Au secours.



  • Au secours.

     Anonymous updated 2 years, 5 months ago 4 Members · 14 Posts
  • Anonymous

    Member
    1 juillet 2017 at 18 h 55 min

    Bonjour,

    J’ai été exposé aujourd’hui à une alarme qui s’est déclenché de manière intempestive. D’après les caractéristiques possible des alarmes de ce type, le son pourrait avoisiné 130 décibels. L’exposition a été brève, quelques secondes au plus. Mes acouphènes sont plus forts. Par panique, alors que grâce au traitement que j’ai, mes acouphènes avaient pratiquement disparu et que j’ai peur de retomber en enfer, j’ai avalé, dans la panique: 160 mg de prednisolone, 1 vastarel 35mg, du 1 naftilux 200 mg, 2 nootropyl 800 mg et 30 gouttes de Rivotril. J’ai pris aussi du magnésium, de l’acide alpha lipoique, de la vitamine E et du zinc. Bref tout ce que j’ai sous la main avec les traitements habituels (neurontin, betaserc, rivotril, sibelium). Quelqu’un a t il été dans cette situation, que dois je faire?

    Merci d’avance pour votre réponse.

    PS: C’était vraiment indépendamment de ma volonté, je n’ai rien pu faire. J’ai l’impression d’être maudit juste au moment où ça allait mieux. Est ce que cette exposition peut créer des dommages irréversibles à même de créer de nouveau troubles auditifs?

  • hurlevent

    Member
    1 juillet 2017 at 19 h 04 min

    Honnêtement @lyonnais, ce qui me fait peur, ce n’est pas ton exposition à l’alarme (car il est possible que l’intensité des acs soient redescendues d’ici quelques heures ou quelques jours) mais plutôt tout ce que tu as avalé par la suite. Peut-être devrais-tu appeler SOS médecin ou un truc comme ça afin de leur exposer les médicaments que tu as pris. Il faudrait quand même pas que tu fasses un malaise ou un intoxication médicamenteuse, ce qui pourrait avoir des conséquences plus graves. Tu dois être complètement shooté à l’heure qu’il est, non ? J’avoue, je n’y connais rien en médicaments mais tu me fais peur…

  • Anonymous

    Member
    1 juillet 2017 at 19 h 06 min

    Je ne veux pas retomber dans l’état dans lequel j’étais. Mes acouphènes avaient diminué!!!!! J’étais enfin sortir de cet enfer. Je veux tout tenter.

  • tchii

    Member
    1 juillet 2017 at 19 h 11 min

    Bonjour lyonnais,
    Tu peux appeler le Samu. Ils t écouteront sans te juger et te diront ce que tu peux faire. Ce sont des médecins qui sont en ligne, ils savent.
    Tiens nous au courant.

  • Anonymous

    Member
    2 juillet 2017 at 0 h 27 min

    Ce ne sont pas des médecins où alors peu compétent puisque celui que j’ai eu en ligne ne m’a pas eu l’air de bien connaitre le problème. Merci quand même, je vais faire ce que je peux.

  • tchii

    Member
    2 juillet 2017 at 7 h 09 min

    Désolée que tu sois tombé sur un interlocuteur approximatif.

    Comment te sens tu ce matin ?

  • Anonymous

    Member
    2 juillet 2017 at 7 h 13 min

    Un peu mieux en triplant la dose de neurontin, quadruplant celle de neurotril et prenant le double du solupred autorisé. Avec de l’acide alpha lipoique dont je suis certains de l’efficacité avec le magnésium et de la vitamine. Je prend de la vitamine C. IL FAUT QUE MES CELLULES SE R2G7N2RENT avant qu’il ne soit trop tard. Je prend aussi Betaserc ,SIBELIUM, vastarel, naftilux et Nootropyl.
    Je ne suis pas aussi courageux que vous, si ça s’aggrave je devrais mettre fin à mes jours vu que je n’ai plus la force de continuer avec des acouphènes type cocotte minute mesurés à 45 décibels. Certains ont pire et résiste et je vous fais part de mon admiration.

  • Anonymous

    Member
    2 juillet 2017 at 7 h 16 min

    je n’ai pas fait exprès c’est l’abruti qui a déclenché l’alarme d’un SP 3000 à 130 db qui m’a détruit. Je voulais simplement acheter une lacrymo et c’est lui qui a insisté pour me montrer ça. J’ignorais qu’il y avait des alarmes aussi forte sur les poigns électriques d’autodéfense. Je n’en vois pas l’intérêt car ça fait plus de mal à l’utilisateur qu’à l’agresseur. Mais encore une fois je ne savais j’ai manqué de vigilance, c’est entièrement de ma faute. Je ne sais pas si je dois porter plainte.

  • micmic

    Member
    2 juillet 2017 at 8 h 46 min

    @lyonnais

    porter plainte , pour une aggravation d’une pathologie non reconnue ,déjà au départ ?
    est d’avoir subi un traumatisme invérifiable ,il y à peu de chance que cela aboutisse

    en revanche c’est un constat, pour toi et pour bien d’autres acouphéniques ou hyperacousiques chroniques que : même si l’intensité de acs ou hyper peut parfois diminuer ou même disparaitre
    l’oreille et le cortex garde en mémoire la fragilité de son système neuro auditif

    et au moindre accident qu’il soit (sonore , maladie ,chirurgie , émotif ,intoxication ) le système paraissant guérri , se remet en défaut très rapidement

  • Anonymous

    Member
    2 juillet 2017 at 8 h 49 min

    oui surtout qu’en plus ce n’est pas de sa faute s’il est stupide. Je n’ai pas eu trop mal donc mettons qu’on était à 121 d&cibel, je suis resté moins de 7 secondes. Si on réfère aux chiffres officielles, peut être pas d’aggravation irréversible. Mais je me bourre de médicament pour vois si ça peut marcher, je prend la dose maxi 1/,2mg/Kg pour le solupred.

  • Anonymous

    Member
    2 juillet 2017 at 8 h 52 min

    bon bref, on vera bien. Je vous dirais si mon protocoles d’urgences (Solupred à dose maxi, rivotril et compléments alimentaires avec vasodilatateur et trimétazidine) sert à qqch.

    Un audioprothésiste m’avait dit qu’il fallait écouter du Vivaldi à faible volume avec un casque. Je suis sceptique.

  • Anonymous

    Member
    2 juillet 2017 at 8 h 53 min

    AU fait, j’ai découvert qu’il était possible, sous conditions, de faire des demandes de suicides assisté (en douceur) en suisse pour les acouphèniques et les hyperacousiques très handicapés. J’hésite à en parler sur le forum.

  • tchii

    Member
    2 juillet 2017 at 11 h 54 min

    C est moche. On redeviendra jamais comme avant. Soit.

    C est aussi je tiens le coup, tu tiens le coup. 😉

    Je suis pas courageuse. Des fois, j ai mal. Je me rends pas compte et je me demande comment je peux arrêter la douleur. Scientifiquement sans la moindre émotion. Je me reconnais même pas.

    Après je me rappelle que je suis pas la seule à me battre.

    Donc tiens le coup et je tiens le coup.

  • Anonymous

    Member
    2 juillet 2017 at 12 h 03 min

    Revenir comme en 2010, je n’imagine pas mais apparemment le trouble que j’ai est sans gravité, ça va passer, cortisone ou pas. Mais ce sera cortisone et tout le tralala malgré tout. Je pense quand même mes oreilles sont dopées et plus résistantes grâce à ce que je prend en prévention. C’est important de prendre du magnésium, de la vitamine et de l’acide alpha lipoqiue en prévention car les deux dernièeres surtout favorisent la régénération cellulaire dans les premiers jours.Mais Pour le SA, je pense que c’est une solution pour ceux qui n’en ont plus. Je suis pour le droit au suicide intégrale (quiconque en fait la demande et n’est as aliéné à la réalité). A ceci je te conseille cette nouvelle de Maupassant:

    https://archive.org/details/lamaingauchelend00maupuoft


Viewing 1 - 14 of 14 posts

Log in to reply.

Original Post
0 of 0 posts June 2018
Now