Bruit des pompes à chaleur

  • Bruit des pompes à chaleur

    Publié par admin le 13 avril 2023 à 22 h 52 min

    On parle de plus en plus des pompes à chaleur, et plus particulièrement du bruit généré par les pompes à chaleur.

    Je ne suis pas sûr qu’une réponse du genre “on s’habitue à tout” ou encore “il faut apprendre à vivre avec” sera acceptée par les gens qui s’en plaignent (les voisins, dans le cas présent). On peut donc s’attendre à voir ce sujet du bruit des pompes à chaleur abordé de plus en plus souvent, et des décisions de justice s’enchaîner au fil des années.

    Pompes à chaleur : un vacarme intenable pour les voisins
    Près de Lyon, une habitante se plaint de la pompe à chaleur de ses voisins. « C’est un bruit continu, comme un frigo ou un compresseur qu’on aurait dans la chambre », lance t-elle. Cette Lyonnaise a enregistré le son avec son téléphone une nuit d’hiver : le bruit a atteint les 48 décibels. Malgré la gêne enregistrée, selon elle, ses voisins ne veulent rien entendre.
    Une gêne qui peut être reconnue par le tribunal.
    En 2022, 7 190 000 pompes à chaleur étaient dans les foyers des Français. C’est 20 % de plus que l’année précédente. Elles sont devenues une cause majeure de conflit de voisinage. Selon un expert judiciaire : « Dès lors qu’on a plus de 5 décibels au-dessus du bruit résiduel, c’est-à-dire le bruit sans la pompe à chaleur le jour, et + 3 la nuit, il y a une gêne avérée. » La gêne peut donc être reconnue par un tribunal. Les propriétaires pourraient entre autre avoir à payer les travaux d’isolation acoustique de leur pompe à chaleur.

    Source : Les pompes à chaleur la gêne sonore de plus en plus problématique

    Car c’est bien le caractère continu du bruit qui pose le plus problème. Tout comme les acouphènes, en somme.

    Or, dans le cas des acouphènes, le discours largement dominant semble rester basé sur l’idée qu’il est beaucoup plus facile de s’habituer à un bruit continu qu’à un bruit qui va et vient. Et ce malgré les témoignages très nombreux de personnes qui ont totalement perdu le silence et qui tueraient père et mère pour que leur bruit intérieur ne soit, précisément, pas continu.

    Alors que les études montrent de plus en plus nettement les problèmes entraînés par une exposition continue à des nuisances sonores (trafic routier, par exemple), ne serait-il pas tant que les postulats au sujet des acouphènes soient remis en question ?

    Toujours est-il que dans les commentaires en-dessous de l’article cité quelques lignes plus haut on peut notamment lire :

    Le bruit continu mine la santé, je ne supporte plus les bruits de machines de jardin, les beaux jours arrivent et la valse des tondeuses, taille haie et cie à déjà commencé.
    j en rêverais même d’être sourd parfois!

    Le bruit occasionné n’est pas excessif mais lancinant et continuel quand vous voulez vous détendre sur votre terrasse ou dans votre potager et que cette pompe tourne sans arrêt c’est une petite torture supplémentaire qui gâche les rapports entre voisins
    Je suis content de savoir ,par cette nouvelle que je ne suis pas le seul à le constater

    Même lorsque l’on a connu des acouphènes forts comme le bruit d’un avion au décollage, ce qui a été mon cas durant les premières années, il ne me semble pas si difficile de comprendre qu’un bruit nettement moins fort mais toujours présent puisse être fort douloureux à vivre.

    Et vous, avez-vous des voisins qui ont installé une pompe à chaleur ? Sont-ils prêts à procéder à des travaux d’isolation acoustique ?

    admin a répondu il y a 7 mois, 1 semaine 2 Membres · 3 Réponses
  • 3 Réponses
  • admin

    Organisateur
    28 septembre 2023 à 13 h 35 min

    En matière de nuisances sonores, la loi est stricte: «Aucune personne, chose ou animal» ne peut produire plus de 50 décibels le jour (7 heures à 22 heures) par rapport à «un niveau de bruit résiduel» (pompe à chaleur éteinte dans le cas de notre article), selon un décret de 2006. Or, le bruit émis par une pompe à chaleur varie entre 45 et 65 décibels, selon Engie.

    Source : Comment une pompe à chaleur peut faire capoter une vente immobilière

  • rodolfe

    Membre
    12 octobre 2023 à 10 h 16 min

    Il existe des pompes à chaleur extrêmement silencieuses aujourd’hui, mais elles sont plus chères que les autres,

    La principale méthode pour concevoir une pompe à chaleur moins bruyante, est d’avoir un ventilateur plus gros et qui tourne moins vite.

  • admin

    Organisateur
    18 octobre 2023 à 16 h 40 min

    un ventilateur plus gros et qui tourne moins vite

    Oui, c’est d’ailleurs valable pour tout ce qui comporte un ventilateur (ordinateur, par exemple 🙂 ).

    Ceci dit, quand on a de l’hyperacousie, ça peut rester difficile à supporter…

Connectez-vous pour répondre.