Phonophobie, acouphènes, insomnies..

  • Phonophobie, acouphènes, insomnies..

    Publié par abcdaire le 26 décembre 2015 à 19 h 09 min

    Bonjour, je voulais savoir si les personnes qui souffrent d’acouphènes ici ont des insomnies, car personnellement les acouphènes ne me dérangent absolument pas la journée mais juste la nuit (en fait je sors d’une grosse période d’insomnies et j’ai peur que les acouphènes dérangent mon sommeil, autrement dit je suis phonophobe par insomno-acouphènophobie ^^ ).
    Ce truc me bouffe littéralement le quotidien depuis plusieurs mois, je fais absolument attention à tout ce qui génère des bruits forts.

    Par exemple aujourd’hui j’étais au mc do quand des employés ont commencé à faire éclater des ballons de baudruches pour fêter l’anniversaire d’un enfant, ils étaient environ à 1 mètre derrière moi (j’étais pas au courant qu’ils allaient faire ça, d’ailleurs j’étais très fâché et me suis retenu de leur expliquer le caractère débile de la situation, sans déconner faire exploser des ballons à côté de clients qui ont rien demandé, et puis bonjour les petits enfants qui auront des troubles auditifs plus tard..), au final j’ai l’impression que mes acouphènes ont légèrement augmenté mais je n’en suis pas sûr (peut-être n’est ce qu’une impression), qu’en pensez vous ?

    Voilà voilà.

    mithrandir a répondu il y a 8 années, 2 mois 4 Membres · 6 Réponses
  • 6 Réponses
  • leocor

    Membre
    27 décembre 2015 à 12 h 01 min

    Bonjour,
    pour ce qui est acouphènes et sommeil je confirme que les acouphènes peuvent empêcher de dormir, quand cela siffle vraiment fort. Mon expérience est qu’il est possible de “se déconcentrer ” des acouphènes avec une activité “prenante” juste avant d’aller au lit. Cela peut être une partie de scrabble sur le ipad, ou un travail avec tableur excel à terminer pour le bureau (je me connecte à distance), je pense chacun a son truc, là, du moment qu’on a l’impression d’entendre moins fort les acouphènes. Et dès que je me sens prête à m’endormir, hop au lit 🙂 habituellement je m’endors alors de suite.

    Je pense que les acouphènes ne sont pas réellement plus ou moins fort au fil du jour, c’est nous qui les ressentons plus ou moins fort suivant notre état de fatigue, stress et tout…

  • pauline580

    Membre
    27 décembre 2015 à 23 h 26 min

    qu’est-ce que les gens peuvent être stupides… ils comprendront peut-être un jour s’ils ont ce genre de soucis! (ce que je ne souhaite à personne évidemment, ça pourrit tellement la vie!) en plus vis-à-vs d’enfants c’est tout simplement inconscient!!! personne n’est à l’abri ce ce genre de soucis, donc prudence quand même! même si bien sûr on ne peut pas tout anticiper et ne plus vivre….

  • mithrandir

    Membre
    27 décembre 2015 à 23 h 28 min

    Avant j’adorais aller au mcdo, mais ça c’était avant ! De toute façon vu la qualité de la nourriture…on ne perd rien à ne pas y aller 🙂

  • pauline580

    Membre
    27 décembre 2015 à 23 h 29 min

    moi j’ai des périodes d’hyperacousie légère avec des douleurs aux oreilles sans forcément que ce soit du à des bruits et des périodes où je n’ai rien, pas de douleurs non plus et des acouphènes très faibles, c’est bizarre car je n’arrive pas à savoir ce qui provoque ces changements, pas de trauma avéré à chaque fois en tous cas… j’ai toujours peur de ne plus avoir de répi….

  • abcdaire

    Membre
    28 décembre 2015 à 18 h 36 min

    Salut et merci pour les réponses
    leocore effectivement j’ai remarqué que les acouphènes sont plus perceptibles au fil de la journée, moi c’est surtout le soir et le matin, ça doit être psychologique

    Maintenant j’aimerais bien trouver des gens qui ont des acouphènes mais qui dorment sans soucis pour me rassurer.. s’il y a un tel témoignage je suis preneur ^^

    autrement pour les ballons de baudruches qui ont éclaté vous pensez que ça peut être traumatisant pour l’oreille ?
    Sur internet ça dit que ça peut aller de 117db à 157db (plus que le décollage d’un avion, c’est dire..)

  • mithrandir

    Membre
    28 décembre 2015 à 19 h 06 min

    Ca peut être traumatisant après ça dépend de chacun. Exemple : mon trauma sonore qui m’a envoyé dans les choux étaient bénins, je suis le seul à qui s’est arrivé sur une 50aine de collègues de travail, mais j’étais très fatigué et plein de facteurs indépendants de l’accident donc je pense que ça dépend de ta sensibilité du moment. Tu as ressenti une douleur physique/sifflements ?

    Je dors très bien alors que ma chambre est à 35 décibels (ce qu’on appelle le silence puisque pas de bruits perceptibles même si en fait on est pas à 0décibels et que je mesure mes acouphènes à 65décibels). Je fais mes exercices respiratoires, j’attends d’être fatigué et dans mon lit je pense à d’autres choses. Je dors 8 à 9heures par jour, mais je suis plus sensible au bruit qui peut me réveiller je trouve. Mais plus mon hyperacousie baisse et mieux je me porte.

Connectez-vous pour répondre.