il ne faisait plus effet au bout de 2 semaines… Et j’ai mis 1 mois à me remettre de gouttes anti-stress à base de macérats de bourgeons.

    Je consulte une psychiatre qui me harcèle (littéralement) pour prendre un antidépresseur. Elle veut absolument que je prenne un ISRS. Mais vu le nombre de personnes qui partagent leur regret d’avoir tenté un ISRS (sur le forum TT), je freine des 4 fers. Elle est très sûre d’elle comme vous dites. Elle affirme que dans la balance, le bénéfice d’un tel traitement est plus important que le risque de voir mes symptômes augmenter et de céder à l’aliénation (ce dont j’ai peur).

    Si vous vous reconnaissez dans ces symptômes ou si vous connaissez qqun qui a les mêmes symptômes, je veux bien avoir des partages d’expériences et des conseils s’il y en a svp.

    Merci beaucoup si une de mes nombreuses questions vous inspire une réponse 🙏

Connectez-vous pour répondre.