Repos sensoriel

  • Repos sensoriel

    Publié par admin le 26 janvier 2022 à 0 h 16 min

    Le repos sensoriel est-il possible quand on a des acouphènes chroniques ?

    Le repos sensoriel
    On a tendance à l’oublier mais l’utilisation de nos sens, et surtout de l’ouïe, fait travailler notre cerveau sans arrêt. Bruits de la ville, klaxons, conversations autour de nous, mais aussi notifications de messages reçus sur téléphone ou ordinateur, toutes ces “stimulations permanentes forment une surcharge cognitive et peuvent être une source de fatigue”, explique Michel le Van Quyen, directeur de recherche à l’INSERM, au Laboratoire d’Imagerie Biomédicale. Autant de sons permanents et nuisibles à long terme : “diminution du système immunitaire, perturbation du système cardio-vasculaire, tout le système para-sympathique est malmené alors que c’est justement cette partie du système nerveux qui nous aide à nous reposer”, poursuit le chercheur.
    Pour ne pas en pâtir, il est essentiel de faire des pauses silencieuses au cours de la journée. “Dans tout système biologique, une phase d’activité est associée à une phase de régénération. Le cerveau n’échappe à la règle : il a fondamentalement besoin de moments de silence pour se régénérer”, poursuit le chercheur. Inutile d’aller s’enfermer seul au fond d’une grotte pour autant : se promener dans un parc, s’isoler dans une pièce calme sans son téléphone, plusieurs minutes chaque jour est déjà un bon moyen de se reposer. On peut également opter pour quelques minutes d’ASMR, ces sons qui poussent le cerveau à sécréter de la dopamine, l’hormone du bien-être.

    Source : Les trois types de repos dont le corps et le cerveau ont besoin

    admin a répondu il y a 1 année 1 Membre · 0 Réponses
  • 0 Réponses

Nous sommes désolés, aucune réponse n'a été publiée pour le moment.