Otites à répétition chez l’enfant et surdité à l’âge adulte



  • Otites à répétition chez l’enfant et surdité à l’âge adulte

    b591e6dc12a94fac868ec5bf305cb853 bpthumb randal mis à jour Il y a 5 années, 10 mois 7 Membres · 39 Messages
  • aa6997a963fd61ac83b95b5ba000fd55?s=80&r=g&d=https%3A%2F%2Fwww.oreille malade.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2020%2F05%2Favatar

    oreillemalade

    Organisateur
    26 octobre 2014 à 22 h 36 min

    Voici un article sur les otites à répétition chez l’enfant et leurs conséquences sur l’audition chez l’adulte que vient de poster @randal sur la page Quoi de neuf :
    Les otites à répétition chez l’enfant favoriseraient la surdité à l’âge adulte

    A retenir notamment :

    Les otites peuvent entraîner une perte auditive jusqu’à 50 ans plus tard.

     

     

    Je vous recopie la question posée par @randal :

    Bonjour à tous. Voici un lien sur un article sur le site de sciences et avenirs qui parle de la répercussion des problèmes d’otites chez les jeunes enfants sur le long terme bien des années plus tard lorsqu’ils sont adultes. Pensez-vous que cela peut effectivement entrainer des acouphènes pour les personnes dites âgés et donc lié à ce que l’on appelle la déficience auditive lié à l’âge ?

    Et je me permets de donner mon avis dans la foulée 😉 : oui, je pense que des otites à répétition chez l’enfant peuvent favoriser l’apparition d’acouphènes à l’âge adulte, ça me semblerait logique disons…

    Et vous, qu’en pensez-vous ?

  • b591e6dc12a94fac868ec5bf305cb853 bpthumb

    randal

    Membre
    27 octobre 2014 à 11 h 53 min

    En fait ma question était mal formulé, la vraie question est : Pensez-vous que l’Acouphène que l’on prête aux séniors est dû à leurs âges avancés ? Ou a-t-il plutôt une origine pour chacune d’entre elles, un antécédent d’otite durant leurs jeunesses ?

  • 929fc0d0da36660d5429891020244648?s=80&r=g&d=https%3A%2F%2Fwww.oreille malade.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2020%2F05%2Favatar

    reaper

    Membre
    28 octobre 2014 à 17 h 48 min

    Je pense que les personnes que je connais et qui ont eux des otites en étant petit ont souvent des problèmes auditifs. j’entends par là une perte auditive. Ces personnes parlent généralement très fort (sans s’en rendre compte) par exemple. C’est flagrant et j’ai fait ce constat sur pas mal de personnes (y compris travaillant dans le domaine médical). Il serait donc logique qu’elles souffrent (pour une partie) également d’acouphènes.

  • b591e6dc12a94fac868ec5bf305cb853 bpthumb

    randal

    Membre
    28 octobre 2014 à 21 h 22 min

    C’est très étrange ce que tu dit @reaper, puisque je me suis reconnu dans tes propos, j’ai souffert d’otites justement quand j’étais petit, pourtant jusqu’à mon traumatisme j’avais une audition parfaite, même s’il m’arrivait de parler très fort quelque fois sans m’en rendre compte et que l’on m’avait fait la remarque de temps en temps, mais j’ai jamais eu d’acouphène auparavant et surtout des années plus tard par rapport à l’otite.

  • de12f29900e954d194156d974d05545e bpthumb

    wehn

    Membre
    30 octobre 2014 à 1 h 19 min

    En réponse à la question posée, je dirais à mon tour, tout à fait logique en effet.
    Une otite bien soignée, n’engendrera peut-être pas de futurs maux ORL. Ce sont les otites mal soignées, qui sont souvent, responsables, de futurs et logiques, maux ORL, dans nos âges mûres ou moyen. Et d’après beaucoup d’ORL, surtout ceux de la nouvelle génération, les otites, ne se soignent JAMAIS vraiment. Elles restent donc TOUJOURS là, présente. Et à l’âge où, notre corps commence son processus de vieillissement, notre corps ne peut plus jongler entre “assurer son bon fonctionnement” et “soigner ses blessures et anomalies du quotidien”, comme il le fait, lorsqu’il est jeune et rempli d’éléments nutritifs intense, qui lui permette de faire les deux travaux à la fois. Entre les deux, il choisira alors de tout faire pour continuer à fonctionner (pour sa survie). Et il laissera tomber le reste de son travail, qui est d’assurer la réparation quotidienne, de ses lésions et inflammations.
    Lorsqu’on est petit, et qu’on à des otites à répétition, notre corps assure encore son travail de réparation des lésions. Autant que possible, il donne tout ce qu’il a, ou plutôt, pour être plus juste, il donne tout ce que NOUS LUI donnons quotidiennement, par notre nourriture, médicaments, chimie, toxines, soins spéciaux, sport, repos, surcharge, excès, équilibre, etc etc, environnements magnétiques, électrique, nucléaire, etc etc, pour essayer de réparer chaque jour, nos multiples lésions, qui sont aussi les siennes. Ainsi, à ce moment là, même si nous avons des séquelles d’otites non véritablement guéries, nous pouvons encore vivre bien, malgré tout. Parce que notre corps, assure son rôle de réparateur.
    Mais, malheureusement, le corps ne répare pas toujours bien, toutes les lésions qu’il rencontre. Pourquoi ? Parce que nous ne lui fournissons pas l’aide, dont il a besoin, au moment où il essaye de réparer ces lésions. Bien au contraire, nous lui ajoutons du travail par nos excès en tous genre, et nos manques de nutritions adaptées. C’est comme donner un travail énorme à faire, à des ouvriers, et ne pas leur donner les moyens d’y arriver…
    Pas de nutritions adaptées à nos vrais besoins biologiques, pas de repos assez conséquents réguliers, mais plutôt toujours en sur-stress, pas de soins médicaux assez efficaces et adaptés au moment où pourtant, il y aurait grand besoin, et en plus avec tout cela, ajoutons les dégâts de la vieillesse assurée, les prédispositions génétiques etc etc… et voilà un magnifique tableau, pour en arriver là où on en est aujourd’hui, avec nos divers et douloureux maux ORL actuels.
    Sachez qu’en science, l’on apprends qu’il est extrêmement difficile, d’arriver à bout, du système immunitaire d’un corps humain. C’est en fait, impossible. L’immunité du corps humain est si puissante, qu’aucun virus à l’état pure, ne peut en aucun cas, espérer arriver à détruire un corps humain. Aucun virus ni bactérie sur cette terre, n’est capable, de détruire l’immunité d’un corps humain. Pour le détruire, il faut que ce virus, INFILTRE PREMIEREMENT ET SECRETEMENT, le système qui fabrique nos codes de sécurité immunitaire, pour en chnager les codes de fabrication. Et ce n’est que seulement par la suite, que nos propres anti-corps, qui sont dès lors, codés d’une nouvelle manière par les virus ou bactérie, se mettent à détruire leur propres congénères par la suite, les prenant maintenant, pour leur ennemis. Incroyable et redoutable stratagème militaire… Retourner nos propres combattants protecteurs, contre nous-mêmes, en nous faisant passer en moins de quelques jours, pour les méchants à éradiquer sans concession, dans l’histoire…
    Alors si l’on ajoute en plus, cet état de chose… c’est à dire que nos propres défenseurs, tuent leur propres congénères, alors là… le tableau est tout simplement clos. Quasi aucune chance de guérir, sans l’intervention d’un changement de code. Et comme je le dis souvent, nos codes peuvent changer, pour revenir à leur état normal, mais pas avec les produits chimiques existent. Les produits naturels, et en particulier, les minéraux en tous genres, sont capables de re-coder correctement nos codes génétiques, et relancer la vie et l’ordre, dans nos cellules. A nous de nous soigner maintenant, ou, de nous laisser détériorer tranquillement et progressivement, jusqu’à la prochaine évolution négative, de nos maux en tous genres…
    Sincèrement, tant qu’il est possible, il est mieux d’agir au plus vite… car la vieillesse, et les nouveaux codes mauvais, n’attendent pas notre avis, pour aller de l’avant, et de très bon train…

  • b591e6dc12a94fac868ec5bf305cb853 bpthumb

    randal

    Membre
    30 octobre 2014 à 11 h 23 min

    @wehn Ok, donc admettons que les problèmes auditifs tels que les acouphènes ou la surdité arrivent à la moyenne d’âge de 60 ans environ si la personne à eu une bonne santé ORL dans sa jeunesse, mis à part l’otite comme le souligne l’étude .
    La survenue précoce de mes maux ORL aurait-ils un impact négatif à venir avant l’atteinte de cet âge sachant que je suis encore jeune ?

  • 136f2d4c5fd497428990599f4bb465eb bpthumb

    saphira

    Membre
    30 octobre 2014 à 18 h 27 min

    C’est une question que je me pose egalement ! Si les acouphenes proviennent bien du cerveau malgre une destruction des cellules cillies, cela devrait ne pas empirer en faisant attention ? Je vais voir un orl specialiste au chu de grenoble la semaine prochaine je poserais la question 🙂

  • de12f29900e954d194156d974d05545e bpthumb

    wehn

    Membre
    30 octobre 2014 à 23 h 36 min

    Salut Randal,

    Ta question nécessite une réponse complète. Alors allons-y :

    Lorsque notre corps, un jour, doit se battre contre un quelconque problème de santé qu’il rencontre, il se bat contre ce problème de son mieux, et avec tous les moyens qu’il possède à son bord. Dans notre jeunesse, nous sommes en général, assez forts pour lutter. Notre valise de soin personnel est pleine. Elle est gorgée de calcium, de magnésium, d’or, d’argent, de protéines en tous genres, de vitamines, de zinc, de fer, de cuivre, de matière vraiment précieuses, etc etc.

    Mais voilà que le temps passe et, nous grandissons en mangeant tout un tas d’éléments destructeurs de nos bons minéraux… A commencer par le lait maternel en pharmacie… Produit mitraillé de chimies nocives qui prennent effet dès nos premiers biberons… Ils commencent par perforer nos intestins… pour laisser passer directement dans le sang, tous ce qui passent dans les intestins… Alors que tout devrait d’abord être filtré par les intestins dont le rôle est, celui de garder ce qui est bon, et rejeter ce qui est mauvais. Et protéger ainsi, notre très précieux nerf VAGUE, qui conduit justement tout droit, à notre sphère ORL, pour la nourrir. Les intestins, ne donneraient alors que les bons éléments nutritifs au nerf Vague, dont le rôle serait alors de transporter ces éléments nutritifs, jusqu’à sa destination finale, qui se trouve dans les voies ORL. Une station finale vers notre oreille gauche et une, vers notre oreille droite. Et quand le filtre (les intestins) ne filtre plus, parce qu’il est troué, percé de partout, de tout son long de 8 mètres… imaginons les inondations régulières et permanentes, de déchets en tous genres partout là-dedans, dans les tissus de notre corps !!!
    Puis viennent l’horreur des vaccins… bourrés de virus endormis (voyez la scène quand ils se réveillent subitement…).Il faut savoir qu’un vaccin n’aide pas l’enfant, si celui-ci ne possède pas dès sa naissance, une immunité correcte. Cela signifie qu’injecter des vaccins dans des corps dont l’immunité est faible, les rendront encore plus faibles dans le futur. Et au final, malades jusqu’à la mort…
    Comment agit un vaccin ? Le vaccin est un produit chimique qui transporte en son liquide, des virus endormis ou désactivés comme on dit, pour que, lorsque le corps les repère, dès leur entrée, le corps se mettent alors à fabriquer des anti-corps assez puissants pour les neutraliser. Sauf que là, le corps fait face à des virus endormis et non actifs, donc non agressifs à premier abord, donc non attaquable en urgence. Le corps ne les reconnaît donc pas comme des ennemis, mais juste comme des éléments à mémoriser. Et entre temps, ces petits virus plein notre petit corps de futur grands malades, en touristes tranquilles, peuvent aller en masse et sur-masse, RE-CODER PAISIBLEMENT ET SANS RESISTANCE AUCUNE, nos bons codes génétiques, pour faire de nous, des producteurs de mauvais codes génétiques, donc, de virus en tous genres et à profusion… Nous devenons alors, de véritables usines à virus…
    Lisons ceci, c’est un médecin qui explique la vérité sur les vaccins…

    http://www.sylviesimonrevelations.com/article-medecin-elle-decouvre-la-verite-sur-les-vaccins-67989195.html

    Puis viennent les toxines extérieurs environnementales, les ondes magnétiques nocives, les produits alimentaires industriels bourrés de poisons chimiques (qui ne sait pas que par exemple, le calcium que le corps assimile avec facilité (le sulfate), est donné aux industriels du bâtiment pour faire des mélanges, et que le calcium qui est mal assimilé par nos reins (le chlorure de calcium), est donné à l’industrie pharmaceutique pour nous autres êtres humains ???!!!
    Et les exemples illogiques comme celui-ci, ne manque malheureusement pas !!! Et ce sont des bac+ 58 qui nous font ça !!! Il y a de quoi ne rien leur pardonner !!! Parce qu’à ce niveau là, ce n’est plus de la négligence, mais du volontarisme de nuire tout simplement !!!

    Alors, est-ce que, à cause de tes antécédents de maux ORL dans ta jeunesse, tu dois craindre, un risque plus grand que les autres, de retomber dans des maux ORL similaires ou pires, avant tes 60 ans, âge moyen de survenu, des problèmes ORL ou non ?
    Cela dépend. Je dirais que non, si à l’heure d’aujourd’hui, tes anciens maux ORL, sont TOTALEMENT GUERIS ET SANS SEQUELLES. Et surtout si maintenant, tu te soigne en plus, en prévention, avec des moyens naturels, ou chimique mais bons, tu réduira énormément tes risques de retomber dans ces maladies plus tard Randal !
    Et je dirais davantage oui que non (mais surtout pas obligatoirement), si tu as encore à l’heure actuelle, des maux ORL non totalement soignés, ainsi que des séquelles. Dans ce cas, il faut se prendre en main au maximum tous les jours, jusqu’à ce que de réels résultats positifs soient constatés. Et avec tous les soins qu’il y a dans la nature et dans la bonne chimie, l’espoir pour nous, reste permit… Pour ma part par exemple, il me reste encore pas mal de soins naturels et chimiquement bons, à exploiter, avant de baisser totalement mes bras !!! Pour le moment, les résultats sont positifs, alors, je continue ! Et puis de toutes façons, face à ce vide et ces mensonges médicaux, je ne semble pas avoir le choix de me soigner moi-même jusqu’au bout. Ce n’est en effet pas un choix… mais une malheureuse nécessité.

    Alors soigne-toi au mieux chaque jour ! Que se soit en prévention-précaution, ou en véritable soin en vue de guérir ou de s’améliorer, fais-le chaque jour, sans complexe, et profite de ta vie autant que possible, tout en la protégeant tout autant aussi…

    Amitiés,
    Wehn

  • de12f29900e954d194156d974d05545e bpthumb

    wehn

    Membre
    30 octobre 2014 à 23 h 52 min

    Excellente analyse Saphira !! Si tu prends maintenant soin de tes cellules ciliées encore vivantes et en bon état, tu les aidera à vivre jusqu’au bout. Tu réduira tes risques d’aggravation futurs éventuels. Le corps s’adapte quand on lui donne les moyens de s’adapter. Et pour s’adapter à tout, le corps à besoin de nourriture et de soins spécifiques. Minéraux à gogo mais contrôlé !! Vitamines à gogo !! Fluidification vasculaire par les agrumes en tous genres. Repos en masse. Pas de stress si possible. Se faire plaisir un max aussi, pour garder un bon morale. Repas en famille, entre amis ou autre. Vivre sain, dans un corps sain. Utiliser les diverses solutions colloïdales en tous genres selon nos besoin… Or, argent, zinc, magnésium colloïdal etc etc…
    Et bien… moi qui m’empiffrais de barres chocolatés à volonté autrefois, engraissé de graisse de boeuf… et d’épaisse couches d’huile de palme bien collante… et qui mangeais des kilos de viandes rouges à volonté… et qui n’aimais le sport qu’à la télé et chez les autres de préférence… et qui détestait ces slogans du bien-être à l’eau de “vivre sain dans un corps sain”… Me voilà bien lotis maintenant…

    Tu nous racontera ce que t’aura dis ton ORL Saphira ! Alors bons soins à toi en attendant, et à bientôt ! ^-^

    Amitiés,
    Wehn

  • b591e6dc12a94fac868ec5bf305cb853 bpthumb

    randal

    Membre
    31 octobre 2014 à 14 h 22 min

    @Wehn Merci de ces conseils de soin. Maintenant que tu le dis j’ai consulté mon carnet de santé et j’ai eu un gros coup au moral quand même car j’ai souffert de pas mal d’otites dans ma jeunesse justement !

    Ça a commencé en 93 par un bouchon de cérumen à l’oreille droite (oreille où mon acouphène est le plus fort justement aujourd’hui). En 94 j’ai eu une otite moyenne aigu prédominante à l’oreille droite, mais l’oreille gauche aussi à un peu souffert, on m’avais alors pratiqué une paracentèse pour évacuer l’accumulation de liquide. En 97 une nouvelle otite moyenne aigu mais cette fois-ci à l’oreille gauche. Puis de nouveau une otite en 98 (je ne peux donner plus de détails malheureusement car c’est difficile de lire certaines écritures des médecins quand elles ressemblent à des pattes de mouche (>.<) )

    J’ai également depuis ma naissance une très légère mal formation de mon tympan à l’oreille droite qui est collé à l’os (sans conséquence et/ou altération sur mon audition, même depuis que j’ai ces saloperies d’acouphènes), j’ai en revanche quelques fois des problèmes au niveau de ma trompe d’eustache qui s’inflamme régulièrement, je le ressent alors comme une pressurisation se traduisant par une sensation d’oreilles bouchés que j’arrive quelque fois à débouché en bloquant mes voies respiratoires ou en faisant des mouvements de la mâchoire et en provoquant des bâillement (aussi loin que remonte mes souvenirs d’enfance, j’avais participé à des séances à un moment chez un orthophoniste). La raison (qui serait à priori la première cause ?) à être responsable serait les végétations adénoïdes (dont j’ai été opéré une fois dans ma jeunesse) qui ont repoussé depuis, et me donne un corps respiratoire d’un adolescent de 13 ans selon les propos tenus par l’ORL que j’avais consulté au moment de l’apparition de mes acouphènes il y a un peu plus d’un an et demi.

    Ajouté à cela que dans ma vie j’ai le plus souvent souffert de rhinopharyngite dû au fait dans un premier temps à un système immunitaire légèrement plus faible que la normale puis dans un second temps, à l’exposition à un climat humide. En plus, j’ai accumulé plein de petits désagréments ces dernières années qui ont donné naissance à un stress chronique, plus les vaccinations obligatoires et non obligatoires (pour lesquels tu est a priori contre), me donne une baisse du morale encore plus grande et des incertitudes quand à l’éventuel aggravation de mes symptômes dans le futur 🙁 Et ce même si en apparence il est indiqué que touts ces cas et symptômes ont bien été traités par le passé, accompagné de la mention : “RAS”
    Enfin tous ça pour te dire que je me pose maintenant réellement la question si mon acouphène ne provient pas plutôt de ces anciens soucis physiologiquement durant ma petite jeunesse ? (en principe non s’ils ont bien été traités comme indiqué dans mon carnet de santé et les examens auxquels j’ai été soumis [je me souvient maintenant de pas mal de séances d’audiogrammes que j’avais depuis très longtemps effacé de ma mémoire] ) ou alors les otites et autres problèmes ORL ont considérablement affaiblis mon système immunitaire fragilisant mes cellules ciliés et donc facilitant à un traumatisme auditif ? Ou bien autant à une écoute intensive de la musique au casque pendant toute mon adolescence qui peut aussi jouer un rôle sur la provocation de l’instabilité de mes cellules ciliés ?
    Au final, je me rend compte que les pistes sont plus nombreuses, complexes et diversifiés que je ne l’aurais crû au départ O_O

    J’ai également vu que tu parlais de l’importance du nerf vague, et cela me réconforte un peu par rapport aux études et recherche qui sont faites actuellement dessus en essayant de le stimuler et en faisant écouter divers fréquences au cerveau afin qu’il oublie ces douleurs de désafférentation (Les premiers tests sur l’homme à court terme ont montré des résultats très positifs). Je publierai très prochainement un article sur ce sujet, disponible pour tous et qui sera mis à jour en fonction des erreurs et informations correctes dont nous disposerons, quand à ce traitement potentiellement prometteur.

    Amitiés,
    Randal 😉

  • b591e6dc12a94fac868ec5bf305cb853 bpthumb

    randal

    Membre
    31 octobre 2014 à 14 h 27 min

    @Saphira Je suis également fortement intéressé de savoir quel est le spécialiste des acouphènes au CHU de Grenoble vu que je suis également un habitant de la région ! 😀

  • 136f2d4c5fd497428990599f4bb465eb bpthumb

    saphira

    Membre
    31 octobre 2014 à 17 h 38 min

    Cest le professeur schember du service orl du chu ☺

  • 136f2d4c5fd497428990599f4bb465eb bpthumb

    saphira

    Membre
    31 octobre 2014 à 17 h 42 min

    Je suis contente de rencontrer quelqu’un de la region alors 😉 J’ai vu qu’il y avait le docteur Attard egalement mais je ne l’ai pas encore essaye.

  • b591e6dc12a94fac868ec5bf305cb853 bpthumb

    randal

    Membre
    31 octobre 2014 à 18 h 48 min

    @saphira La plaisir est partagé 😉 Je vais certainement prendre contact avec le Dr Attard dans les jours qui viennent même si je n’espère pas grand chose de ce rendez-vous, enfin peut-être qu’il sera mieux que celui auquel j’ai été confronté la première fois.

    Et merci pour le Pr. Schember que je ne connaissais pas du tout, c’est par l’intermédiaire de ton médecin traitant que tu as appris qu’il était spécialiste des acouphènes ? Combien de temps as-tu attendu avant d’avoir pu prendre rendez-vous avec lui ?

  • 136f2d4c5fd497428990599f4bb465eb bpthumb

    saphira

    Membre
    31 octobre 2014 à 18 h 56 min

    Ah Non c’est par une connaissance qu’il suit qui est acouphenique et hyperacousique unilaterale. ☺ Jai attendu un mois. Je crois qu’il fait passé une acouphenometrie aussi.


Affichage des publications 1 - 15 de 39

Connectez-vous pour répondre.

Article Original
0 de 0 messages Juin 2018
Maintenant