Nouveau trauma auditif



  • Nouveau trauma auditif

     yannis54 mis à jour il y a 2 années, 10 mois 4 Membres · 8 Articles
  • yannis54

    Member
    1 avril 2017 at 3 h 39 min

    Non ce n’est pas un poisson d’avril.
    A chaque nouveau trauma auditif les acouphènes deviennent de plus en plus intenses et ça ne cesse de s’aggraver.
    De plus je suis épuisé, avant-hier je suis resté éveillé pendant 20h, là pendant 25h.
    Mon cerveau manque complètement de sommeil ce qui génère difficultés de concentration.
    La totale.

  • Anonymous

    Member
    1 avril 2017 at 13 h 22 min

    Tu ne te protèges pas les oreilles à force ?

  • yannis54

    Member
    2 avril 2017 at 15 h 52 min

    Je me suis protégé pendant environ 4 ans (entre 2013 et 2017) mais ce jour là je ne l’ai pas fait.
    Déjà parce que je commençais à mieux supporter le bruit, ensuite parce que j’en avais marre de porter sans arrêt un bouchon à l’oreille gauche (d’autant plus que les gens me faisaient des remarques à ce sujet)…
    Bref je ne m’attendais pas à avoir un nouvel accident. J’ai été con.

  • ivich

    Member
    2 avril 2017 at 17 h 30 min

    Ne culpabilisez pas, il m’est arrivé la même chose il y’a 3 mois. Premier trauma en 2012 avec hyperacousie douloureuse comme conséquence, et qui a totalement et très progressivement disparu. Mes acouphènes étaient très discrets au point que je les avais oublié. J’ai été confrontée​ à nouveau et bien malgré moi au bruit et je n’avais pas mes bouchons sur moi. Je suis partie trop tard, résultats : nouveaux acouphènes et douleurs qui reviennent. Je suis deg, d’autant que maintenant j’ai des obligations familiales. On reste fragile à vie, même si la disparition des symptômes nous laisse penser le contraire.

  • Anonymous

    Member
    2 avril 2017 at 19 h 24 min

    Quelle était la cause du traumatisme? C’est difficile d’évaluer les conséquences d’un choc auditif surtout quand on est acouphénique car on a tendance à avoir une réaction émotionnelle forte en plus de la réaction physiologique. Dans le doute c’est solupred ou médrol à dose anti inflammatoire (1 mg/kg) pendant 5 jours, avec éventuellement vasodilatateur et complément en vitamine, magnésium et acide alpha lipoique.

  • yannis54

    Member
    2 avril 2017 at 20 h 20 min

    Même les médecins eux-mêmes (ex: Philippe Pignarre) déconseillent à leurs patients de se protéger tout le temps, ils leur conseillent d’éviter juste les traumas auditifs.
    Cause du trauma: un haut-parleur à donf.
    Sinon pour ce qui est des corti et des vaso, le truc a eu lieu vendredi et en ce moment j’habite en province, tous les cabinets médicaux et pharmacies sont fermés le week-end. Et normalement il faut intervenir tout de suite, pas 3 jours après. Donc c’est mort.
    Il faudrait beaucoup plus de médecins et pharmaciens de garde en France. Système de merde.

    Maintenant la question est de savoir s’il est possible d’avoir un sommeil normal avec ses acouphènes (si possible sans être dépendants des somnifères, bruits de fond et autres “béquilles” thérapeutiques)? Parce que vous vous en doutez bien, manquer de sommeil tout le temps, ne dormir qu’une nuit sur deux, des nuits blanches à répétition ou avoir un sommeil qui n’est pas réparateur, ainsi qu’un rythme jour-nuit inversé, déjà c’est pas bon pour la santé (on ne peut plus faire de sport, on manque de lumière, on se nique le cerveau, le corps ne récupère pas etc.) et surtout ça nous condamne à la précarité car on ne peut plus se concentrer sur aucune activité donc pour ce qui est des projets professionnels c’est un peu la lose.

  • Anonymous

    Member
    2 avril 2017 at 20 h 41 min

    A ta place je tenterais quand même 3 jours après. Et puis tu peux en récupérant tes boites en garder de côté au cas où.

    Et surtout on devient dingue. J’ai déjà connu ce genre d’état, on plonge très très vite et les idées noires arrivent ensuite. Il faut déjà mettre comme priorité de retrouver le sommeil, peu importe ce que tu dois prendre, ne serait ce que pour retrouver un peu d’énergie et les idées claires.

    En plus des protections , il faut savoir que des études ont démontré que les acouphéniques souffraient souvent de carence, surtout en zinc et magnésium. Maintenir un apport régulier et veiller à avoir une alimentation équilibrée est sans doutes un moyen d’améliorer la résistance des cellules de l’oreille interne. Mais bon dans le doute mieux vaut trop de protection que pas assez selon moi.

  • yannis54

    Member
    6 avril 2017 at 13 h 30 min

    Ouais bah les corticoïdes ça ne me réussit vraiment pas (plus envie de rien, difficultés de concentration, baisse des performances intellectuelles etc.)
    fuckkkk…


Viewing 1 - 8 of 8 posts

Connectez-vous pour répondre.

Article Original
0 de 0 articles Juin 2018
Maintenant